Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX
00:08Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/c3PPrlijNW
00:07Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/FdIDEU7yXg

Filière bio à Limoges: «Toujours pas d’actes à la hauteur des discours»

Agriculture

 Syndicats d’agriculteurs, élus et associations environnementales et citoyennes étaient hier mobilisés à Limoges à l’appel de la Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique pour réclamer le paiement des aides et un engagement de l’Etat équivalent aux volontés affichées.Une délégation emmenée notamment par Jérôme Keller, co-président de la Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique était reçue le matin par la direction de l’ASP (agence des services et paiement), puis en préfecture en début d’après-midi. Les agriculteurs sont venus réclamer un calendrier et des certitudes quant au paiement des aides dues depuis 2016, qu’ils attendent toujours et qui se traduisent  par des emprunts à courts termes dont les intérêts sont à leur charge. «L’Etat français ne tient pas ses engagements quant aux objectifs de conversion affichés ni en terme de versement des aides, ni en terme de montant pour l’accompagnement de cette transition agricole qui concerne tout le monde  détaille Jérôme Keller. L’agriculture biologique est utile puisqu’elle préserve les sols, l’eau, la biodiversité, et qu’elle permet d’avoir des aliments sains. C’est ce qu’ils veulent. Nous sommes là pour mettre en place cette agriculture, pour la pratiquer sur nos fermes, et pour cela, nous avons besoin d’une aide car il n’est pas facile de changer de modèle agricole. Ce modèle doit être promu, aidé et soutenu. Si la Région Nouvelle-Aquitaine, au travers du pacte bio, met les moyens en maintenant sur ses fonds propres les aides au maintien pour aider les «bios» à atteindre les objectifs, ce n’est pas le cas de l’Etat !». De nombreuses associations de consommateurs et organisations citoyennes environnementales avaient fait le déplacement pour soutenir les mobilisés. «On est venus en tant que citoyens soutenir l’agriculture qui défend la qualité des sols vivants confirme Vincent, venu en soutien avec des amis. Ces gens-là travaillent bien, ils méritent d’être subventionnés... au moins autant que ceux qui balancent des produits chimiques dans les sols !». L’après-midi, les manifestants sont allés déposer le bilan de la ferme bio Nouvelle-Aquitaine devant la préfecture de Limoges, où la délégation était reçue par le directeur de cabinet du préfet de la Haute-Vienne. «Nous sommes extrêmement mécontents. Le préfet de Région n’a pas pu se rendre disponible pour l’agriculture biologique ;  cela prouve la place minime qu’elle revêt pour l’Etat français,  contre l’avis de la grande majorité des citoyens».Deux rendez-vous «pour rien ou presque», aucune réponse satisfaisante n’ayant été apportée aux nombreuses questions qui pourtant se posent. «Le calendrier est toujours incertain, on ne sait pas à quel rythme et comment vont être versées les aides. Pour 2018, on nous a annoncé un paiement avant mai 2019 auquel nous croyons peu... poursuit Jérôme Keller. Pour les aides antérieures, cela reste flou, l’Etat ne veut pas s’engager sur des acomptes ou des aides à la trésorerie. Nous avons par ailleurs posé un certain nom-bre de questions très précises qui sont restées sans réponse. Si rien n’a bougé d’ici un mois, nous reviendrons aux nouvelles... sur place».                                                   I.H.