Fil info
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3
12:56Corrèze : Gilets jaunes et syndicats même combat ! -> https://t.co/4MCES4f1yh
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr

Partenariat entre les Vaseix et les Francophonies pour se former et s’ouvrir au monde

Récemment, une convention pour trois ans reconductibles a été signée entre Max Delpérié, directeur du lycée agricole des Vaseix et Has-sane Kassi Kouyaté, nouveau directeur du festival des Francophonies.

Bénéficiant de possibilités d’accueil et d’hébergement, le lycée des Vaseix à Limoges a accueilli, depuis de nombreuses années, des stagiaires, des auteurs en résidence et des spectacles ; c’est pourquoi les deux directeurs et leurs équipes ont souhaité pérenniser cette collaboration afin que la culture imprègne la vie et l’établissement, qu’elle s’inscrive dans l’histoire de l’enseignement agricole, mais aussi pour que les élèves deviennent de vrais citoyens et qu’à travers sa diffusion ils se forment et s’ouvrent au monde.

C’est dans cet esprit que des conventions ont précédemment été signées avec le théâtre de l’Union, centre dramatique national de Limoges et son académie théâtrale à Saint-Priest-Taurion ainsi qu’avec l’Allemagne et le Sénégal, avec pour objectifs la découverte d’autres cultures, la possibilité de mettre en place une coopération internationale en poursuivant les partenariats existants et en en créant d’autres tout en innovant dans un monde de partages et d’échanges.

Pour Hassane Kassi Kouyaté, cet engagement réciproque devrait permettre aux élèves de travailler pour le bien-être de l’autre, de se rencontrer et de vivre ensemble afin de les préparer à traverser le temps et l’espace qui leur sera confié. Des projets à venir, articulés autour de l’Humain, leur offriront un espace pour travailler, réfléchir, coopérer, mais aussi la possibilité de mutualiser des forces financières et humaines en côtoyant et en travaillant en équipes avec des auteurs, des compagnies théâtrales, des comédiens... autour d’une réflexion commune.

Organiser

un vivre ensemble

Ce partenariat permettra aux élèves, à travers ces échanges, de mettre en place un «vivre ensemble» par l’imprégnation mutuelle des différentes cultures, de développer et d’apporter des aides pour l’accueil d’étudiants étrangers, de porter un autre regard sur le monde, non seulement autour d’écrits ou de spectacles mais aussi par des échanges au travers de la vie de tous les jours permettant aux jeunes de travailler en équipe autour d’une réflexion commune.

à quelques jours de l’ouverture des «Nouvelles Zébrures 2019», festival des écritures francophones, à Limoges (mais aussi à Bruxelles, Paris et Sarrant), ce nouveau partenariat sera l’occasion pour les élèves du lycée de vivre, du 13 au 22 mars, sous la tente berbère du jardin de «La Maison des auteurs», à Limoges, dans les théâtres ou dans les rues, dix jours particuliers pour découvrir et explorer de nouveaux territoires d’écritures ; du premier geste, jusqu’à la scène. Sous l’exclamation «Mais lis mes mots !», ce sont six auteurs invités que les lycéens et le public auront ainsi l’occasion de rencontrer.

Josette Balanche