Fil info
20:34Brive-la-Gaillarde : Esprit de solidarité pour la «Team Mazière» -> https://t.co/6KtWQHuCQS
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3
12:56Corrèze : Gilets jaunes et syndicats même combat ! -> https://t.co/4MCES4f1yh
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr

Personne ne restera...

GM&S / LSI

Il est des images qui sont visiblement plus compréhensibles que d’autres : quand les GM&S s’allongent symboliquement devant la mairie de La Souterraine, comme ils l’ont fait hier soir, on comprend tout de suite que cela dénonce la mort de l’industrie française et de ses salariés. Pourtant, quand Bruno Lemaire dit que «personne ne sera laissé sur le bord du chemin», il ne faut pas comprendre qu’une solution sera trouvée pour chacun...
C’est en tout cas ce qu’expliquait hier la Préfète Magali Debatte aux représentants des GM&S qui l’ont eu au téléphone, par l’intermédiaire du président de la communauté de communes Etienne Lejeune, lors de l’occupation de la mairie sostranienne par les salariés et anciens salariés de l’usine de soustraitance automobile. Il fallait comprendre que chacun serait accompagné, a-t-elle assuré...
Un accompagnement «exceptionnel», de par la cellule de reclassement normalement réservée aux entreprises de plus de 500 salariés, qui s’arrête cependant à la fin du mois... «ce n’est pas grand chose mais c’est une béquille pour ceux qui en ont besoin», assure Vincent Labrousse. C’est notamment pour demander sa prolongation que les GM&S ont envisagé cette action coup de poing. Mais pour Magali Debatte, cet accompagnement spécifique nuirait aux salariés licenciés et pourrait être un frein à l’emploi... Pôle emploi a d’ailleurs les moyens pour assurer cet accompagnement technique et psychologique, il faut donc que les GM&S retombent dans le droit commun...
Quant aux mesures d’accompagnement, les GM&S ont demandé à ce que les aides à la réembauche intègrent le plan particulier pour la Creuse, par la création de fonds, pour les GM&S mais aussi les autres licenciés du département... Magali Debatte a assuré qu’ils allaient réfléchir à traiter le sujet de cette manière. D’autant que le conseil régional s’est dit prêt à regarder la possibilité de mettre en œuvre des aides spécifiques si l’état mouille la chemise, en particulier pour les aides à la mobilité...
Quant aux compensations de perte de salaires pour ceux qui ont retrouvé un emploi, elles ne sont pas prévues dans le budget de l’Etat, Magali Debatte a assuré qu’elle allait se renseigner sur le sujet... Reste que sur les 156 salariés, 80 sont encore sans aucune solution pérenne... Et les allocations chômage pour les moins de 50 ans s’arrêtent fin septembre.
Les 120 repris sont aussi dans l’incertitude, la reprise d’activité n’est pas ce qu’elle devrait être... Une usine qui fonctionne sans directeur, sans responsable des ressources humaines, et avec un taux d’activité très faible donc... Sur le sujet, Magali Debatte espère que les choses aillent mieux et trouve que c’est plutôt «en bonne voie». Elle devait envoyer des engagements écrits dans la soirée.
Pour les GM&S, cette première action coup de poing aura permis de remettre le dossier sur le haut de la pile. Ils ne lâcheront rien, pour ne laisser personne sur le bord du chemin, réellement...

Le chiffre
80
C’est le nombre de licenciés qui n’ont à ce jour aucune solution pérenne pour l’avenir, sur les 156 qui n’avaient pas été repris par GMD,  dont 46 sans aucune solution, pas même un CDD, une précarité «inadmissible» pour leurs camarades.

Soutiens

Les étudiants
sostraniens en renfort
Une dizaine d’étudiants de La Souterraine, qui avaient organisé des actions pour le climat aux abords des centres commerciaux dans la journée, se sont joints aux GM&S en fin d’après-midi. «On a manifesté contre le réchauffement climatique, les deux mouvements sont très liés, contre le dédain du gouvernement, c’est pour ça qu’on est avec vous aujourd’hui, c’est un mouvement global», leur a assuré l’un des étudiants. Parmi les autres soutiens, les Cheminots de la CGT et quelques élus dont Etienne Lejeune étaient présents, Par ailleurs, Valérie Simonet, présidente du conseil départemental, jointe par téléphone, les soutient également.