Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Le chronomètre comme alibi

Des tests inadaptés mettant la pression aux élèves, qui conduisent à leur faire perdre confiance en eux... Tout cela pour remettre en cause l’école et le travail des enseignants.

«Pour l’école de la confiance». C’est le titre générique de cette opération conduite sur l’ensemble du territoire visant à évaluer les élèves de CP et CE1. Au regard de la réaction des parents d’élèves et des organisations syndicales, la série de tests imaginés et administrés à chaque élève au mois d’octobre suscite plutôt une vaste défiance.
D’abord parce que, gardée secrète, la méthode d’évaluation a été découverte au dernier moment. Et donc, comment préparer à une épreuve si on ne sait rien des modalités de celle-ci ? Sur la forme, Marie-Mélanie Dumas, membre du bureau du SNUIPP-FSU 87 estime l’évaluation «piégeuse avec une énorme quantité d’items dans les questions. On noie les enfants parmi une vingtaine de lettres qui font justement partie des acquisitions de l’année à venir.» D’autres voix dénoncent même la «malveillance» d’une façon de faire où «on met les élèves sous pression.» Deux exemples parmi d’autres : 60 comparaisons de chiffres compris entre 0 et 10. Un jeu d’enfant pensez-vous ? Sauf que les enfants testés en question ont entre 5 et 6 ans, qu’ils doivent, à chaque comparaison, rayer le chiffre le plus grand et, surtout, qu’ils n’ont que 60 secondes pour le faire. «La consigne est dans chaque rectangle, barre le nombre le plus grand», explique une animation en ligne du SNUIPP-FSU. Mais juste avant le début du travail, l’enseignant, chronomètre en main, doit dire à l’élève : «C’est un exercice de vitesse, il dure seulement une minute, vous n’aurez certainement pas fini mais ce n’est pas grave. Ce qui compte c’est d’en faire le plus possible. «Ah bon, c’est donc ça ? Moi qui avais compris qu’il fallait barrer les nombres», rétorque l’élève.»
En CE1, un texte à lire puis des questions. Normal. Sauf que le texte en question parle de cycle, de sommeil paradoxal, de mélatonine ou encore de glande pinéale... «On place les enfants dans des situations de stress inutiles, surtout en début d’année. Et les enfants ne sont pas dupes. C’est dramatique pour la construction de l’image de soi, déplore Marie-Mélanie Dumas. Et c’est aussi très décourageant pour l’enseignant.»
Pas opposées sur le fond à des évaluations, les organisations syndicales craignent que celles-ci ne soient utilisées à dessein. Déjà, alors que l’ensemble des résultats n’étaient pas connus, on entendait la petite musique des résultats insuffisants des écoliers. «Derrière tout ça, le but c’est clairement d’analyser l’efficacité des enseignants et d’opposer les écoles entre elles.» Car quelle critique pourrait bien formuler le ministère quand il confie «30 élèves de maternelle à un enseignant, quand il a de plus en plus recours à des vacataires non formés ? Le métier d’enseignant ça s’apprend. Cela nécessite une formation longue.» Un investissement bien difficile à assumer quand on ressasse le poids de la dette publique et donc les nécessaires économies à réaliser. Marie-Mélanie Dumas résume : «Le but de ces évaluations c’est de dire que notre école, notamment notre école maternelle, ne marche pas.» Et in fine, on prônera les «jardins d’enfants» à l’allemande plutôt que la maternelle à la française.
Et alors, ce seront les parents qui choisiront. Pour ceux qui en ont les moyens, naturellement.