Fil info
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5

Ces 642 victimes, qui étaient-elles ?

La semaine dernière, le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane a inauguré officiellement sa galerie «Oradour, visages» où les 642 victimes du massacre s’incarnent désormais.

Le massacre d’Oradour-sur-Glane ne peut être réduit à un chiffre. Car derrière ce 642, le nombre de personnes qui furent tuées ce jour de juin 1944, se trouvent de vrais hommes, femmes et enfants. On connaissait déjà leur nom et leur âge, les visiteurs découvrent désormais leur visage. Leurs portraits, transposés sur des carreaux de porcelaine, recouvrent les murs de la galerie qui conduit les visiteurs du Centre de la mémoire aux ruines du village martyr.
«Oradour, visages» est le fruit d’un long travail de photographies lancé en 2013 en partenariat avec l’Association nationale des familles des martyrs. En 2014, 470 avaient été collectées et exposées à l’occasion des 70es commémorations du massacre du 10 juin 1944. Ces photographies devaient faire l’objet d’une exposition temporaire mais il a été décidé de pérenniser cet hommage. Aujourd’hui, 530 portraits sont exposés et le président de l’Association nationale des familles des martyrs, Claude Milord, espère en collecter encore davantage.
Dans la galerie, l’émotion est intense. Des gens montrent du doigt les membres de leur famille, partagent leur histoire avec des inconnus. «Ce sont des photos de mon enfance, que j’ai toujours vues dans mon salon. Mais les voir ici, c’est très émouvant», confie un homme la gorge serrée. Pour Robert Hébras, qui a reconnu des visages oubliés avec le temps «c’est merveilleux». Le dernier survivant du massacre et inestimable passeur de mémoire se réjouit que les visages de ses sœurs et de sa mère soient à côté, contrairement à la première exposition de 2014. Cette fois-ci, les clichés ont été installés par ordre alphabétique.  
Les nazis ont rendu l’identification des corps impossible. Ces photographies permettent de ren-dre leur humanité aux victimes. «La démocratie, le vivre ensemble, la paix ne sont pas des acquis. Devant ces  visages, il  nous  faut  promettre  de  défendre  ces  principes et de lutter contre l’inacceptable. Il nous faut être intran-
sigeants. Ce lieu nous rappelle en permanence ce dont l’homme est capable si nous n’y prenons pas garde, a déclaré Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental lors de l’inauguration à laquelle ont assisté de nombreux élus locaux ainsi que des familles de victimes. La mémoire est précieuse mais elle est fragile. Pour vivre, elle se doit d’être utile».
C’est pourquoi le Département va lancer un travail d’actualisation et de scénographie du Centre de la mémoire, comme l’a annoncé Fabrice Escure. Un projet indispensable alors que cet espace n’a pas connu de modification du contenu, sur la forme ou sur le fond, depuis son inauguration en 1999. Benoît Sadri, habitant d’Oradour-sur-Glane qui a largement contribué à la collecte de photographies, s’en réjouit : «C’est important d’actualiser le message et de faire des parallèles avec les évènements d’aujourd’hui».
Par Mégane Lépine