Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Un peu de répit pour les locataires

La trêve hivernale débute demain jusqu'au 31 mars, les locataires ne peuvent donc pas être expulsés de leur logement pour des impayés, sauf exceptions.

Le 1er novembre annonce la Toussaint, mais également la trêve hivernale. Pendant les cinq mois de cette période de trêve, la loi interdit d’expulser une grande majorité de locataires de leur logement. Cette trêve interdit également, aux fournisseurs
d’énergie, de couper complètement le gaz naturel et l’électricité dans les logements. En revanche, ils peuvent suspendre ou refuser de livrer d’autres énergies, comme le gaz en citerne et le fioul. Les fournisseurs peuvent également continuer de réduire la puissance fournie, sauf aux près de 4 millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie. Plusieurs associations permettent aux locataires en indélicatesse de trouver une solution afin d’éviter l’expulsion. C’est le cas par exemple de l’association Dessine-moi un logement, située à Limoges. Cette association s’inquiète du nombre d’expulsions locatives et de la saturation des dispositifs d’hébergement d’urgence : «Il n’est pas acceptable que des familles soient expulsées de leur logement sans aucune solution ou qu’elles soient laissées à la rue, malgré leur demande de mise à l’abri auprès du 115», souligne l’association qui invite les ménages menacés d’expulsion  à solliciter dès que possible un rendez-vous auprès de la permanence atelier DALO,  de cette association et ce, sans attendre la fin de la trêve hivernale, fixée au 31 mars. Les bénévoles de Dessine-moi un logement rappellent que «depuis la loi Alur, le fait de forcer un tiers à quitter les lieux qu’il habite - sans décision de justice et sans qu’il n’ait été accordé le concours de la force publique - à l’aide de manœuvres, menaces, voies de fait ou contraintes, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende, selon l’article 226-4-2 du code pénal».
Ils précisent également que les ménages menacés d’expulsion peuvent être accompagnés dans un recours amiable au titre du droit au logement opposable(DALO) afin que leur soit proposée une solution de relogement adaptée à leurs besoins.
«Cette démarche peut permettre de protéger le ménage. La circulaire du 26 octobre 2012 interdit en effet aux préfets d’expulser les ménages reconnus prioritaires au titre du DALO et sans solution de relogement. Toute personne rencontrant des difficultés de logement peut bénéficier des services de l’association : être informée sur ses droits et accompagnée dans ses démarches».
En cas d’impayés il faut en effet, très rapidement, se signaler aux services sociaux et aux associations. Parmi les dispositifs existants, le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) permet aux départements d’accorder des aides financières aux personnes en difficulté. Les locataires peuvent se signaler à la CAF ou à la mairie. Les agences départementales pour l’information du logement (Adil) peuvent également les accompagner, tout comme certaines associations. Rien que l’an dernier en Haute-Vienne, 563 demandes d’expulsions ont été déposées,  487 ont été effectives.
A noter qu’après la mise en place d’un plan de prévention spécifique par l’Etat, les décisions de justice ordonnant une expulsion ont baissé légèrement en 2017 pour la deuxième année de suite (125.971 contre 129.189 en 2016 au plan national).
Par  Fatima Azzoug