Fil info
18:14Châteauroux : Fin de saison aux sonorités cubaines et pique-nique partagé -> https://t.co/gJxmNXyu4s
18:03Indre : L'hôpital castelroussin rejoint le mouvement de grève national -> https://t.co/f78FcpbpXL
16:46Saint-Mesmin : Un territoire à découvrir sur un site exceptionnel -> https://t.co/Bj0InKeTBO
16:41Trélissac : 63 disciplines et plus de 89 000 licenciés -> https://t.co/pdNXWNrPJM
15:53Coulounieix-Chamiers : Un banquet citoyen réussi -> https://t.co/H8Wk1Rj8Uf
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul

Une certaine vision du service public

Emmanuel Macron effectuait hier une journée marathon en Dordogne

C’était le sujet sur lequel Emmanuel Macron était attendu hier, « les services publics en milieu rural », où il devait faire part de sa vision de l’avenir du service public dans la lignée de son discours de Quimper et celui qu’il a récemment fait devant le congrès. Cependant depuis le matin, la presse nationale présente était davantage intéressée par la polémique sur l’affaire Alexandre Benalla révélée la veille au soir et sur laquelle il ne s’est pas exprimé.
Arrivé en fin d’après-midi à Sarliac-sur-l’Isle, il a inauguré avec le maire de la commune Alain Buffière la Maison des services publics de la commune. Une réalisation qui a coûté 680 000 euros et qui héberge l’agence postale communale, une salle multigénérationnelle et d’inclusion numérique afin de proposer à chacun un accès à internet, la bibliothèque, une salle polyvalente, le réseau des assistantes maternelles et le bureau du médecin, « afin de le maintenir sur la commune et de préparer sa succession », a expliqué le maire.
Une réalisation que le Président a considérée comme « emblématique de ce à quoi je crois » avant de d’explique que pour lui, « il n’y a pas la France des villes et la France des champs », mais des territoires avec des projets et d’autres « qui n’en ont pas ». Pour lutter contre la désertification en milieu rural le Président considère, «qu’il n’y a pas de réponses miracles, la réponse ce n’est pas de mettre toujours plus d’argent mais d’innover. Et lorsqu’il y a des projets comme celui-ci il faut les aider ».

"Du service public partout"

Inaugurant la Marianne qui va servir pour les nouveaux timbres de circulation courante le matin, le président à filé la métaphore, « il faut remettre Marianne partout dans la République. Chaque fois que la République a reculé en terme de services publics nous nous sommes trompés, ce n’est pas en décortiquant que nous allons faire des économies, il faut remettre des gens face au public ». Oui, lui qui a promis de réduire le nombre de fonctionnaires de plusieurs centaines de milliers veut  « remettre du service public partout. Mais le gouvernement n’a pas le monopole du service public, c’est un collectif composé des élus, des différentes collectivités mais aussi des organismes comme la Poste ou la CAF ». Pour remettre des services publics partout le Président compte sur ce type d’installations, mais également sur des structures plus petites « au sein d’un bureau de poste, ou d’une gare. Pas avec tous les acteurs des services publics, mais sous forme de guichet unique avec quelqu’un qui réponde aux gens, peu importe qu’il soit agent de l’état, d’une collectivité locale ou d’une entreprise publique ». Des agents qui à l’image des postiers à qui l’on va désormais demander de livrer des médicaments et de veiller sur nos aînés lorsque l’on vit loin pour se donner bonne conscience, seront multi-tâches et devront être capables de renseigner le contribuable pour à peu près tout.
Que les électeurs d’Emmanuel Macron se rassurent néanmoins le dégraissage de la fonction publique aura bien lien, dans les administrations centrales mais aussi localement, « nous continuerons à fermer des trésorerie, c’est logique, nous allons passer au prélèvement à la source et il ne va plus y avoir de taxe d’habitation », a-t-il déclaré oubliant au passage que ces trésoreries avaient d’autres missions de proximité notamment pour les entreprises et les collectivités.
Car ce qui révolutionne les services publics, c’est la numérisation. Désormais changer sa carte grise se fait sur internet (avec beaucoup de difficultés certes), mais que va-t-il advenir de ses 13 millions de Français qui ont des difficultés avec le numérique ou n’y ont pas accès ? « Nous avons mis en place un plan d’action de développement internet fixe et mobile et il faut un service public qui accompagne ces personnes qui ne savent pas lire ou écrire ou qui ont des difficultés avec l’outil. C’est pourquoi nous développons le Pass numérique afin qu’elles puissent se former. Mais il faut aussi de la présence sur les territoires même si c’est une ou deux personnes pour aider ceux qui ne s’en sortent pas. Peu importe que ce soit des agents de l’État ou des collectivités. Nous allons continuer à numériser mais aussi réhumaniser car c’est ce dont nos concitoyens ont besoin ». Pour ce faire, le président veut « déconcentrer les pouvoirs et en donner plus aux agents sur le terrain pour que des réponses soient données localement, ce qui va avec davantage de responsabilités ». Vaste chantier donc, mais Emmanuel Macron estime que, « les grandes heures de la République ne sont pas quand on reste assis en croyant que tout est acquis. La République n’a jamais été acquise mais un combat ». Et celui-ci de conclure sur un hommage instrumentalisé voire déplacé dans nos terres où l’histoire de la Résistance est si dense, « je rend hommage à ces hommes qui se sont battus pour la République quand rien n’était gagné et qui l’ont fait sans compter leurs heures ou même penser à ce qu’ils avaient avant », un message clair et plein de sombres promesses bien éloignées de celles des Jours Heureux...

Par Philippe Jolivet

Nike Air Max Speed Turf 49ers 525225-101