Fil info
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk
07:34 Pour le candidat à la mairie de le rival "… https://t.co/RVqCqaYPYg
07:33# # - -Vienne : Le Secours Populaire, solidaire et inconditionnel -> https://t.co/qmX8OBxmxY
07:31# # - -Vienne : «Communication à distance et mail art système», une conférence de Rémy Pénard -> https://t.co/gI5PzpDKA6
07:30# # - -Vienne : Faire de l’emploi un droit sur le territoire -> https://t.co/mhcGpnpWys
07:28France : Le savoir-faire de la boucherie limousine reconnue à l’unanimité -> https://t.co/hjGGa7Kgz5
07:26Région : Des cheminots «méprisés» à tort -> https://t.co/DQn4cV2AgQ
07:21Périgueux : Frédéric Gojard (RN) gère le calendrier -> https://t.co/duEb8Oq3Td

Le comité de vigilance ferroviaire dénonce les fausses solutions

SNCF - Région

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le comité de vigilance ferroviaire limousin* ne goûte guère les propositions du député de la Haute-Vienne Jean-Baptiste Djebarri ni les propos d’Alain Rousset, président du conseil régional Nouvelle Aquitaine, ce dernier évoquant l’incompétence de SNCF Réseau concernant l’évolution de l’état de la voie. «A ce jour, les seules informations fiables et précises ont été fournies ou confirmées par des cheminots, en particulier ceux de SNCF Réseau et bien en amont des situations de fermetures forcées, comme nous le vivons sur Limoges - Angoulême et Nexon-Brive», dénonce le comité de vigilance. Sur Nexon - Brive, le comité affirme que le conseil régional était informé depuis plusieurs années «de la suspension d’exploitation à fin 2018, avec un scénario sans travaux. En effet, la situation de l’affaissement du talus de Vignols était imprévisible. A la suite de cet évènement, SNCF Réseau s’engageait à faire les travaux nécessaires pour la reconstruction de celui-ci, si elle avait l’assurance du financement de la régénération du tronçon entre Objat et Saint-Yrieix.»

«Sur Limoges - Ussel, la Région se voile la face.» En cause la négation du diagnostic du réseau  «qui indique un arrêt des circulations sur la ligne, pour le Service Annuel 2022.» Pour le comité de vigilance il sera ensuite bien beau de crier à «l’incompétence de SNCF Réseau en 2022, lorsque les trains ne desserviront plus l’Est haut-viennois et la Haute-Corrèze.»

Par ailleurs, quand le député Djebarri évoque le bus à haut niveau de service, les trains à hydrogène, ou la sous-traitance et la maîtrise d’ouvrage privé, le comité de viligance voit là «une méconnaissance des problématiques des lignes régionales Limousin, qui portent essentiellement sur l’état des voies, la fermeture partielle ou totale des gares et l’absence totale de coordination avec les départements, les entreprises et le monde scolaire et universitaire.» Pire, le comité de vigilance se demande si ces «solutions factices» ne visent pas à noyer le poisson et à gagner du temps. Ainsi «la question des bus à haut niveau de service en ruralité a déjà été posée avec les bus «Macron», qui ont cessé de desservir la Creuse après 6 mois d’exploitation, faute de rentabilité financière pour les actionnaires.» Et donc, remettre cette proposition sur la table «n’est donc pas une réponse adaptée au monde rural. Ce moyen de transport low-cost n’a jamais eu pour finalité de desservir les territoires mais plutôt de remplacer des InterCités.» 

Quant au soi-disant «haut niveau de service», cela apparaît comme une fumisterie «sur des routes secondaires souvent sinueuses où la vitesse est limitée à 80 km/h et traversant des agglomérations.» Sur la sous-traitance de la maintenance et des travaux d’infrastructures, «elle est déjà largement utilisée sur le réseau ferré et pour autant, les problèmes d’état de la voie persistent, voire s’amplifient.» Exemple : «les travaux réalisés en fermeture totale de ligne et externalisation complète sur Limoges -Poitiers, d’avril à juin 2018 ont fait l’objet d’une grosse quantité de malfaçons qui ont eu un impact sur les conditions de circulation et ont dû être repris par les cheminots de SNCF Réseau.»

Plus largement, l’expérience internationale montre que là où le réseau a été privatisé, «les usagers demandent la renationalisation, sans compter le surcoût financier de l’externalisation qui, ce jour, est reconnu par tous.»

Le comité de vigilance ferroviaire limousin estime lui que «le problème de la gestion de ces lignes régionales résulte du non-respect des engagements pris par l’Autorité Organisatrice et l’Etat, au travers des Contrats de Plan Etat Région et dans le non-financement des travaux.» D’où cette adresse  aux autorités régionales et aux représentants de l’Etat de se positionner sur l’utilisation des budgets CPER limousin 2015-2020 et sur la stratégie d’aménagement du territoire pour les zones rurales comme le Limousin.

* Comité de vigilance : CGT région de Limoges, ADS, Ensemble !, EELV, Génération(s), France Insoumiose, PCF, NPA, Parti de Gauche.

 

 

air max 90 essential green