Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE

Un deuxième cas mortel de rougeole en Nouvelle-Aquitaine

Santé

L’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine a été informée par le CHU de Bordeaux du décès d’une jeune
fille de 17 ans des suites de complications neurologiques provoquées par la rougeole. C’est le deuxième décès
causé par cette maladie en Nouvelle-Aquitaine et le troisième en France depuis novembre 2017.
La Nouvelle-Aquitaine n’est plus en phase d’épidémie mais le combat pour la vaccination continue.
Depuis le 6 novembre 2017 en Nouvelle-Aquitaine, 1 096 cas de rougeole ont été confirmés (2 567 en France), 1 cas sur 4
a nécessité une hospitalisation, 12 patients ont été transférés en réanimation et 2 sont décédés (3 en France)(1). Près de
90% de ces cas n'étaient pas ou insuffisamment vaccinés (2 doses nécessaires).
Depuis fin mars, l’épidémie est en déclin dans la région et aujourd’hui, avec moins de 10 cas confirmés par mois, elle est
considérée comme terminée. Toutefois, il faut rester très vigilant car la couverture vaccinale contre la rougeole reste
insuffisante en Nouvelle-Aquitaine(2) et de nouveaux foyers peuvent donc apparaitre.
L’ARS demande à la population de vérifier sa vaccination et, en cas de doute, de se faire vacciner
La rougeole n'est pas une maladie bénigne et peut entraîner des complications respiratoires (pneumopathies) et
neurologiques (méningo-encéphalite) pouvant avoir des conséquences très graves. Cette maladie est très contagieuse :
en l’absence de vaccination, 1 personne atteinte peut contaminer jusqu’à 20 personnes.
Seuls des médicaments pour soulager les symptômes de la rougeole peuvent être administrés, car il n’existe
malheureusement pas de traitement pour soigner cette maladie. En revanche, il existe un vaccin qui a prouvé son
efficacité pour limiter sa propagation et éviter des conséquences graves.
Il est donc important de vérifier votre statut vaccinal car seule la vaccination peut vous protéger, mais aussi protéger les
autres, notamment les personnes les plus fragiles comme les enfants de moins de 1 an et les personnes immunodéprimées
ne pouvant pas bénéficier de la vaccination.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.