Fil info
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Limoges à la pointe de la formation à l’endoscopie

L’édition 2019 des universités d’endoscopie et d’hépato-gastro-entérologie, formation en premier lieu à l’endoscopie sur un simulateur animal, va se dérouler du 18 au 21 juin au lycée Les Vaseix en Haute-Vienne.

Organisées par l’Institut de Formation et de Recherche en Endoscopie Digestive, basé à Limoges, ces universités vont accueillir au total 318 participants sur les qua-tre jours de formation, 280 internes et médecins (parmi lesquels 20 venant de l’étranger : Maghreb - Afrique de l’Ouest, Afrique Subsaharienne, Proche et Moyen-Orient…) ainsi que 38 infirmier(e)s en endoscopie, le nombre de demandes ayant été de plus de 950. Le programme est très dense ; il compte vingt-cinq ateliers pratiques (réalisés simultanément) et vingt-deux cours théoriques.

Les deux premiers jours sont à destination principalement des internes et les deux derniers sont réservés aux praticiens libéraux et praticiens hospitaliers.

L’encadrement est assuré par une cinquantaine d’experts parmi les meilleurs en France et pour certains à l’échelle internationale. Ils s’attachent à la maîtrise des gestes mais aussi à celle des risques, à la qualité sous tous ses aspects.

Ils sont réunis dans la métropole limousine par le professeur Denis Sautereau, chef de pôle au CHU de Limoges et ancien président de la Société Française d’Endoscopie Digestive, qui apporte son label à cette formation, et le docteur Bernard Croguennec. Sont également très impliqués les docteurs Jérémie Jacques et Romain Legros, exerçant au CHU, experts notamment pour des techniques de pointe de résection endoscopique de tumeurs et auteurs de nombreuses publications scientifiques d’impact international. Ces universités sont sous l’égide de la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie et elles sont validantes dans le cadre de la démarche d’accréditation des médecins. Le titre de «meilleure action de formation en hépato-gastro-entérologie et endoscopie digestive» leur a été décerné dans le cadre du congrès francophone de la spécialité de 2015 à Paris.

Elles se sont depuis 2013 fortement développées, en direction d’autres grands domaines de la spécialité, en particulier le diagnostic, l’évaluation et le traitement des maladies inflammatoires chroniques intestinales, des pathologies métaboliques et affections virales hépatiques, dont l’importance croît en terme de santé publique. La prévention, le dépistage et l’abord thérapeutique par endoscopie des cancers digestifs restent le cœur de métier des gastro-entérologues et, ainsi, des techniques de pratique courante, comme la résection de polypes, ou plus avancées, comme la dissection sous-muqueuse, sont enseignées ici. Ces universités se prolongeront le samedi 22 juin par la Journée médico-chirurgicale du Limousin, qui se tiendra à l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Limoges : il y sera fait un état de l’art en endoscopie et en chirurgie digestive.

Vingt et un sujets d’actualité, dont la prise en charge des polypes et cancers colorectaux, le traitement des troubles moteurs de l’œsophage et de l’estomac, les stéato-hépatites métaboliques, la chirurgie de l’obésité, l’intelligence artificielle en médecine sont au programme, avec un plateau d’intervenants là aussi de haut niveau.

 

Légende photo : L’université d’endoscopie et d’hépato-gastro-entérologie démarre mardi.

 

Nike Air Max 90 Candy Drip