Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Un deuxième cas mortel de rougeole en Nouvelle-Aquitaine

Santé

L’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine a été informée par le CHU de Bordeaux du décès d’une jeune
fille de 17 ans des suites de complications neurologiques provoquées par la rougeole. C’est le deuxième décès
causé par cette maladie en Nouvelle-Aquitaine et le troisième en France depuis novembre 2017.
La Nouvelle-Aquitaine n’est plus en phase d’épidémie mais le combat pour la vaccination continue.
Depuis le 6 novembre 2017 en Nouvelle-Aquitaine, 1 096 cas de rougeole ont été confirmés (2 567 en France), 1 cas sur 4
a nécessité une hospitalisation, 12 patients ont été transférés en réanimation et 2 sont décédés (3 en France)(1). Près de
90% de ces cas n'étaient pas ou insuffisamment vaccinés (2 doses nécessaires).
Depuis fin mars, l’épidémie est en déclin dans la région et aujourd’hui, avec moins de 10 cas confirmés par mois, elle est
considérée comme terminée. Toutefois, il faut rester très vigilant car la couverture vaccinale contre la rougeole reste
insuffisante en Nouvelle-Aquitaine(2) et de nouveaux foyers peuvent donc apparaitre.
L’ARS demande à la population de vérifier sa vaccination et, en cas de doute, de se faire vacciner
La rougeole n'est pas une maladie bénigne et peut entraîner des complications respiratoires (pneumopathies) et
neurologiques (méningo-encéphalite) pouvant avoir des conséquences très graves. Cette maladie est très contagieuse :
en l’absence de vaccination, 1 personne atteinte peut contaminer jusqu’à 20 personnes.
Seuls des médicaments pour soulager les symptômes de la rougeole peuvent être administrés, car il n’existe
malheureusement pas de traitement pour soigner cette maladie. En revanche, il existe un vaccin qui a prouvé son
efficacité pour limiter sa propagation et éviter des conséquences graves.
Il est donc important de vérifier votre statut vaccinal car seule la vaccination peut vous protéger, mais aussi protéger les
autres, notamment les personnes les plus fragiles comme les enfants de moins de 1 an et les personnes immunodéprimées
ne pouvant pas bénéficier de la vaccination.