Fil info
11:03Brive-la-Gaillarde : L’élevage en force en centre-ville -> https://t.co/GWN2M6B5q4
10:55Tulle : La Libération en héritage -> https://t.co/8pGzaLzZ90
09:39📝 [À lire dans ] « Cyril Chauquet ne noie pas le poisson » ⏰ Rdv… https://t.co/cqovk1bTsI
08:20Abjat-sur-Bandiat : Jérôme Lavrilleux : "le Périgord Vert sera le cœur du tourisme de la Dordogne" -> https://t.co/qOEpzKzwIZ
07:28# # - : Des quartiers de la ville au musée -> https://t.co/oX3qh5E3XE
07:25# # - -Vienne : Saint-Léonard à l’heure médiévale... et limousine -> https://t.co/tgAvQwQ8fk
07:24Région : Eymoutiers: un salon du livre original -> https://t.co/HtQfU1N63w
07:21Région : Pacs naturels:Le « Grand Pique-Nique » revient fin août et à la rentrée -> https://t.co/qfcCR8D1rQ
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN

Weston, l’artisanat d’excellence

L’enseigne française de luxe J.-M. Weston, située au 65, rue Nicolas-Appert en zone nord de Limoges est spécialisée dans la confection de chaussures et maroquinerie haut de gamme. Avec plus de 180 professionnels qui proposent une large sélection pour  hommes ainsi qu’une ligne dédiée aux femmes.haussure de luxe basé à Limoges depuis 1891.

Garder et promouvoir «une élégance française, où dialoguent librement esprit intemporel et influences contemporaines.» Telle est la vision de la maison Weston qui compte aujourd’hui plus de 40 boutiques à travers le monde. «Nous voulons préserver ce qui fait notre force, à savoir l’excellence, le savoir-faire local et le savant mélange entre le traditionnel et le contemporain» lance Thierry Oriez, président de J.M.Weston, et d’ajouter : «L’objectif est de garder l’image d’une entreprise responsable qui a ses propres valeurs, sa propre identité et une clientèle à qui on propose un produit sur mesure.» En visite dans la manufacture, Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne explique que cette maison est «une entreprise qui véhicule des valeurs avec un savoir-faire recherché». «Nous avons des pôles d’excellence ici en Haute-Vienne à l’image du pôle de compétitivité en lien avec le secteur de la porcelaine... On retrouve cette même recherche d’excellence chez J.M.Weston». Une image construite par les artisans, anciens et nouveaux, à l’image de Daniel, artisan polyvalent arrivé chez J.M.Weston en 1988, ce dernier s’occupe du cousu main, selon lui «le geste a son importance et le travail manuel traditionnel ne peut pas être remplacé par la machine».

Un argument partagé aussi par Jean-Jacques qui a plus de 40 ans de présence chez Weston, spécialiste dans le patronage manuel. Comme lui, ils sont près de 170 artisans qui travaillent sur la confection de ces chaussures d’exception. La maison est l’une des rares entreprises à favoriser un circuit court. En effet, 100% des semelles en cuir proviennent de la tannerie Bastin&Fils, située à Saint-Léonard-de-Noblat à près de 25 km à l’est de Limoges. «On favorise un circuit court parce qu’on croit aux artisans locaux qui font partie de notre vision du territoire qu’on veut promouvoir» souligne le président de J.M.Weston. Une politique qui s’engage dans le respect de l’environnement et favorise l’économie locale. En plus de l’aspect environnemental, le volet apprentissage a aussi son importance. Dans cette optique, la maison a lancé en 2015, l’École des Ateliers Weston, une formation diplômante qui permet l’obtention d’un CAP de cordonnier bottier en un an. Celle-ci s’est concrétisée grâce à une collaboration avec le Pôle Emploi et les Compagnons du Devoir. Jusqu’à 10 élèves sont formés par an et près de 200 personnes sont employées par J.M.Weston. Aujourd’hui, l’entreprise participe à la promotion et à la valorisation du travail sur le cuir, une activité historique dans le bassin limougeaud.

À long terme, la maison située en zone nord de Limoges, espère optimiser le service client, et ce, en travaillant sur la qualité, les coûts et les délais de livraison. Outre le renouvellement de son savoir-faire, la priorité est de renforcer l’expertise en s’appuyant sur les générations futures.

Le cousu Goodyear

Suite à un voyage à Weston (États-Unis), Eugène, fils d’Edouard Blanchard, découvre une technique innovante «le cousu Goodyear». Ce dernier décide de l’étudier et de revenir en 1904 pour lancer le procédé propre au montage haut de gamme de la chaussure. Cette technique offre une meilleure assise à la chaussure, plus de résistance et une préservation de la tige (partie supérieure de la chaussure).

 

Légendes photos: Le préfet visite l’entreprise avec le président de J.M. Weston ; la découpe du cuir ; la couture sur tige en profondeur ; le cambrage.

jordans for sale online