Fil info
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Regards sur le déploiement de la fibre optique

 Le conseiller régional délégué au très haut-débit et à l’économie numérique était hier en Haute-Vienne pour faire la promotion de l’action de la collectivité régionale dans le déploiement du numérique et plus spécialement de la fibre optique dans le département.Pour Mathieu Hazouard, «Le Limousin n’a pas un train de retard, il a même un train d’avance grâce à Dorsal». Avec l’action de l’ancienne Région Limousin, l’accès à une connection Internet au débit nécessaire pour les usages contemporains est ici plutôt avancé (à défaut d’être universel) comparé à d’autres départements de Nouvelle-Aquitaine.Sur ce point, l’évolution technologique et donc des mentalités a été rapide. Là où il y a encore quelques mois, on n’envisageait pas le raccordement à la fibre optique pour tous, c’est bien cet horizon dont on parle maintenant. Un horizon déjà atteint pour tous les lycées du Limousin ou les collèges haut-viennois. Pour la Nouvelle-Aquitaine, qui se pose «en aménageur numérique», ce sont 229 millions d’euros qui sont sur la table, 70 pour le Limousin au nom de «la cohésion du territoire.» D’où la présence du conseiller régional dans les locaux d’Axione Limousin, le délégataire de service public chargé de construire et d’exploiter une grosse partie du réseau de télécommunication très haut débit en Limousin soit 154.000 prises du nouveau réseau public en fibre optique jusqu’au domicile, un chantier débuté en janvier dernier.Illustration hier avec la réunion publique à Saint-Léonard-de-Noblat où la fibre vient d’arriver et les opérateurs privés ont présenté au grand public les offres très haut débit qu’ils sont disposés à commercialiser. Bien sûr, il est encore bien difficile de dire quand les habitants «du bout du bout» du département (ou du Limousin) auront effectivement accès à ces of-fres. Après Saint-Léonard viendra prochainement le tour de Saint-Yrieix-la-Perche. «L’idée c’est de proposer ce service dans un délai raisonnable avec, pour les habitants les plus isolés, des solutions d’attente.» Ce que l’on appelle la montée en débit.Mais le graal, c’est bien la fibre optique qui se profile. Ce qui suppose que l’on ne passe plus la traditionnelle paire de fils de cuivre, installée jadis par l’opérateur public des télécoms, mais que l’on tire de nouvelles lignes. Pour les particuliers résidant à Limoges-Métropole, c’est un opérateur privé, Orange en l’occurrence, qui est à la manœuvre. L’échéance prévue au départ (2020 pour une couverture complète), est repoussée de 2 ans. Ce qui n’empêche pas des avancées dans d’autres points du territoire, à Aixe-sur-Vienne, Glanges, Bosmie, Bellac, à l’horizon 2020. A Moissannes, l’entreprise BBC a été raccordée au très haut débit public par une mutualisation des    coûts des travaux entre la région Nouvelle-Aquitaine, le  Département de la Haute-Vienne et la communauté de communes de Noblat.Mais l’action de la Région ne se limite pas au raccordement du monde économique et des particuliers.  Chez Cerinnov Group (l’un des leaders mondiaux de l’équipement en céramiques techniques), elle accompagne la transformation numérique de la société. Chez Captéole, il s’agit de soutenir le développement d’objets connectés à destination des industries de l’emballage et des arts graphiques.  Jérôme Davoine