Fil info
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via
09:36France : Interdiction de manifester : ça y est, on y est ! -> https://t.co/jfmIubIQAp
09:29 Ovin # - : Tech-Ovin 2019... l'affiche sera locale -> https://t.co/ZhXPDXmNlX
09:27# # - : Samedi 23, 18 h... la musique vivante sera maître du lieu -> https://t.co/NZUXgvvtHK
09:24# # - : Tennis : beau tournoi d'hiver -> https://t.co/fh4H225xIP
09:20Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/gTQFd1WgWG via
09:18# # - : Joëlle cultive et propose des légumes 100 % naturel -> https://t.co/JyTqB2UuIU
09:15# # - Croisille-sur-Briance : Les travaux de la Valade, c’est parti ! -> https://t.co/Qw4z4n3AtX
09:12# # - -la-Forêt : L'ANACR fait le point sur ses activités -> https://t.co/aqM09oy3JK
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : Des Gilets jaunes toujours sur le terrain -> https://t.co/KMjJPfG9QG
09:08# # - -Yrieix-la-Perche : Retour sur le salon du bien-être -> https://t.co/V4WMS33NB5
09:05# # - -Yrieix-la-Perche : Les sportifs honorés par la ville -> https://t.co/9RHLnJsoTT
08:59# # - -Victurnien : Soirée cabaret tzigane -> https://t.co/CUdWYj5xMm
08:58# # - -sur-Glane : A fond contre la mucovisidose -> https://t.co/G18yqQtH1t
08:56# # - -Junien : La Cie Thomas Visonneau s’envole dans les écoles -> https://t.co/RmUXE5HJrm
08:53# # - -sur-Vienne : Cré’atelier pour adultes « poésies de papier » -> https://t.co/DeVGxb8Kcy
08:50# # - -Gence : Parcours du cœur, départ à 14 h du gymnase le Lemovix -> https://t.co/CKOLXW8ZmD
08:49 L'expulsion comme réponse politique à la solidarité ? Et 90 p… https://t.co/jiBlq2DsxM
08:42# # - -sur-Vienne : Val de Vienne , un beau séjour ski -> https://t.co/mWqphBqEOn
08:39# # - : Un arbre, un enfant -> https://t.co/bkhi20UuPe
08:36# # - : Peut-on vivre dans l'illusion ? -> https://t.co/4uWKcAPQl4
08:30# # - -Vienne : Un salon aux œuvres abordables et accessibles -> https://t.co/Q0T7J2ZP0y
08:27France : Voyage à travers le cinéma retrouvé avec Mémoire à vif -> https://t.co/i8TPgMaCCi
07:57# # - : Lycée professionnel saint-Jean, opération chouquettes solidaires -> https://t.co/pp9qqJb2WO
07:56# # - -Vienne : «Le chêne et le roseau», cette statue qui fait polémique... -> https://t.co/bObEitELSK
07:52Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal -> https://t.co/IylWdAl8Sw
07:50Région : Pompiers de l'Urgence Internationale, 15 ans d'aide partout dans le monde -> https://t.co/GdFFNrVDgY
22:06 C'est une belle idée de nous regrouper des différent… https://t.co/NygAkOwaYG
20:04Indre : Au départ, un exercice de lecture de paysage -> https://t.co/NuN3Dkd670
20:01Indre : 400 élèves de l’agglomération relèvent le défi du sans écran -> https://t.co/aPuN3ndTTl
19:58Indre : Michel Blondeau laissera sa place -> https://t.co/5Cg7IzzFOE
19:18Le comédien William Sabatier est décédé à Limoges - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/BqTl6wdsqV
19:14📌Le Périgord & ses richesses à l'honneur dans : ce soir à 21H sur . Découverte dans les air… https://t.co/QqTexW0p4b
19:11RT : . à « L’Emission politique » la mobilisation «pour faire respecter le pluralisme et la démocratie» a po… https://t.co/evbIJyoxqk
19:01RT : Et merci Madame ! ✌🏼 https://t.co/8JRRUIjPa8
18:40RT : | des travaux de restauration de l'ancienne salle des délibérations du Conseil général… https://t.co/b3xgK99uuj
18:38RT : J'étais ce matin aux Fonderies du Poitou où 800 emplois sont aujourd'hui menacés. Qui est le principal client des… https://t.co/wl4k6J220Z
18:15RT : La journée du 19 mars fait l'objet d'un préavis de grève. Rendez-vous sur l'info-trafic du site transport de la Rég… https://t.co/yYAIuL8GXt
18:15RT : Ian Brossat finalement invité le 4 avril sur France 2. On l'avait dit et redit !
18:13RT : Les chats communistes apprenant que est bien invité sur le 4 avril. https://t.co/ajLzbbD5hq
18:13RT : Le gvrmt a trouvé un fusible bien pratique. Remplacer un prefet incompétent par un autre tout aussi incapable qui n… https://t.co/dEcGBLdzmU
17:55Périgueux : Expliquer aux écoliers l’histoire des Harkis -> https://t.co/3OEFbFKlNT
17:53Chantérac : Restructurer les espaces -> https://t.co/dWxIFFQsK0
17:45RT : NOMINATION : Le vient d'annoncer que le , Didier Lallemand, va remplacer le… https://t.co/KhYusqmTxO
17:43RT : Merci à toutes et tous pour votre mobilisation. https://t.co/MZnKf27vvp
17:43Demain, manifestation à Limoges, à l'appel de plusieurs syndicats. Rassemblement à 10h30 carrefour Tourny.

Dans l’attente d’une offre décente

Social

Deux semaines avant leur prochain rendez-vous devant le tribunal de commerce, les 110 salariés de Steva à Bessines en Haute-Vienne sont toujours dans l’attente. Ils gardent espoir que l’offre de l’entreprise OMA soit revue à la hausse et espèrent tous que celle-ci s’engagera à conserver un maximum d’emplois. Après les velléités de reprise du groupe Bowden, l’entreprise de Bessines-sur-Gartempe a reçu quelques au-tres marques d’intérêts, mais sans jamais qu’aucune ne se transforme en offre acceptable. Désormais, les salariés de Steva sont dans l’attente de la contre-visite du groupe italien OMA, qui avait formulé une offre bien en deçà des attentes des syndicats.Après la prolongation de la période d’observation de leur entreprise en octobre dernier, les salariés  de Steva ont reçu la visite d’une délégation du groupe italien OMA. Spécialisée dans le prototypage, l’emboutissage et la réalisation de pièces pour les grands noms de l’automobile, l’entreprise «a fait une offre qui implique 42 licenciements. Nous avons dit au PDG de revoir son offre et il doit revenir à Bessines d’ici la fin de la semaine. Nous allons voir ce qu’il va nous dire et puis nous verrons, en fonction. Mais nous n’avons pas trop d’espoir, de 42 il va passer à 30 et puis voilà» pense Bruno Grimaux , secrétaire FO du comité d’entreprise. garder les emplois en donnant du travail42 départs pour 68 emplois sauvegardés, il est évident que la première offre déposée par OMA a été jugée «inacceptable», autant pour les salariés que pour leurs représentants syndicaux. Bruno Grimaux prévient d’ailleurs que si «30 emplois sont supprimés, la boîte est morte. Nous ne disons pas de chiffre, nous disons juste que nous voulons le minimum de licenciements». Et si zéro serait le chiffre idéal pour contenter les salariés, «encore faudrait-il du travail. Pour l’instant, il y en a, mais pas pour tout le monde. Car en ce moment nous sommes à environ 1,2 million de chiffre d’affaires. Alors qu’avec 1,6 million, on peut payer tout le monde et on arrive à vivre» explique Bruno Grimaux qui voit trois options différentes pour sauver le navire : «Première solution, on redonne du travail et on sauve tout le monde. Soit on en met pas et on négocie quelques départs. Ou alors il y a une autre solution, du chômage partiel pendant un an le temps qu’on remette un peu de travail. C’est d’ailleurs ce que nous proposons mais les dirigeants d’OMA n’en veulent pas. Ils veulent reprendre la boîte et ne pas perdre d’argent, ce qui est compréhensible».Et si Bruno Grimaux veut bien comprendre que les intérêts économiques sont primordiaux pour les entrepreneurs, il prévient que «si on nous propose quelque chose de ridicule, on ne sera pas repris et puis c’est tout. Pour l’instant, nous ne bougeons pas, attendons la fin de la semaine et nous verrons en fonction. Mais même s’il n’y a qu’un seul licenciement, ça nous fera chier».Quant au soutien des politiques, Bruno Grimaux remarque que «tout le monde se bouge. L’état et la Région tentent de résoudre le problème de la SCI (et son problème de loyers mirobolants, ndlr) et je pense qu’il sera réglé. On trouve toujours l’argent quand on a envie de régler les choses». Pour le syndicaliste, le vrai problème c’est plutôt «le manque de travail. Regardez les Gilets jaunes qui manifestent, ils demandent tous de l’argent. Qu’ils demandent du travail car si tout le monde travaille, tout le monde cotise et dépense de l’argent. Avoir plus d’argent d’accord mais si tout le monde avait un travail aujourd’hui, la Sécu irait bien, les caisses de retraite aussi, tout le monde irait bien».Souhaitons aux Steva que OMA suive cette même logique et place le travail au centre de son projet.