Fil info
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via
09:36France : Interdiction de manifester : ça y est, on y est ! -> https://t.co/jfmIubIQAp
09:29 Ovin # - : Tech-Ovin 2019... l'affiche sera locale -> https://t.co/ZhXPDXmNlX
09:27# # - : Samedi 23, 18 h... la musique vivante sera maître du lieu -> https://t.co/NZUXgvvtHK
09:24# # - : Tennis : beau tournoi d'hiver -> https://t.co/fh4H225xIP
09:20Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/gTQFd1WgWG via
09:18# # - : Joëlle cultive et propose des légumes 100 % naturel -> https://t.co/JyTqB2UuIU
09:15# # - Croisille-sur-Briance : Les travaux de la Valade, c’est parti ! -> https://t.co/Qw4z4n3AtX
09:12# # - -la-Forêt : L'ANACR fait le point sur ses activités -> https://t.co/aqM09oy3JK
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : Des Gilets jaunes toujours sur le terrain -> https://t.co/KMjJPfG9QG
09:08# # - -Yrieix-la-Perche : Retour sur le salon du bien-être -> https://t.co/V4WMS33NB5
09:05# # - -Yrieix-la-Perche : Les sportifs honorés par la ville -> https://t.co/9RHLnJsoTT
08:59# # - -Victurnien : Soirée cabaret tzigane -> https://t.co/CUdWYj5xMm
08:58# # - -sur-Glane : A fond contre la mucovisidose -> https://t.co/G18yqQtH1t
08:56# # - -Junien : La Cie Thomas Visonneau s’envole dans les écoles -> https://t.co/RmUXE5HJrm
08:53# # - -sur-Vienne : Cré’atelier pour adultes « poésies de papier » -> https://t.co/DeVGxb8Kcy
08:50# # - -Gence : Parcours du cœur, départ à 14 h du gymnase le Lemovix -> https://t.co/CKOLXW8ZmD
08:49 L'expulsion comme réponse politique à la solidarité ? Et 90 p… https://t.co/jiBlq2DsxM
08:42# # - -sur-Vienne : Val de Vienne , un beau séjour ski -> https://t.co/mWqphBqEOn
08:39# # - : Un arbre, un enfant -> https://t.co/bkhi20UuPe
08:36# # - : Peut-on vivre dans l'illusion ? -> https://t.co/4uWKcAPQl4
08:30# # - -Vienne : Un salon aux œuvres abordables et accessibles -> https://t.co/Q0T7J2ZP0y
08:27France : Voyage à travers le cinéma retrouvé avec Mémoire à vif -> https://t.co/i8TPgMaCCi
07:57# # - : Lycée professionnel saint-Jean, opération chouquettes solidaires -> https://t.co/pp9qqJb2WO
07:56# # - -Vienne : «Le chêne et le roseau», cette statue qui fait polémique... -> https://t.co/bObEitELSK
07:52Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal -> https://t.co/IylWdAl8Sw
07:50Région : Pompiers de l'Urgence Internationale, 15 ans d'aide partout dans le monde -> https://t.co/GdFFNrVDgY
22:06 C'est une belle idée de nous regrouper des différent… https://t.co/NygAkOwaYG
20:04Indre : Au départ, un exercice de lecture de paysage -> https://t.co/NuN3Dkd670
20:01Indre : 400 élèves de l’agglomération relèvent le défi du sans écran -> https://t.co/aPuN3ndTTl
19:58Indre : Michel Blondeau laissera sa place -> https://t.co/5Cg7IzzFOE
19:18Le comédien William Sabatier est décédé à Limoges - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/BqTl6wdsqV
19:14📌Le Périgord & ses richesses à l'honneur dans : ce soir à 21H sur . Découverte dans les air… https://t.co/QqTexW0p4b
19:11RT : . à « L’Emission politique » la mobilisation «pour faire respecter le pluralisme et la démocratie» a po… https://t.co/evbIJyoxqk
19:01RT : Et merci Madame ! ✌🏼 https://t.co/8JRRUIjPa8
18:40RT : | des travaux de restauration de l'ancienne salle des délibérations du Conseil général… https://t.co/b3xgK99uuj
18:38RT : J'étais ce matin aux Fonderies du Poitou où 800 emplois sont aujourd'hui menacés. Qui est le principal client des… https://t.co/wl4k6J220Z

Catastrophe de Brétigny: un employé de la SNCF mis en examen

Déraillement ferroviaire

 Nouveau rebondissement dans l'enquête sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne), l'une des pires survenues en France depuis une vingtaine d'années : un cadre de la SNCF a été mis en examen mercredi pour homicides et blessures involontaires.6Cette mise en examen, la première d'une personne physique dans ce dossier, intervient près de cinq ans et demi après l'accident du 12 juillet 2013 qui a coûté la vie à sept personnes et en a blessé des dizaines d'autres, et alors que les juges d'instruction étaient sur le point de clore leur enquête."Cette nouvelle mise en examen concerne un cadre de SNCF Mobilité, lequel avait été préalablement entendu par le juge d'instruction sous le statut de témoin assisté", a indiqué jeudi la procureur du parquet d'Evry, Caroline Nisand, dans un communiqué.Malgré les demandes répétées des familles de victimes, aucune personne physique n'était poursuivie dans ce dossier. Seules deux personnes morales, la SNCF et RFF (Réseau ferré de France), avaient été mises en examen également pour homicides et blessures involontaires.Le cadre de SNCF Mobilité mis en cause était placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté avec deux membres de son équipe.Ce "dirigeant de proximité" était à la tête d'une brigade chargée de l'inspection des voies au moment du déraillement de ce train Intercités Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge. Il travaillait à la SNCF depuis quelques années, et à Brétigny depuis cinq mois.Selon son avocat, Philippe Valent, les magistrats estiment que la dernière tournée d'inspection réalisée par l'équipe, huit jours avant le déraillement, n'a pas été faite correctement alors, selon lui, qu'"aucun élément ne permet de corroborer cette hypothèse".- "Aucun élément nouveau"-"Il n'y a eu aucun élément nouveau, tangible, qui permettent de l'incriminer", s'est-il insurgé, rappelant que la dernière audition de son client remontait à janvier 2015.Comme lors de sa précédente audition, son client a affirmé mercredi devant les juges d'instruction que s'il avait relevé lors de sa tournée de surveillance des voies "la moindre anomalie, le moindre désordre, cela aurait été noté sur la fiche d'inspection".Contactée par l'AFP, la SNCF et ses avocats n'ont pas souhaité réagir.Du côté des familles des victimes, cette mise en examen longuement réclamée a été saluée. "C'est un grand progrès dans l'instruction", s'est félicité auprès de l'AFP Xavier-Philippe Gruwez, avocat d'une dizaine de victimes, pour qui cette décision "augure d'autres mises en examen de personnes physiques"."Les familles et les victimes pourront enfin mettre des visages sur cette catastrophe terrible et les responsabilités des hommes de terrain seront enfin établies", a-t-il ajouté.La catastrophe ferroviaire de Brétigny donne depuis des années lieu à une véritable bataille d'experts, d'expertises et de contre-expertises.Depuis cinq ans, toutes les expertises judiciaires ordonnées par la justice ont conclu que le train avait déraillé à cause d'un morceau de voie mal entretenu, qui s'est désagrégé au fil du temps.Mais la SNCF estime que l'assemblage incriminé a cédé brutalement, hypothèse qui pourrait la dédouaner.En 2017, elle avait obtenu une expertise complémentaire afin de rechercher un éventuel "défaut de l'acier" d'une pièce d'aiguillage pouvant expliquer le déraillement du train. Mais l'expertise métallurgique, rendue en juin dernier, lui a été une nouvelle fois défavorable en concluant que l'accident avait été causé par la vétusté" des rails.En septembre, un nouveau rapport, commandé par la SNCF et transmis aux juges d'instruction, estimait lui que la catastrophe de Brétigny-sur-Orge était un accident "imprévisible", et non la conséquence d'un défaut de maintenance.