Fil info
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk
07:34 Pour le candidat à la mairie de le rival "… https://t.co/RVqCqaYPYg
07:33# # - -Vienne : Le Secours Populaire, solidaire et inconditionnel -> https://t.co/qmX8OBxmxY
07:31# # - -Vienne : «Communication à distance et mail art système», une conférence de Rémy Pénard -> https://t.co/gI5PzpDKA6
07:30# # - -Vienne : Faire de l’emploi un droit sur le territoire -> https://t.co/mhcGpnpWys
07:28France : Le savoir-faire de la boucherie limousine reconnue à l’unanimité -> https://t.co/hjGGa7Kgz5
07:26Région : Des cheminots «méprisés» à tort -> https://t.co/DQn4cV2AgQ
07:21Périgueux : Frédéric Gojard (RN) gère le calendrier -> https://t.co/duEb8Oq3Td

Aux Cars (19), on sent le souffle gallo-romain

Montagne Limousine

Comme chaque année depuis plus de 10 ans, quand arrive le 14 juillet, le site des Cars (19), au cœur du plateau de Millevaches, prend vie. Marché gallo-romain, ateliers d’initiation à l’artisanat lémovice, reconstitution d’un camp gaulois, banquet d’époque, balades, conférences, spectacles... sont au menu.

 

Situé en Corrèze, sur le plateau de Millevaches, entre les communes de Saint-Merd-les-Oussines et Pérols-sur-Vézère, le site des Cars est l’un des plus remarquables sites antiques du Limousin. Il mène sur la trace de ces Gallo-Romains venus s’installer sur les terres de Haute-Corrèze au IIe siècle après J.-C. Qui étaient-ils ? Comment vivaient-ils ici ? Les pierres millénaires de ce site donnent quelques indices. Du chaos des blocs de granite bien équarris situé sur les hauteurs du site émergent deux mausolées. En contrebas, les vestiges de pierre dessinent le plan d’une riche villa certainement nichée au cœur d’un vaste domaine agricole. On se prend alors à rêver la vie que pouvaient mener là les Gallo-Romains du IIe siècle.

 

Gestes millénaires

Les 13 et 14 juillet, ce rêve prendra corps, à sa manière. Le son du marteau sur l’enclume, la musique, l’odeur du cochon de lait rôti, les gestes millénaires, les costumes… Au milieu du marché gallo-romain, du bois des jeux et de l’artisanat lémovice et du camp gaulois ainsi qu’au fil des visites guidées, saynètes et conférences, le visiteur du XXIe siècle pourra goûter, écouter, expérimenter, s’initier et s’imprégner de la culture gallo-romaine. Il saisira peu à peu qui étaient ces Gaulois du Limousin, les Lémovices, et comment leur civilisation a rencontré et dialogué avec celle des envahisseurs romains. Une fête mêlant à la fois connaissance historique et plaisir des sens, à l’image du spectacle de fin de journée par le duo de clowns Les Mythos alliant humour et référence à l’antiquité.

 

Un moment convivial et festif

C’est l’association «la Villa des Cars en fête» récemment rebaptisée «Gallo-Romains en fête» qui, depuis plus de 10 ans, organise cet événement, soutenue par le Département de la Corrèze et Haute Corrèze communauté, ainsi que les communes de Bugeat, Meymac, Pérols-sur-Vézère et Saint-Merd-les-Oussines et le musée d’Archéologie et du Patrimoine Marius-Vazeilles. L’objectif : mieux faire connaître l’époque gallo-romaine et le site tout en offrant aux visiteurs, d’ici ou d’ailleurs, un moment convivial et festif. En amont de l’événement, l’association organise sorties, ateliers et conférences animés par des intervenants de renom qui œuvrent eux aussi à la transmission de la culture gallo-romaine.

Marius Vazeilles (mort en 1973 à Meymac) qui a donné son nom au musée, était un député communiste du Front Populaire. Très érudit, il a fait beaucoup dans ce secteur, pour l’archéologie mais aussi pour la forêt. C’est lui d’ailleurs qui a mené les premières fouilles sur le site des Cars.

Fils d’un garde forestier, sorti major de l’École des Barres, Marius Vazeilles enseigne d’abord comme instituteur stagiaire à Saint-Sauves-d’Auvergne. Entre 1911 et 1912, il occupe le poste de garde général des Eaux et Forêts à Mauriac. En 1913, il est détaché au service des améliorations agricoles et s’installe à Meymac.

 

Une visite au musée Marius-Vazeilles pour compléter

Pendant la guerre, il est mobilisé. Mais, en 1915, il est détaché de l’armée sur l’intervention d’Henri Queuille pour mettre en valeur le plateau de Millevaches. Il répertorie de façon détaillée cette région et, en 1917, il publie son ouvrage «Mise en valeur du plateau de Millevaches», lequel demeure encore l’un des ouvrages fondamentaux de l’aménagement forestier et agricole.

En 1919, il quitte l’administration des Eaux et Forêts, devient pépiniériste puis expert forestier à Meymac. Il met au point au puy Chabrol l’implantation de près de 400 nouvelles espèces forestières (surtout des résineux) inconnues dans la région et plante 38 hectares d’arboretums.

Également passionné d’archéologie, Marius Vazeilles devient un spécialiste des époques gauloises, gallo-romaines et mérovingiennes, dont il met en évidence les traces sur le plateau de Millevaches. Il fouille inlassablement, classe et publie ses découvertes qu’il rassemble en collections parfaitement répertoriées. Une visite au musée qui porte son nom s’impose tant qu’on est dans le secteur. Les Cars vous donnent donc rendez-vous samedi et dimanche, de 10h à 18h pour profiter de ce moment historique, festif et joyeux ouvert à tous.

 

Photo : Petits et grands trouveront leur bonheur ce week-end sur le site des Cars. (Photo Lisa Mélia)

 


Les Cars en fête

Les Gaulois s’invitent chez les Romains les 13 et 14 juillet. Le site des Cars s’anime et remonte le temps. Tanialos, un campement gaulois s’installe pour les deux jours. Les deux journées se déroulent sur le même programme. A 8h30, balade nature ; à 10h, marché gallo-romain ; à 13h, banquet gaulois. Artisanat, métiers de bouche, ateliers de reconstitution historique, conférences... sont au programme. A 17h, un spectacle théâtral intitulé «Les Mythos» est programmé.
Le site des Cars est ouvert à la visite libre toute l’année. Des panneaux pédagogiques renseignent le visiteur. En juillet et août, les après-midis, des guides se tiennent gratuitement à leur disposition. Les Ruines des Cars se situent entre Saint-Merd les Oussines et Pérols-sur-Vézère.


Expo «Etonnants gaulois»

A voir jusqu’au 3 novembre au musée d’archéologie et du patrimoine «Marius Vazeilles», du 1er juillet au 31 août, tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30.Tarifs : 5 euros (plein), 3 euros (réduit), visite guidée à 6 euros.
Infos sur www.mariusvazeilles.fr.

Nike Hypervenom Phantom II FG Low