Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination

A l’appel national du syndicat UNL, les lycéens de Haute-Vienne ont tenté d’organiser hier un «mardi noir», à Limoges.  La tentative n’a pas pris, mais les revendications contre les réformes des bacs professionnels, généraux et technologiques, et Parcoursup, restent partagées par une très grande majorité de lycéens.
 
Hier les lycéens de Limoges avaient projeté de bloquer les lycées de la ville. Une tentative qui a avorté puisque seul Renoir a pu l’être et encore très peu de temps. Les élèves de ce lycée avaient cadenassé les entrées du lycée. L’intervention des forces de l’ordre, à la demande de l’équipe dirigeante, y a très vite mis un terme. Cela n’a tout de même pas suffi à dissuader les manifestants. Epaulés par une quinzaine de professeurs de Raoul-Dautry qui, la veille au soir lors d’une assemblée générale, avaient décidé de se mettre en grève à l’appel de la FSU et de la CGT’Edu. Une première présence des enseignants aux côtés des manifestants, pour ce mouvement débuté il y a une quinzaine de jours. «Nous partageons les revendications des lycéens sur les reformes du lycée, comme sur Parcoursup», explique Cécile Dupuis, prof à Raoul-Dautry et syndicaliste FSU. En effet pour son syndicat, l’accès au supérieur via Parcoursup dépend désormais étroitement des enseignements suivis au lycée. La FSU dénonce d’ailleurs depuis plusieurs mois des réformes porteuses d’injustice, de sélection sociale et d’aggravation des inégalités territoriales. Enseignants grévistes et lycéens s’étaient donné rendez-vous carrefour Tourny. Ils avaient décidé de faire le tour des lycées de la ville afin de faire nombre. Mais devant la faible mobilisation, les manifestants ont décidé d’aller devant le lycée Gay-Lussac où des élèves et des enseignants se sont regroupés en signe de soutien. 
Pour les organisateurs de ce «mardi noir», peu importe le nombre de manifestants, seules comptent les revendications. «Nous n’avons eu que le week-end pour relayer l’information» explique Leïla Amimer, lycéenne à Limosin, «on a été un peu pris de court, mais il s’agit de notre avenir, on ne peut donc par arrêter la lutte. Le nombre ne compte pas tant qu’on reste motivé et  on le sera jusqu’à ce qu’on soit entendu. Nous voulons aussi rappeler qu’on a le droit de se mobiliser sans se faire arrêter et humilier». Même discours pour Elsa Filippi, pour qui «le plus important est de se battre pour ses droits. Nous sommes nombreux à le penser. Le problème est que les lycéens n’ont pas tous l’autorisation de sortir, beaucoup sont mineurs. D’autres  ne le font pas car il peut alors leur être reproché une absence injustifiée et donc se retrou-ver avec des heures de colle. Donc nous les représentons tous». Les lycéens ajoutent qu’ils participeront à grande journée d’action de vendredi à l’appel de la CGT. Louise Vergne, nouvellement élue présidente de l’UNEF Haute-Vienne était elle aussi présente, afin d’apporter le soutien de son syndicat aux lycéens. «Ils se mobilisent contre des réformes contre lesquelles nous avons nous aussi vocation à nous battre». Elle aussi estime que celle du Bac accentue le phénomène de sélection. «Il est important pour nous d’être présents, car nous soutenons l’idée d’une convergence des luttes». 
Après Gay-Lussac, les manifestants se sont dirigés vers le lycée Renoir, seul avoir été bloqué hier. Une fois sur place, les lycéens n’ont pu que constater que le blocage avait été levé. C’est sur les marches que les élèves ont voulu dénoncer les violences policières à l’encontre de lycéens de Mantes-la-Jolie. Les images de ces lycéens à genou et les mains sur la tête, avaient particulièrement choqué. Ils ont donc reproduit la scène, avant de se disperser.

nike free run 5.0 nz