Fil info
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

Condat-sur-Vienne capitale du tango

Promouvoir le tango et le Limousin dans un même élan : pari tenu pour le Limouzi Tango Festival de l’association Tango à Vivre dont la 6e édition se tient à l’espace Confluences de Condat-sur-Vienne (87) du 20 au 24 juin. Danseurs avertis et néophytes y sont attendus pour profiter des milongas, workshops, initiations et moments conviviaux autour de quatre couples de maestros et deux orchestres de tango argentin.

«Le tango, comme le Limousin, n’est pas assez connu, à tort !». De ce constat, les bénévoles de l’association Tango à Vivre ont fait un événement de plus en plus couru, le Limouzi Tango Festival dont la 6e édition investira l’espace Confluences de Condat-sur-Vienne du 20 au 24 juin prochains. Les tangueros et tangueras n’ont pas traîné pour se passer le mot, séduits par la programmation de cet événement articulé autour de «workshops» animés par des maestros de tango argentin reconnus : Laura d’Anna et Sebastian Acosta, champions du monde de tango de salon 2014, le couple gréco-urugayen Haris Mihail et Natasha Lewinger, les hispano-argentin, Alejandra Heredia et Mariano Otero, danseurs et comédiens, ainsi que Michaela Böttinger - venue de la danse classique- et Christian Mino. Une fréquentation triplée en six ans -de 150 à 450 inscrits «format maximal précise la présidente de l’association Tango à Vivre, Claire Nadaud, pour conserver la qualité des prestations, de l’accueil proposé, et susciter l’engouement». Un festival bientôt à guichets fermés ? Les quelque 35 bénévoles de l’association mobilisés sur l’événement se démènent en tout cas pour y parvenir, ne ménageant aucun effort pour faire vivre et valoriser cette passion qu’ils décrivent comme particulièrement addictive. «Le tango, c’est un langage, une émotion, un dialogue qui se construit entre le guideur et le suiveur, à partir d’un alphabet. Une danse vraiment différente des autres qui sont construites sur des postures et des pas de base. C’est une danse très libératrice qui permet d’aller vers les autres sans jugement, et dépasse largement l’image de séduction qui lui est toujours et encore associée. Ce festival, nous l’avons d’abord créé pour contrer les clichés associés tant au tango qu’au Limousin» poursuit la présidente. Un tango «do Limouzi» aussi convivial qu’ouvert sur le territoire, dont il promeut les nombreux atouts touristiques, culturels et gastronomiques, à travers un programme de visites proposé aux festivaliers, en matinées. Venus des quatre coins de France, d’Italie ou du Canada, ces derniers sont invités cette année à décliner leur passion à travers 25 workshops tout niveau et 8 milongas, en compagnie de deux orchestres de tango argentin : Ruben Peloni y Los Tanturi et l’Orquesta Social Del Tango & Andres Leoni. Les néophytes eux, sont conviés aux initiations gratuites proposées pour la première fois cette année par l’association, samedi et dimanche à partir de 17h.

 

Programme

Jeudi 20 juin : 18h : accueil des festivaliers, collation de bienvenue offerte ; 19h30 : cocktail de bienvenue offert et présentation des artistes du festival ; 20h30 : milonga d’ouverture et concert de la pianiste Céline Berenguer + DJ tango Eric Heleno.

Vendredi 21 juin :

13h30-19h : 8 cours en simultané avec les maestros argentins ; 15h-19h : milonga gratuite sous le chapiteau avec DJ Patman ; 20h30 : buffet dînatoire de spécialités du Limousin ; 22h : 2e milonga du festival avec l’orchestre Ruben Peloni y Los Tanturis. Démonstration de tango par les professionnels argentins et DJ Tango Marc Tommasi de Marseille.

Samedi 22 juin :

13h30-19h : 8 cours en simultané avec les maestros argentins ; de 15h-19h : milonga gratuite sous le chapiteau avec DJ Virginia Uva de Buenos Aires ; 17h-18h : initiation au tango argentin gratuite avec les initiateurs bénévoles de Tango à Vivre ; 22h : milonga de gala avec l’Orquesta Social del Tango et le chanteur Andres Leoni), démonstration par les maestros et DJ Tango (Celine Deveze) de Nice.

Dimanche 24 juin :

13h30-19h : 9 cours en simultané 17h-18h : initiation au tango argentin gratuite avec les bénévoles de Tango à Vivre ;

15h-19h : milonga gratuite sous le chapiteau avec DJ Nico (Nicolas Bourqueney de Limoges).

21h : 3e milonga du festival avec l’Orquesta Social del Tango, démonstration de tango par les professionnels argentins et DJ tango Wim Mestagh (Belgique).

Lundi 25 juin :

A partir de 11 h : brunch et «milonga de despedida» avec le DJ tango «Marcus», (Jean-Marc Graff de Moulins).

Pour les renseignements

et inscriptions, contacter

le 06.13.89.48.78.

tangoavivre@hotmail.com