Fil info
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Quand la canicule s’installe...

La canicule annoncée est au rendez-vous. Hier à 16h, la Haute-Vienne, la Creuse, l’Indre, la Corrèze et la Dordogne sont passées en vigilance orange. Les services de l’Etat ont même dans certains départements annoncé l'activation du niveau 3 du plan départemental canicule, prévoyant plusieurs dispositifs de vigilance notamment pour les personnes âgées. 
C’est parti pour au moins une semaine de très fortes chaleurs dans nos départements. Aussitôt, chacun s’est mis à la page, enfilant des vêtements légers même si hier, en ville, on a croisé encore quelques pantalons et chemises à manches longues.En Haute-Vienne, à l’instar du département de la Creuse, les consignes émanant des services de l’Etat ont été rendues publiques en début d’après-midi. A Limoges, Georges Salaün, le directeur de cabinet du préfet a ainsi annoncé que dès 16h [hier] le département était placé en vigilance orange annonçant de facto le déclenchement du niveau 3 «alerte canicule». Un niveau d’alerte qui prévoit plusieurs mesures à commencer par l’organisation de la permanence de soins avec les médecins de ville pour une réponse adéquate du système de santé. «Il s’agit également de mobiliser les établissements pour personnes âgées ou en situation de handicap où des salles climatisées sont là pour accueillir les résidents, ajoute Georges Salaün. En outre, nous avons mis en place des actions locales d’information sur les mesures préventives à destination du public.» Des recommandations spécifiques sont également transmises aux chefs d’établissement pour prévenir les risques dans les écoles.

Quant aux épreuves du brevet, d’abord annoncées comme maintenues jeudi et vendredi avec des aménagements particuliers, elles sont finalement repoussées aux 1er et 2 juillet, après une consigne émanant du ministère de l’Education nationale.

«Les nourrissons doivent également, comme les personnes âgées faire l’objet d’une surveillance particulière : il ne faut pas les sortir aux heures les plus chaudes». Rappelons également qu’en cas de canicule, un enfant ne doit jamais être laissé dans une voiture, y compris pour une courte durée.

L’activité sportive doit également être mise en sommeil aux heures les plus chaudes de la journée.

Les personnes âgées, fragiles, isolées sont quant à elles appelées à faire l’objet d’une grande attention. «Elles doivent se faire recenser auprès des services communaux pour qu’on puisse les visiter ou prendre de leurs nouvelles. Nous lançons aussi un message de prévention pour l’ensemble des citoyens : boire régulièrement, s’alimenter, ventiler les pièces, fermer les volets, ne pas boire d’alcool, limiter les efforts physiques.»

Pour les travailleurs qui interviennent à l’extérieur, les préfectures invitent également les entreprises à alimenter les ouvriers en eau et à adapter leurs horaires de travail. Au CHU de Limoges, Georges Salaün assure que «les services sont mobilisés.» Mais, malgré un contexte d’engorgement et de manque de moyens, le plan blanc n’est pour l’heure pas activé. Les jours à venir permettront d’éventuels ajustements.

Pratique

- Un numéro d’urgence : Canicule info service, du lundi au samedi de 9h à 19h au 0800.06.66.66. (appel gratuit depuis un poste fixe).

- Recommandations diverses : sur le Internet de l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine : www.nouvelleaquitaine.ars.sante.fr/alerte-canicule-en-nouvelle-aquitaine, sur le site de Santé publique France : http://www.santepubliquefrance. fr/Actualites/Episode-de-forte-chaleur-des-gestes-simples-a-adopter

- Carte de vigilance : www.meteofrance.com

 

air max 90 essential amazon