Fil info
13:15RT : : une réforme qui s'attaque aux comme au . L’ensemble des interlocuteurs s… https://t.co/5TiCvKQhIF
13:14RT : Le rapport du gouvernement sur les travaux des époux Rugy confirme donc la réalisation d’un dressing sur mesure en… https://t.co/bevjgUrVWM
13:06[] Interview d’, pilote de l’ 2019, pour à . https://t.co/qXwRUPKZBB
12:17 Aucun souci... https://t.co/FNDIa7bwzn
12:16Sécheresse, le département de la Haute-Vienne placé en "crise renforcée"
12:14Canicule oblige, Le golf est ouvert aux pratiquants de 6h30 à 13h et de 18h à 22h. L’accueil ferme quant à lui à 19h30.
12:12 Quelle honte! Ils vont laisser quoi les petits salariés dont on est en train de casser la retraite… https://t.co/JlSpu1xcnS
12:08 Oups! Erreur rectifiée aujourd'hui.
09:38Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures | L'Echo https://t.co/7CGZCahLNl via
08:49L’ECHO 22 juillet : Merci d’avoir relayé notre lettre ouverte. Pour info, c’est mon prédécesseur q… https://t.co/8mvjb2nJ41
07:38Région : Les vieux gréements mettent le cap sur Vassivière -> https://t.co/XzX1xmoVoI
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.

Vers une possible annulation du PSE ?

Creuse : GMS

Les ex-salariés de GM&S Industry ne lâcheront rien. Une délégation était ce lundi matin à Bordeaux, soutenue par le syndicat CGT, les salariés de Ford dont Philippe Poutou, lors de l’audience sur l’annulation du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) à la cour administrative d’appel. A la sortie, l’espoir est de mise.
Ce rendez-vous faisait suite à la contestation du PSE. En septem-bre 2017, la Direccte le validait  avec pour conséquence 156 licenciements sur les 276 emplois du sous-traitant automobile installé à La Souterraine. En janvier, le tribunal administratif de Limoges avait annulé l’homologation du PSE  pour vice de forme. La Direccte devait donc le réétudier.  Ce nouveau document a été à nouveau contesté mais le recours des ex-salariés avait été rejeté par le tribunal administratif de Limoges le 29 mai dernier. Les ex-salariés par l’intermédiaire de leur avocat Me Jean-Louis Borie avaient fait appel de la décision. D’où cette audience ce lundi matin à la cour administrative d’appel de Bordeaux. Pendant une demi-heure, les deux parties, les salariés et la Direccte ont donné leurs arguments avant que le rapporteur public ne prenne la parole.  «Il irait dans le sens d’annuler le PSE», avoue Patrick Brun, délégué syndical CGT, à la sortie de l’audience. «Le rapporteur a conclu en faveur de notre thèse en retenant la surpondération des critères d’ancienneté», explicite Me Borie. Une bonne nouvelle. Pour les salariés, cela signifie qu’enfin ils ont été entendus, «nous sommes contents, au moins le rapporteur nous donne raison», avoue Patrick Brun. «Cela prouve qu’on ne prêche pas dans le désert», ajoute l’avocat des salariés.
Reste à savoir si la cour administrative d’appel va suivre l’avis du rapporteur. C’est la question que vont se poser les salariés pendant huit jours. Me Jean-Louis Borie a plutôt «bon espoir» et attend avec optimisme le jugement.  «C’est un magistrat indépendant qui est souvent suivi par les tribunaux», poursuit l’avocat.  Reste à attendre huit jours.
Si la cour administrative d’appel annule le PSE, cela ne va pas le rendre nul mais cela va aider les salariés qui ont déposé un dossier aux prud’hommes pour  démontrer «qu’ils ont fait n’importe quoi», indique Me Borie.  «C’est un argument en plus pour affirmer que les licenciements n’ont pas été faits dans les règles, c’est bon pour la suite», souligne Patrick Brun.
Rien n’est encore fini pour les GM&S.
A noter également que ni Renault ni PSA n’ont répondu à la conciliation lancée le 26 septembre dernier (voir notre édition du 27 septembre). On se dirige bien vers une assignation des deux constructeurs français devant le tribunal de grande instance de Guéret pour  pour abus de   position   dominante afin d’obtenir une indemnisation du préjudice subi.

Air Max 90 Classic