Fil info
20:01Brive-la-Gaillarde : Logis, le label des hôteliers indépendants -> https://t.co/ppuxVeClnA
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !

Loup : la colère des éleveurs

La dernière attaque de brebis s’est produite le 31 mai à Sainte-Anne-Saint-Priest en Haute-Vienne chez un éleveur.

Depuis le mois de mars, trois ovins ont été attaqués chez Alexandre Pagnaud, éleveur à Sainte-Anne-Saint-Priest (87).
C’est sur la dernière attaque qu’il a subie le 31 mai dernier au cours de laquelle une de ses bêtes a encore été tuée, que Alexandre Pagnaud éleveur et membre de l’association «Préservons nos troupeaux des loups en Limousin» a communiqué hier, entouré d’au-tres éleveurs. Lorsqu’il a trouvé la brebis, il a suivi la procédure en prévenant la gendarmerie et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage qui a fait ses examens habituels. Par ailleurs, un prélèvement a été effectué par Emilie de Launay, éleveuse qui a aussi subi une attaque dans son troupeau (voir notre édition du 29 mai) et membre de l’association. Ce prélèvement a permis de recueillir de l’ADN du prédateur, ce qui n’est pas toujours le cas, et a été analysé par un laboratoire allemand ForGen qui a donc conclu – ce qui confirme d’autres résultats d’attaques en Haute-Vienne – qu’il s’agit d’un loup d’origine balte, «80% du type de loup français qu’on a sur le territoire» explique Yves de Launay, président de l’association. «On veut nous faire croire qu’il s’agit de chiens errants, mais les services de l’Etat n’ont aucun moyen de nous le prouver» poursuit Yves de Launay qui voit «dans cette omerta» une façon de laisser s’installer le loup. Qui plus est, les différentes analyses montrent, qu’en fonction des attaques, ce ne sont pas les mêmes individus qui ont opéré ce qui prouverait la présence de plusieurs loups. «Il y a deux mâles et deux femelles : l’attaque d’Eymoutiers le 29 avril, c’est par une femelle, celle du 31 mai à Sainte-Anne-Saint-Priest, c’est par un mâle. Il y a quatre ADN différents» abonde Yves de Launay.
«Pour nous, le loup est présent en Haute-Vienne» embraye Alexan-dre Pagnaud. «Il faut que la préfecture prenne ses responsabilités et nous protège» insiste Yves de Launay.
«On demande une reconnaissance des résultats de nos analyses» lance le président de l’association. En effet, lorsque ces résultats ont été connus, il y a une quinzaine de jours, Alexandre Pagnaud les a envoyés à la préfecture. «Mais je n’ai eu aucune réponse.»
«On demande une information des éleveurs, des populations rurales et des riverains» poursuit Yves de Launay ; «une prise en charge de l’Etat des dégâts occasionnés en attendant une reconnaissance de «Zone de présence permanente» ; on demande une autorisation de tir de défense et la mise en place d’une brigade loups. Et puis, si ce sont des chiens errant ou divaguant comme on nous dit, alors que la préfecture nous le prouve et fasse le boulot pour que ça n’arrive plus.»
On l’aura compris, l’association «Préservons nos troupeaux des loups en Limousin» composée d’éleveurs mais pas seulement attend maintenant des réponses et veut surtout alerter tous les éleveurs d’ovins afin qu’ils se manifestent si des attaques surviennent dans leurs troupeaux.
Les attaques dans les troupeaux sont aussi, pour les éleveurs, un traumatisme. «Je ne fais plus ma tournée comme avant, pour voir si tout va bien. Désormais je pars en cherchant si je ne me suis pas fait «prédater» une brebis. Ce n’est pas la même chose» avoue Alexandre Pagnaud. «Moi j’attends qu’on me dise : ok, il y a le loup en Limousin, en fonction de ça, j’aviserai.»
On l’aura compris, le pastoralisme et les loups ne sont pas conciliables pour ces éleveurs qui tiennent au mode de production qu’ils ont choisi et qui permet selon eux, de maintenir la biodiversité en Limousin.
Si vous êtes concernés par le problème ou si vous avez envie d’en savoir plus : association «Préservons nos troupeaux des loups en Limousin» : assoptdll192387@gmail.com
Le but de l’association est de promouvoir la sauvegarde de l’élevage en Limousin face aux grands prédateurs.

Par Christine Audebert

Commentaires

Les loups sont revenus naturellement d'Italie en 1992, nous dit-on. Sans doute. Mais l'inaction des autorités revient à encourager la diffusion de ces prédateurs, au détriment de l'élevage en plein air. Les éleveurs limousins ont raison de s'adresser à un laboratoire allemand, et à ne pas se contenter de la molle volonté de l'ONFCS.
Quant aux chiens errants, c'est une affirmation gratuite pour nier les dégâts causés par les loups.

... et de ne pas se contenter de la molle volonté de l'ONCFS.