Fil info
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk

Mobilisation solidaire contre l’expulsion de René Bokoul

Jeudi 14 février, le Préfet de la Haute-Vienne Seymour Morsy recevra une délégation du comité de soutien au peintre René Bokoul, congolais d’origine devenu limousin par adoption réciproque et menacé d’expulsion d’ici la fin du mois. Cette délégation sera soutenue par un rassemblement, devant la préfecture.

 

«Impensable, je ne peux pas croire qu’il s’agisse d’autre chose que d’une de ces ratées qui naissent parfois des lourdeurs administratives françaises». Cette réaction d’un artiste limousin («de souche», selon l’expression à la mode ) à l’annonce de l’ultimatum adressé au plasticien congolais René Bokoul d’avoir à quitter le territoire français d’ici la fin du mois qui vient, résume bien l’incompréhension que soulève ce décret d’expulsion.

Petit rappel des faits. René Bokoul, de son patronyme familial Mahoungou Leticia Paterne, né en 1973 à Brazzaville, est devenu très jeune un peintre important dans son pays. En 2006, menacé de mort par la guerre civile politico-ethnique qui ravage son pays, avec Sassou N’Guesso (la milice des «Cobras») contre Pascal Lissouba (la milice des «Zoulous»), il quitte le Congo pour l’Italie. Puis, en 2012 pour la France.

Un comité national de soutien

Et plus précisément pour le Limousin : il pose ses valises à Saint-Junien en Haute-Vienne. Son intégration y est quasi instantanée : il donne des cours particuliers de technique picturale, anime des ateliers pédadogiques à Saillat-sur-Vienne et à Limoges, organise plusieurs expositions. La préfecture de Haute-Vienne lui décerne un titre de séjour au titre «compétences et talents».

Ce titre est valable trois ans. En 2017, René Bokoul demande à régulariser sa situation. C’est la même préfecture qui lui conseille de demander un droit d’asile, au titre de réfugié politique. Droit qui, un an plus tard, le 13 décembre 2018, lui est sèchement refusé, avec obligation de quitter le territoire sous trente jours. Selon son avocate Blandine Marty, «dans cet arrêté, aucune mention n’est faite de son statut d’artiste, de son ancienneté sur le territoire, ni de ses liens ici».

«Le temps presse»

Des liens qui se concrétisent immédiatement. Un comité national de soutien se constitue aussitôt, à l’appel en urgence de 139 artistes, animateurs culturels, élus politiques et militants syndicaux. A commencer par Pierre Allard, maire de Saint-Junien, de la quasi-unanimité de son conseil municipal et Joël Ratier, président de la communauté de communes Porte Océane du Limousin. Un appel vite fortifié par plusieurs centaines d’adhésions à la pétition «le temps presse». Laquelle pétition demande «que le préfet revienne sur sa décision d’expulsion de René Bokoul et qu’un titre de séjour lui soit accordé, lui permettant ainsi de reprendre ses activités professionnelles».

C’est un lieu commun au «pays des droits de l’Homme» : se vanter d’être la seconde patrie des artistes et intellectuels menacés par des pouvoirs totalitaires, Pablo Picasso, Max Ernst, Mikis Théodorakis, Mistlav Rostropovitch, Pablo Casals, Raoul Hausmann et bien d’autres. C’est le moment de prouver que cette seconde patrie n’est pas sélective.

Pour l’adhésion à la pétition de soutien :

renebokoul87@gmail.com

 

Nike Air Max Speed Turf 49ers 525225-101