Fil info
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5

La Cour des comptes s'en prend aux trains intercités

 

Dans son rapport annuel 2019 rendu public hier, la cour des comptes préconise au gouvernement un abandon des trains de nuit et Intercités, dans un souci de rentabilité. En clair, l’Etat devrait abandonner sa responsabilité : l’aménagement du territoire.

Pour acter cette mise à mort, la cour des comptes demande de couper les financements accordés aux lignes structurantes et aux trains de nuit, tout en transférant la totalité des lignes d’aménagement du territoire aux Régions (gestion et financement).

Après 2020, la cour des comptes conseille au gouvernement de supprimer le mécanisme de financement de l’exploitation des trains Intercités, «ce qui est un leurre, puisque la SNCF autofinance quasiment, seule, cette activité, par le biais de jeux comptables avec l’Etat» relève le syndicat CGT du secteur fédéral des cheminots de Limoges.

Par ailleurs, poursuit la CGT, le propos liminaire du rapport illustre bien la posture choisie par l’Etat depuis de trop nombreuses années : «Les trains Intercités ont été gérés jusqu’à présent sans véritable stratégie».

Abandonner la gestion nationale des trains de nuit et Intercités serait le sacrifice de pans entiers de nos territoires, pour les livrer au modèle du tout routier. Avec de telles préconisations, la cour des comptes va fortement inciter la SNCF, l’État et les Régions, vers des modes de transports alternatifs low-cost. «Cela irait à l’encontre des préconisations environnementales et ne répondra en rien aux besoins de nos populations» s’indigne le syndicat. Qui plus est, les transférer aux Régions, sans leur donner les financements nécessaires, c’est aussi prendre le risque d’aggraver les inégalités entre les territoires et les citoyens, à l’instar de ce qui se passe en ce moment sur les trains de l’activité TER.

A contrario, la CGT affirme qu’il faut «développer les trains de nuit et Intercités qui, demain, permettront à la fois de garantir le droit au transport et de lutter efficacement contre le réchauffement climatique.»

Pour le Limousin se posent alors des questions essentielles «quel avenir pour la desserte Sud au-delà de Limoges ? Comment imaginer que l’autorité organisatrice, la Région Nouvelle-Aquitaine, accepterait de financer deux activités ferroviaires, TER et Intercités, alors qu’elle organise déjà une desserte sur l’axe Limoges-Brive (TER) ?»

«Encore une fois, elle devra faire un choix… Ce cisaillement de parcours aura également une influence néfaste sur la desserte gérée par les autres autorités organisatrices que sont l’Occitanie et l’Auvergne Rhône-Alpes. Un tel millefeuille pourrait entraîner un désintéressement de notre territoire et mettre en péril l’économie de ceux-ci» explique le syndicat CGT des cheminots.

On peut rappeler ici, les mots du président Duron pour la commission TET (trains d’équilibre du territoire) d’avenir : « Pour sauver l’offre TET, il faut agir vite, il faut regarder loin, il faut des mesures fortes qui s’inscrivent dans une vision renouvelée du système ferroviaire. Cette vision, cette stratégie, c’est l’Etat, seul, qui peut la définir et la mettre en œuvre. » Une autre vision que celle de la cour des comptes!

Est-ce en recommandant des suppressions massives de desserte que nous assurerons réellement l’attractivité pour le transport collectif ?

Est-ce par le transport en autocars, exploités aux risques et périls des transporteurs, sans aucun contrat avec les autorités organisatrices de transports, que l’on pourra assurer l’aménagement du territoire ?

Poser la question, c’est déjà y répondre.