Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Aides régionales 56 millions d’euros pour des projets de territoire

Conseil régional

 Mercredi matin, la communauté urbaine Limoges Métropole et la communauté de communes élan Limousin Avenir Nature ont signé un contrat de solidarité et d’attractivité avec la Région Nouvelle-Aquitaine. Un contrat triennal qui com-prend une trentaine d’actions de développement en ville comme en campagne, représentant un montant prévisionnel de dépenses de près de 56 millions d’euros.En 2015, Limoges Métropole et élan (Ambazac, Bessines-sur-Gartempe, Nantiat etc.) avaient chacune signé un contrat dit de cohésion territoriale avec la Région Limousin qui prévoyait une mise en œuvre sur la période 2015/2017. Cette fois, c’est ensemble que les deux intercommunalités ont signé un contrat de solidarité et d’attractivité avec à la clé une enveloppe de 55.700.700e.  «Des financements d’un autre niveau que ce que l’ex- Région Limousin pouvait faire, a commenté Gérard Vanden-broucke, président de Limoges Métropole. ça fait partie des effets positifs de la région puissante et forte qu’est la Nouvelle-Aquitaine».Un diagnostic social et économique du territoire a précédé l’élaboration de ce contrat. «Cette signature est un moment important qui clôture un travail commencé avec quelques réticences. Il a fallu recommencer tout ce que nous avions fait avec la Région Limousin, se remettre au travail en amenant toutes les forces vives du territoire à réfléchir, avoue Bernard Dupin. Mais nous avons compris que cette jonction avait toute sa pertinence au niveau des projets indispensables au développement de notre périmètre, projets associant le rural et l’urbain». Toutes les communes ont été consultées. Sur 130 projets identifiés, une trentaine ont été retenus. Parmi ces projets phares, la réhabilitation globale du bâtiment central d’ESTER Technopole, la création d’un hôtel d’entreprises complétant le pôle économique sur la zone du Trifoulet à Bessines-sur-Gartempe, ou encore la rénovation des halles centrales de Limoges. Des projets d’ordre culturel, touristique et éducatif aussi, avec la création d’une station sports loisirs nature sur le site du Muret à Ambazac, le développement du site culturel du Mazeau sur la commune de Saint-Priest-Taurion, et la création d’un observatoire d’astronomie à Peyrilhac. Certains sont en cours de réalisation, d’autres en sont encore au stade de la réflexion comme l’arboretum de La Jonchère. Si l’enveloppe globale a été définie, le montant des subventions par projet n’est pas encore acté. «Mon objectif est de revitaliser tous les territoires, a souligné Alain Rousset, expliquant les nouvelles orientations de cette politique contractuelle. En matière d’aménagement du territoire, on ne peut plus attendre du ciel, en l’occurrence de l’état, de la revitalisation». L’un des grands axes de ce contrat triennal consiste à conforter les territoires dans la revitalisation des centres-bourgs et centres-villes. Pour cela, «il faut arrêter de signer des autorisations de permis de construire de grandes surfaces en périphérie», a lancé Alain Rousset devant les nombreux élus présents. M.L.