Fil info
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp
00:02À nos souvenirs de la remontée en , le public reprend avec les joueurs et le sta… https://t.co/S0GzyoSKqO
22:46Corrèze : Le département placé en alerte orange canicule -> https://t.co/GYsUE4Zkuo
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

Le patrimoine routier sous l’œil de la Dirco

La direction interdépartementale des routes du Centre-Ouest réalisait du 8 au 19 avril dernier une inspection détaillée des deux viaducs de Pierre-Buffière sur l’autoroute A20. Un bilan permettant de planifier les opérations de maintenance préventive.

Les viaducs du Blanzou et de la Briance situés sur l’autoroute A20 à Pierre-Buffière ont fait l’objet d’une

inspection détaillée réalisée par la Direction Interdépartementale des routes du Centre-Ouest (DIRCO). L’objectif est de surveiller le patrimoine routier et de rassurer les usagers.

Dans l’optique de dresser un bilan de santé des ouvrages et de planifier des opérations de maintenance préventive, une inspection détaillée avec une évaluation d’état d’ouvrage s’effectue tous les 3, 6 ou 9 ans en plus d’une inspection régulière annuelle.

Inspecter ces deux viaducs d’une hauteur de 43 mètres nécessitait la mise en œuvre d’un dispositif géant qui permet d’intervenir confortablement sur les fissures et d’accéder aux encorbellements de l’ouvrage. Le marteau a sa place comme outil d’inspection dans la mission de l’équipe : «Cet outil nous permet de sonder les zones creuses qui ne sont pas visibles, nous utilisons également un petit instrument qui nous permet de mesurer précisément l’ouverture des fissures» explique Frédéric Faucher, responsable de gestion du patrimoine et ouvrage d’art (DIRCO).

L’observation se déroule à moins de 50 cm de distance sur cette structure géante en béton dans laquelle sont inclus des câbles. Plusieurs points -dégradation des bétons, fissures des aciers, problèmes de coffrages, etc.- sont à évaluer par l’équipe d’inspection, afin de veiller à ce que les bétons vieillissent bien pour maintenir le bon état des viaducs. Un plan schéma est utilisé pour relever les désordres et les détailler, permettant un suivi de l’évolution de l’ouvrage au fil du temps.

A la lumière des résultats de l’inspection réalisée sur les deux viaducs de Pierre-Buffière, Lionel Audoin, chargé d’études au bureau ouvrage d’art commente : «Ces ouvrages construits il y a 40 ans ne présentent pas de problème particulier grâce au suivi du plan d’exécution» rassurant les usagers de ces viaducs «pas de souci, tout va bien! ».

Il reste à noter que ces travaux sont situés sur une zone à trafic élevé avec en moyenne 31 500 véhicules par jour dans les deux sens, dont 5 000 poids lourds.

Mohamed Bakkali