Fil info
18:14Châteauroux : Fin de saison aux sonorités cubaines et pique-nique partagé -> https://t.co/gJxmNXyu4s
18:03Indre : L'hôpital castelroussin rejoint le mouvement de grève national -> https://t.co/f78FcpbpXL
16:46Saint-Mesmin : Un territoire à découvrir sur un site exceptionnel -> https://t.co/Bj0InKeTBO
16:41Trélissac : 63 disciplines et plus de 89 000 licenciés -> https://t.co/pdNXWNrPJM
15:53Coulounieix-Chamiers : Un banquet citoyen réussi -> https://t.co/H8Wk1Rj8Uf
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul

Manifestations: les agriculteurs aussi

Venant des quatre coins du département, une bonne soixantaine d’agriculteurs de Haute-Vienne ont déjeuné hier à midi devant la préfecture de Limoges. Car eux aussi en ont «ras-le-bol», entre autres, des taxes sur le carburant. S’ils se sont dispersés après le repas, rien ne dit qu’ils sauront «se tenir» s’ils ne sont pas entendus.

 
Alors que certains imaginaient encore un éventuel blocage de camions de routiers, ce sont les tracteurs d’agriculteurs qui ont rejoint les cortèges de Gilets jaunes hier en milieu de matinée, avant de converger vers la préfecture, à peine plus vite qu’un escargot.
À l’appel des Jeunes agriculteurs (JA) de la Haute-Vienne, une soixantaine d’éleveurs et producteurs, syndiqués ou non, ont participé à cette mobilisation qui n’a rien de surprenant : «La semaine dernière, nous avons fait un communiqué pour dire que nous soutenions l’action des Gilets jaunes. Mais comme c’était une mobilisation citoyenne, apolitique et asyndicale, nous n’avons pas lancé d’appel même si nous n’avons empêché personne de manifester» explique Karen Chaleix, présidente des Jeunes agriculteurs 87. Le syndicat préférait attendre lundi pour faire entendre ses revendications,  «avant même de savoir que les Gilets jaunes allaient poursuivre leur mouvement». 
Et si cette action porte avant tout «sur le prix du GNR» (gasoil non routier), Karen Chaleix voulait parler «plus largement des énergies durables» : «à côté des carburants, nous avons beaucoup d’autres taxes. Les revenus sont très faibles et aujourd’hui nous ne vivons plus de notre profession. Alors, avec les énergies durables, on se dit qu’il y a peut-être un créneau». Pour le syndicat, les pouvoirs publics doivent par exemple «favoriser le photovoltaïque sur les bâtiments et réglementer plus sévèrement les panneaux  au sol qui empiètent sur des terres agricoles». 
Militant aussi  pour «faciliter l’accès aux unités de méthanisation», une délégation d’agriculteurs a ainsi été reçue par le directeur de cabinet du préfet. Un moment saisi par Karen Chaleix pour rappeler «que la profession agricole, avec ses cultures, est le plus grand piégeur de carbone. Les plantes piochent du CO2 et rejettent de l’O2», d’où le «ras-le-bol» de payer des taxes sur les carburants ou sur les emballages plastiques, sachant que leur activité a aussi des côtés vertueux pour l’environnement.
Les Jeunes agriculteurs ont profité de cet entretien en préfecture pour offrir un vélo au préfet, «pour que lui aussi se mette au vert» en espérant que «la préfecture appuie no-tre dossier pour placer le département en calamité agricole à cause de la sécheresse. Ça va être débattu le 12 décembre au niveau national et nous comptons vraiment sur le préfet et sur toutes les autres 
institutions politique de Haute-Vienne pour porter fort ce dossier».
Parmi les manifestants, on retrou-vait également des agriculteurs non-syndiqués qui ont participé à la journée du 17 : «Nous sommes là  principalement pour le GNR mais aussi pour toutes les autres taxes et charges que nous ne pouvons plus avaler. Ce n’est plus possible» lâche Sébastien, éleveur ovin. «Surtout qu’on ne vend pas notre viande plus chère. Nous ne pouvons pas répercuter ces taxes sur le prix, sinon c’est le client qui va trinquer poursuit Laurent. La transition écologique d’accord mais pas de cette façon. On ne taxe pas les gens pour faire après une transition. Non, il faut donner des solutions avant pour pouvoir changer les choses et après on taxe. Mais pas l’inverse car là l’état récupère du pognon, c’est tout. Et pendant ce temps, nous crevons de faim» s’indigne cet éleveur bovin. Son homologue Ludovic constate : «Près d’un euro le litre, 28% d’augmentation sur un chiffre d’affaire comme le nôtre, c’est énorme». Avant de remarquer que «le prix de la viande n’a pas augmenté de 28% ! Nous ne pouvons pas nous ajuster comme le ferait une entreprise. On nous dit ça c’est le prix de la viande, si tu ne veux pas tu la gardes».
Les agriculteurs attendent désormais un signe fort venant d’en haut, avant de, pourquoi pas, durcir le mouvement.

Air Max Shox 2018