Fil info
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0

Vers une possible annulation du PSE ?

Creuse : GMS

Les ex-salariés de GM&S Industry ne lâcheront rien. Une délégation était ce lundi matin à Bordeaux, soutenue par le syndicat CGT, les salariés de Ford dont Philippe Poutou, lors de l’audience sur l’annulation du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) à la cour administrative d’appel. A la sortie, l’espoir est de mise.
Ce rendez-vous faisait suite à la contestation du PSE. En septem-bre 2017, la Direccte le validait  avec pour conséquence 156 licenciements sur les 276 emplois du sous-traitant automobile installé à La Souterraine. En janvier, le tribunal administratif de Limoges avait annulé l’homologation du PSE  pour vice de forme. La Direccte devait donc le réétudier.  Ce nouveau document a été à nouveau contesté mais le recours des ex-salariés avait été rejeté par le tribunal administratif de Limoges le 29 mai dernier. Les ex-salariés par l’intermédiaire de leur avocat Me Jean-Louis Borie avaient fait appel de la décision. D’où cette audience ce lundi matin à la cour administrative d’appel de Bordeaux. Pendant une demi-heure, les deux parties, les salariés et la Direccte ont donné leurs arguments avant que le rapporteur public ne prenne la parole.  «Il irait dans le sens d’annuler le PSE», avoue Patrick Brun, délégué syndical CGT, à la sortie de l’audience. «Le rapporteur a conclu en faveur de notre thèse en retenant la surpondération des critères d’ancienneté», explicite Me Borie. Une bonne nouvelle. Pour les salariés, cela signifie qu’enfin ils ont été entendus, «nous sommes contents, au moins le rapporteur nous donne raison», avoue Patrick Brun. «Cela prouve qu’on ne prêche pas dans le désert», ajoute l’avocat des salariés.
Reste à savoir si la cour administrative d’appel va suivre l’avis du rapporteur. C’est la question que vont se poser les salariés pendant huit jours. Me Jean-Louis Borie a plutôt «bon espoir» et attend avec optimisme le jugement.  «C’est un magistrat indépendant qui est souvent suivi par les tribunaux», poursuit l’avocat.  Reste à attendre huit jours.
Si la cour administrative d’appel annule le PSE, cela ne va pas le rendre nul mais cela va aider les salariés qui ont déposé un dossier aux prud’hommes pour  démontrer «qu’ils ont fait n’importe quoi», indique Me Borie.  «C’est un argument en plus pour affirmer que les licenciements n’ont pas été faits dans les règles, c’est bon pour la suite», souligne Patrick Brun.
Rien n’est encore fini pour les GM&S.
A noter également que ni Renault ni PSA n’ont répondu à la conciliation lancée le 26 septembre dernier (voir notre édition du 27 septembre). On se dirige bien vers une assignation des deux constructeurs français devant le tribunal de grande instance de Guéret pour  pour abus de   position   dominante afin d’obtenir une indemnisation du préjudice subi.

Air Max 90 Classic