Fil info
23:06Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/aX0tB76gNW via
21:21Brive-la-Gaillarde : Le bloc rejette le projet... en bloc -> https://t.co/SzmW4iPo7T
21:10 L'irrigation est elle interdite en Corrèze
19:02 Maire de Paris? Y'a pas à dire, ça donne envie...
19:01Châteauroux : Allez, roulez petits bolides ! -> https://t.co/2dHnPTbrQ8
18:58RT : La Région soutient l'inscription au patrimoine mondial de l'humanité du désigné… https://t.co/Hp2ua6fpHg
18:58RT : Le Sud-Africain Johnny Clegg est mort d’un cancer, à l’âge de 66 ans. Sa chanson “Asimbonanga”, dédiée à Nelson Man… https://t.co/6ThFYSAv6M
18:58Indre : Du répit pour les blaireaux -> https://t.co/7FeBmZzO2y
18:53Indre : Le Berry, une terre de woofing ? -> https://t.co/i0EmKT52sV
18:53RT : "Fils de pute", “abrutis”, "je le tiens par les couilles", "c'est pour ça qu'on l'a fait entrer au gouvernement".… https://t.co/LLZTCyK06X
18:53RT : Retraites : Communiqué de FO : FO rejette une réforme paramétrique permanente https://t.co/cZCUyMS6U2 via
18:52RT : Dans les propos attribués à par , il est indiqué que je serais d'accord avec lui. C'est inexact.… https://t.co/qmUWFD7WmY
18:51RT : Castaner vient de médailler : -G. Chassaing, qui a chargé la fête de la musique à Nantes -B. Félix, lié à la mort d… https://t.co/lZuWINzRcb
18:50RT : l'Humanité du jeudi 18 juillet 2019 sur votre écran d'ordinateur avec la boutique de l'https://t.co/t9CSG7KjHthttps://t.co/NbyXL3pmm9
17:45Dordogne : Un marché incontournable -> https://t.co/ctO07OkjJ6
17:21Dordogne : Les salariés de la SOCAT inquiets pour leur avenir -> https://t.co/8qDX1hDvVM
17:02Sarlat-la-Canéda : Opération Sentinelle : pour sécuriser les zones sensibles -> https://t.co/TvDDArNG70
16:51RT : Nous sommes prêts à repartir ! Retraite, aide juridictionnelle, réforme de la carte judiciaire... Nous ne lâcherons… https://t.co/0mbJzLpr42
16:03Valençay : Deux employés de la commune honorés -> https://t.co/3S7bVzJbPe
14:56France : Annulation du concert de Thérapie Taxie -> https://t.co/8WXPQYMDvC
14:02Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/PvYtoHT5US via
13:43Corrèze : Ressource en eau : l'alerte est activée sur 142 communes -> https://t.co/82uY2Az9PB
13:18Corrèze : Erró et Argentat, une histoire de toile -> https://t.co/abQ6G1kuTm
12:55Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/HC6TQwVFxL via
08:37Corrèze : Platonov, "une comédie de la vie" -> https://t.co/kPgGM9Nu9o
06:20Région : Maladie de Lyme : 1700 nouveaux cas par an en Limousin -> https://t.co/cWUlQqoHiK
06:18Région : «On peut licencier pour pas cher» -> https://t.co/fBP3LCdZWW

La Région et la SNCF ne convainquent pas

Comités de lignes

La Souterraine accueillait hier soir le premier des 18 comités de ligne qui se dérouleront jusqu’à l’automne sur le territoire de la Nouvelle Aquitaine. Animé par Renaud Lagrave, vice-président du Conseil en charge des transports et de la mobilité, de Richard Depuichaffray responsable de secteur mobilité, ainsi que Jean-Luc Gary directeur de SNCF réseau et Franck Janicot pour SNCF mobilités, le comité abordait les lignes Limoges-La Souterraine-Châteauroux, et Limoges-Guéret-Felletin-Montluçon.
Deux lignes qui s’inscrivent dans un contexte nouveau qu’a rappelé le vice-président en préambule : là où il y avait trois conventions sur trois régions, il y en a à présent plus qu’une seule qui pose trois objectifs principaux à commencer par un taux de régularité à 95% sur toutes les lignes, objectif défini d’après les retours des usagers. Un taux de suppression de trains qui ne dépasse pas 1%, ensuite. « Le parc de matériel est doté de 191 rames dont 66 dernières générations payées par la Région. Dix sur l’ex Limousin. On estimait pouvoir demander la diminution de ce taux », précise Renaud Lagrave. Troisième point : verser moins tout en renouvelant l’ensemble de l’offre ferroviaire, objectif : 8 à 10% d’offres en plus pour plus de fréquence, et pour combler les trous... 
Reste que sur le terrain, ce sont surtout les problèmes qui sautent aux yeux. « Avant il y avait trois trains en une heure, maintenant deux, prenez le comme vous voulez mais il manque toujours un train ! », s’emporte un usager. « Je ne suis pas cheminot, mais je pourrais tellement je passe de temps dans le train », témoigne une usagère qui tous les jours ou presque parcours le trajet La Souterraine Limoges deux fois. « On nous a supprimé le 7h42, le 7h23 devenu 7h06 mais le temps de trajet s’est allongé, dans les deux cas, on arrive à 7h54. 20 minutes ça peut sembler anodin mais c’est quand même important quand on a une vie de famille, ou pas d’ailleurs... Résultat beaucoup de mes collègues ne prennent plus le train puisque le temps de parcours est passé de 30 min à quasi 1h. »
Si bien que le slogan de la SNCF pourrait tout aussi bien être : à nous de vous faire déserter le train. Les questions de suppressions d’emplois, de fermetures de guichets et de dématérialisation viennent vite sur le tapis... tout comme celle des travaux : « Il y a dix ans 130 trains circulaient sur la ligne POLT, principalement des trains fret. Il ne reste aujourd’hui que 40 trains. Et quand ces 130 trains circulaient on avait la possibilité de faire des travaux en faisant des voies temporaires », souligne Philippe Richert, cheminot à la retraite. « Aujourd’hui en fermant des lignes le week-end pour raison de travaux, on a perdu beaucoup d’usagers qui s’orientent vers le covoiturage et ceux là on les récupérera pas. »
Toutes les dates des comités 2019, le module de concertation, le téléchargement des présentations, les archives 2018 sont disponibles sur transports.nouvelle-aquitaine.fr

Off White X Nike Design