Fil info
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

François Hollande parle Europe à Renoir

C’est dans une ambiance amicale, ludique et enrichissante que s’est déroulée la visite de François Hollande, hier au collège-lycée Auguste-Renoir de Limoges.

Cette rencontre fait suite à un tweet lancé par l’ancien chef de l’État qui a émis le souhait de rencontrer les lycéens des établissements locaux désirant échanger autour de la question européenne. Trois lycées ont donc répondu favorablement à la demande : le collège-lycée Auguste-Renoir, le lycée Le Mas-Jambost et le lycée Paul-Eluard de Saint-Junien, «chacun des trois lycées a envoyé trois à quatre classes pour se

réunir ici au lycée Auguste-Renoir» précise Antonin Satti, élève et rédacteur en chef du journal du lycée Auguste-Renoir, puis d’ajouter : «L’objectif est d’échanger avec l’ancien président sur l’Europe et sur l’avenir de la France au sein de cette union».

À l’approche des européennes, l’ancien président multiplie les rencontres avec les lycéens, celle

d’hier était la 44e. L’ensemble du groupe s’est donc retrouvé dans l’amphithéâtre du lycée pour débattre sur le sujet. François Hollande a dû répondre à des questions concernant les échanges économiques au sein de l’UE, le Brexit ou encore la montée de l’euroscepticisme et du nationalisme dans différents pays de l’UE. Ce dernier se dit «confiant» pour l’avenir de l’Europe et parle d’une chance pour toutes les nations qui en font partie : «Je comprend ces peurs et ces craintes, mais gardez bien en tête l’exemple du Royaume-Uni qui aujourd’hui encore, n’arrive pas à prendre position et à sortir de l’impasse du Brexit». L’ancien président a loué les bienfaits de l’Europe tout en rappelant que beaucoup de choses restent à faire : «Quand on a 28 pays à gérer, ce n’est bien sûr pas évident car ils n’avancent pas au même rythme. Mais encore une fois, la solution ne viendra pas par la sortie de cette union qui nous permet de faire face économiquement à la pression des américains et des chinois». Tout sourire, les lycéens des trois lycées se sont ensuite adonnés à des photos souvenir avec l’ancien chef de l’État qui s’est dit «ravi» de l’accueil qu’il lui a été réservé.

Massil Choubane

 

Air Jordan Westbrook 0.2