Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

Comment traverser un passage à niveau?

Hier matin entre 7h30 et midi, SNCF réseau et ses différents partenaires ont mené une opération de sensibilisation à l’un des trois passages à niveau de Limoges.

En 1h30 de temps, lors de cette opération, les participants ont constaté trois conducteurs en infractions de franchissement du passage à niveau malgré le feu rouge. Pour rappel, dans ce cas les contrevenants s’exposent à une amende de 90 euros et au retrait de quatre points sur leur permis de conduire ! Hier le but n’était pas de verbaliser, mais de sensibiliser à la fois les conducteurs de tous types de véhicule et les piétons.

Dès 7h30 des bénévoles de la prévention routière, épaulés par des agents de SNCF réseau et des forces de l’ordre, ont distribué des flyers au passage à niveau n°2, situé rue du Grand Treuil à Limoges. Ce passage à niveau relève plusieurs intérêts, d’une part il est situé en centre-ville sur un axe très passant (2 700 véhicules par jour) ensuite il n’est qu’à quelques mè-tres d’une école où les parents et les enseignants ont également été sensibilisés.

Olivier Durand du secteur l’infrapôle de la région SNCF de Limoges, indique que pour cette opération trois sites ont été retenus en région Nouvelle-Aquitaine : Bordeaux, Châtelaillon-Plage en Charente-Maritime et enfin Limoges. «Par cette opération nous voulons rappeler aux usagers de la route qu’un passage à niveau n’est pas un carrefour ordinaire et qu’il faut impérativement respecter le code de la route. Un train roule à 160km/h, même en ville. Il n’a pas le temps de s’arrêter même si le conducteur voit l’obstacle». En distribuant leurs flyers, les bénévoles ont invité les conducteurs à bien respecter le Code de la route, afin de ne pas risquer leur vie. Une collision entre un train et une voiture est mortelle une fois sur deux pour l’automobiliste.

98% des accidents

sont dus au non-respect

du code de la route

Les participants à cette opération nationale de prévention ont été très clairs : il est impératif de s’arrêter dès que les barrières commencent à se baisser, que le signal sonore retentit ou que les feux clignotent, afin d’éviter tous dangers. D’autant que la France compte un total de 15.405 passages à niveau. Il y a 1.983 en Nouvelle-Aquitaine, dont 235 en Dordogne, 71 en Creuse, 137 en Corrèze et 154 en Haute-Vienne. «Sur la région, 15 sont inscrits au programme de sécurisation national. SNCF Réseau consacre chaque année 120 millions d’euros à la maintenance des équipements, 21 millions sont investis pour améliorer la sécurité aux passages à niveau. En 2018, 17 passages à niveau ont été supprimés, parce qu’ils ne répondaient plus à l’évolution de la population ou pouvaient représenter des risques. Cela a coûté 46 millions, car il fallut soit construire des ponts soit des tunnels. Il faut savoir que le coût de la suppression d’un passage à niveau varie entre 3 et 15 millions en fonction de l’ampleur des travaux», explique Olivier Durand.

Philippe Jourde, pour la sécurité routière, indique que le principal problème de sécurité aux passages à niveau tient aux comportements des conducteurs, certains franchissent le passage sans tenir compte des règles basiques du Code de la route. Afin d’éviter ce type de comportement, la SNCF a pris des mesures. Il faut savoir qu’en France, 80 passages à niveau sont équipés de radars de franchissements et que 38 autres ont été installés pour contrôler la vitesse. «Pour les 80 radars de franchissements 27.000 infractions ont été relevées». Deux passages à niveau sont équipés de radars de franchissement sur le territoire Limousin, un à Peyrilhac en Haute-Vienne et un à Allassac en Corrèze.

Fatima Azzoug

Légende photo : Opération de sensibilisation pour la 12e journée nationale de sécurité routière aux passages à niveau