Fil info
18:15RT : La journée du 19 mars fait l'objet d'un préavis de grève. Rendez-vous sur l'info-trafic du site transport de la Rég… https://t.co/yYAIuL8GXt
18:15RT : Ian Brossat finalement invité le 4 avril sur France 2. On l'avait dit et redit !
18:13RT : Les chats communistes apprenant que est bien invité sur le 4 avril. https://t.co/ajLzbbD5hq
18:13RT : Le gvrmt a trouvé un fusible bien pratique. Remplacer un prefet incompétent par un autre tout aussi incapable qui n… https://t.co/dEcGBLdzmU
17:55Périgueux : Expliquer aux écoliers l’histoire des Harkis -> https://t.co/3OEFbFKlNT
17:53Chantérac : Restructurer les espaces -> https://t.co/dWxIFFQsK0
17:45RT : NOMINATION : Le vient d'annoncer que le , Didier Lallemand, va remplacer le… https://t.co/KhYusqmTxO
17:43RT : Merci à toutes et tous pour votre mobilisation. https://t.co/MZnKf27vvp
17:43Demain, manifestation à Limoges, à l'appel de plusieurs syndicats. Rassemblement à 10h30 carrefour Tourny.
17:41Le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement sera le futur préfet de police de Paris. L'annonce a été… https://t.co/Qube5H3DEy
15:42Périgueux : Quand les mots d’enfants deviennent poésie -> https://t.co/Q9d5cEpd8m
13:36Périgueux : De la préhistoire à aujourd’hui -> https://t.co/A8RQGgfebY
11:34France : Grand débat, le PCF formule dix propositions -> https://t.co/xLhTorwYFJ
11:00# # - : A la découverte de notre patrimoine autour de l’étang de La Crouzille -> https://t.co/oRJfKc1mE1
10:58# # - : La fête de la patate un rendez-vous annuel qui plaît -> https://t.co/SPbvPwJ6Zs
10:54# # - : La commune a souhaité la bienvenue aux nouveaux habitants -> https://t.co/q76CXKash4
10:52# # - : Un carnaval haut en couleurs -> https://t.co/LdyWvq8ZVM
10:49# # - Croisille-sur-Briance : Belle réussite du loto des écoles -> https://t.co/tjdrj17hSd
10:46# # - -Bonnet-Briance : L’école a participé à la semaine du jardinage -> https://t.co/zVUlD8mQQo
10:43# # - : Après-midi spectacle le 24 mars -> https://t.co/fkUPLAToKS
10:39# # - -Junien : Météorythmes ouvre sa scène -> https://t.co/XeNZZW0Kec
10:36# # - -Vienne : Un nouveau chapitre pour la «Journée du livre» à Saint-Martin-de-Jussac -> https://t.co/1jMrsty4Aj
10:32# # - : Solidarité : 3 mois de mobilisation qui ont permis d’aider Mathis -> https://t.co/50ArFVBs0f
10:29# # - : Le rugby va continuer sur la commune -> https://t.co/CCqCwQOHiM
10:27# # - : Un séjour à la montagne qui a ravi 48 jeunes -> https://t.co/rcq3hAkvIj
09:28Région : Deux journalistes menacées par un homme armé d'un couteau à Saint-Junien (87) | L'Echo https://t.co/GQvYxkuzTA via
08:30Ville-porte du des , est la première destination de la semaine de 👟👟 Emprunte… https://t.co/Cwj7gI6m1n
21:02 Je n'y suis jamais allé mais je vois des panneaux sur la route d'Eymoutiers au niveau de Aureil oui
20:20# # - -Vienne : Mercredi à Boisseuil, une vie acoustique -> https://t.co/qbQuqqQHg1
20:17# # - : Les 16 logements de la résidence Montmailler rénovés et adaptés -> https://t.co/kNoq6f0e72
20:14# # - : Chantecaille : la ferme bio permacole ouvre son gîte -> https://t.co/DWO7fD2OCe
20:12# # - -Vienne : Les Stylos rouges peinent à mobiliser -> https://t.co/TO8OLkovxP
20:08# # - : Métropole, une déchetterie nouvelle génération -> https://t.co/VIvjZllc0A
20:03# # - -Vienne : Marche pour le climat, 2500 personnes à Limoges -> https://t.co/HW6MsJsI7C
19:58Région : Limoges, nid de la psychogériatrie -> https://t.co/JuKXsWqnTb
19:55Région : Du nouveau dans la formation des conducteurs poids-lourds -> https://t.co/OCOgfCKuyk
19:07Indre : BASKET : Le Poinçonnet cueilli d’entrée par Sceaux -> https://t.co/60WKo4omb0

Catastrophe de Brétigny: un employé de la SNCF mis en examen

Déraillement ferroviaire

 Nouveau rebondissement dans l'enquête sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne), l'une des pires survenues en France depuis une vingtaine d'années : un cadre de la SNCF a été mis en examen mercredi pour homicides et blessures involontaires.6Cette mise en examen, la première d'une personne physique dans ce dossier, intervient près de cinq ans et demi après l'accident du 12 juillet 2013 qui a coûté la vie à sept personnes et en a blessé des dizaines d'autres, et alors que les juges d'instruction étaient sur le point de clore leur enquête."Cette nouvelle mise en examen concerne un cadre de SNCF Mobilité, lequel avait été préalablement entendu par le juge d'instruction sous le statut de témoin assisté", a indiqué jeudi la procureur du parquet d'Evry, Caroline Nisand, dans un communiqué.Malgré les demandes répétées des familles de victimes, aucune personne physique n'était poursuivie dans ce dossier. Seules deux personnes morales, la SNCF et RFF (Réseau ferré de France), avaient été mises en examen également pour homicides et blessures involontaires.Le cadre de SNCF Mobilité mis en cause était placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté avec deux membres de son équipe.Ce "dirigeant de proximité" était à la tête d'une brigade chargée de l'inspection des voies au moment du déraillement de ce train Intercités Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge. Il travaillait à la SNCF depuis quelques années, et à Brétigny depuis cinq mois.Selon son avocat, Philippe Valent, les magistrats estiment que la dernière tournée d'inspection réalisée par l'équipe, huit jours avant le déraillement, n'a pas été faite correctement alors, selon lui, qu'"aucun élément ne permet de corroborer cette hypothèse".- "Aucun élément nouveau"-"Il n'y a eu aucun élément nouveau, tangible, qui permettent de l'incriminer", s'est-il insurgé, rappelant que la dernière audition de son client remontait à janvier 2015.Comme lors de sa précédente audition, son client a affirmé mercredi devant les juges d'instruction que s'il avait relevé lors de sa tournée de surveillance des voies "la moindre anomalie, le moindre désordre, cela aurait été noté sur la fiche d'inspection".Contactée par l'AFP, la SNCF et ses avocats n'ont pas souhaité réagir.Du côté des familles des victimes, cette mise en examen longuement réclamée a été saluée. "C'est un grand progrès dans l'instruction", s'est félicité auprès de l'AFP Xavier-Philippe Gruwez, avocat d'une dizaine de victimes, pour qui cette décision "augure d'autres mises en examen de personnes physiques"."Les familles et les victimes pourront enfin mettre des visages sur cette catastrophe terrible et les responsabilités des hommes de terrain seront enfin établies", a-t-il ajouté.La catastrophe ferroviaire de Brétigny donne depuis des années lieu à une véritable bataille d'experts, d'expertises et de contre-expertises.Depuis cinq ans, toutes les expertises judiciaires ordonnées par la justice ont conclu que le train avait déraillé à cause d'un morceau de voie mal entretenu, qui s'est désagrégé au fil du temps.Mais la SNCF estime que l'assemblage incriminé a cédé brutalement, hypothèse qui pourrait la dédouaner.En 2017, elle avait obtenu une expertise complémentaire afin de rechercher un éventuel "défaut de l'acier" d'une pièce d'aiguillage pouvant expliquer le déraillement du train. Mais l'expertise métallurgique, rendue en juin dernier, lui a été une nouvelle fois défavorable en concluant que l'accident avait été causé par la vétusté" des rails.En septembre, un nouveau rapport, commandé par la SNCF et transmis aux juges d'instruction, estimait lui que la catastrophe de Brétigny-sur-Orge était un accident "imprévisible", et non la conséquence d'un défaut de maintenance.