Fil info
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp
00:02À nos souvenirs de la remontée en , le public reprend avec les joueurs et le sta… https://t.co/S0GzyoSKqO
22:46Corrèze : Le département placé en alerte orange canicule -> https://t.co/GYsUE4Zkuo
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

Deux semaines pour apprendre à s’engager...

Service National Universel

Malgré le retard de presque une demi-heure du lever de drapeau, malgré le fait que ses chaussures soient une taille en dessous car «les jeunes ont des tailles qu’on n’a pas l’habitude d’utiliser», David Borkloe, l’un des ambassadeurs des jeunes appelés du Service National Universel, trouve l’organisation «bien carrée, tout est en ordre».

Le discours du jeune ambassadeur venu d’Evreux semble appris par cœur. Lui qui veut devenir footballeur professionnel, quand on lui parle de Coupe du Monde féminine (les jeunes ont pu voir le match sur grands écrans hier soir), il répond que «c’est important la mixité, on la retrouve ici». Sur les 200 jeunes accueillis au Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin, répartis en cinq compagnies de quatre maisonnées, il y a en effet autant de filles que de garçons...

Venus des douze autres départements «pilotes» (un par grande région), ils vont passer deux semaines en Creuse, pendant que les 71 jeunes creusois volontaires sont partis dans l’un des douze autres centres. Deux semaines à se réveiller aux aurores (6h30) pour le lever des couleurs avec chant de La Marseillaise, avec revue des troupes par le directeur Bernard Montibus et remise de fanions à chaque compagnie...

Mais attention, le SNU n’a rien à voir avec le service militaire, malgré les apparences. Si les uniformes bleu marine rappellent ceux des pompiers ou des gendarmes, si l’un des moments forts reste la participation à la cérémonie du 18 juin, si une journée complète sur la thématique de l’armée aura lieu ce week-end, l’objectif est bien de sensibiliser les jeunes aux valeurs de la citoyenneté...

Entre activités obligatoires et temps libres avec activités facultatives, l’emploi du temps sera chargé pour les 2.000 premiers volontaires français afin de répondre aux sept thématiques : défense, sécurité et résilience nationale (par les corps en uniformes, simulation d’accident et exercice de geocatching), développement durable et transition écologique (sortie dans le Parc naturel régional de Millevaches), citoyenneté et institutions nationales et européennes (construction d’un projet artistique à Auzances), culture et patrimoine (sur la Creuse), activités physiques, sportives et de cohésion (module de team bulding par l’Ufolep), autonomie, connaissance des services publics et accès aux droits (atelier vidéo), et enfin découverte de l’engagement (forum). Car d’ici septembre 2020, chacun devra réaliser deux semaines de missions d’intérêt général dans son département...

Inscrit dans le plan particulier pour la Creuse, le SNU est une opportunité pour les Creusois (80.000 euros aux intervenants et associations creusoises intervenantes...). Les Creusois un brin chauvin, quand il s’agit de nommer leur brigade : à Felletin, il s’agit de la 23e, bien entendu, en lien avec le numéro du département... Un brin chauvin, aussi, quand il s’agit d’être le plus grand centre d’accueil de France - «le département du Nord a bien 220 jeunes, mais c’est sur deux sites, alors...», se vante le directeur Bernard Montibus. Et toujours un brin chauvin, quand il s’agit de la thématique culture et patrimoine, avec la découverte de l’histoire des maçons de la Creuse et visite de la cité de la Tapisserie...