Fil info
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF

Appel à la grève pour le premier jour du Bac

Education nationale

C’est la faute à Blanquer...

Le double avertissement asséné au ministre quant à son travail et à sa conduite n’ayant pas été entendu, les enseignants ont décidé d’employer la manière forte. Lundi, pour la première épreuve du Baccalauréat, le SNES-FSU, première organisation syndicale dans les collèges et les lycées, a ainsi lancé un appel à la grève. Appel auquel «la CGT, la CNT, le SNALC mais aussi des syndicats de lycéens comme l’UNL adhèrent», liste Patrice Arnoux, co-secrétaire académique du SNES-FSU. «C’est une action exceptionnelle et grave qui répond à la gravité des attaques gouvernementales vis à vis du lycée, explique Marianne Corrèze, également co-secrétaire académique du SNES. Le ministre Jean-Michel Blanquer dit vouloir donner des possibles aux élèves mais sa réforme renvoie à des choix biaisés avec des offres inégales selon les territoires. Les dés sont pipés car les élèves les meilleurs ou issus des classes sociales favorisées auront les codes pour faire les bons choix alors que les plus fragiles vont être amenés à faire des choix décousus et voir les possibilités d’études post-Bac se fermer.»

Et puis, il y a ce deuxième élé-ment : «Une inégalité de la valeur du Bac. A travers le recours au contrôle continu, on va non seulement créer un stress permanent chez les élèves et désorganiser l’organisation des cours mais on va également faire diminuer la valeur nationale du Bac. De facto le diplôme aura une valeur différente selon l’établissement où l’élève l’aura obtenu», démontre la syndicaliste.

A ce travers «cette politique éducative du renoncement», le SNES estime que le ministre s’est fixé un objectif : «Faire des économies, résume Patrice Arnoux. A la rentrée prochaine, c’est 60 postes de moins dans l’académie avec des effectifs qui vont pourtant progresser. Le lycée sera plus inégalitaire et plus sélectif.»

La voie professionnelle n’est pas épargnée. «On nous met en concurrence avec l’apprentissage. On affiche une prétendue modernité et on déstructure l’enseignement général», déplore Christophe Tristan, co-secrétaire académique du SNUEP-FSU. Dans l’académie de Limoges, on va perdre dix-neuf postes de professeurs de lycée professionnel.»

Jérôme Davoine

Légende photo: Dénonçant le mépris du ministre, le SNES-FSU appelle à la grève lundi prochain.

 

Fashion Style, Style Shoes Online, Ladies Shoes Style, New Style New Balance, Boot Style Sandals Products