Fil info
21:29Périgueux : Une voiture brûle, un jeune homme renseigne les policiers -> https://t.co/CiAjFPCadm
19:41Saint-Aulaye : Mettre un vent au projet -> https://t.co/9Tj1pTfnuZ
19:35RT : Bonjour j’aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j’ai déjà été c… https://t.co/e62DxwbWIr
19:14Déols : Top départ pour les as de la haute voltige aérienne -> https://t.co/BXtcb4Vf5b
19:08RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Pentagon papers" jeudi soir au parc des bords de vienne, bass… https://t.co/l6ju3QFv4g
19:08RT : Toile sous les étoiles - Concert gratuit à partir de 19h demain soir au parc des bords de vienne https://t.co/HZV79p3VWj
19:06RT : Et photo souvenir. Alain Damasio a l'assaut. https://t.co/egfLiTDIoB
19:06RT : Et quel public, concentré, attentif, et partageur de témoignages forts. Comme ce gilet jaune du Mans, racontant les… https://t.co/HRt7dMlTTb
19:06RT : Normalement à 20h fait un reportage sur les maires qui ont pris un arrêté anti Glyphosate. Je devrais y… https://t.co/vsNmomDyBQ
18:54RT : Le 21 août 1944, fut libérée de l'occupation. Les maquisards, menés par Georges GUINGOUIN, entrent dans la… https://t.co/wtMDSuv4Sx
18:54RT : En direct de la place des Carmes, commémoration du 75e anniversaire de la libération de , en présence de Jé… https://t.co/7zn4fE10Jo
18:32Last days on Arte on replay... After you will be able to see the cinéma version in theaters in the fall !… https://t.co/PCbmhU6ODk
16:33Le Pêchereau : DARC au Pays pescherellien : la musique déconcentrée -> https://t.co/OxWsjzOrBy
16:16Sarlat-la-Canéda : Du changement à la tête de la Compagnie de Sarlat -> https://t.co/ryHDUWIoUS
15:35Bergerac : L'opposant s'était suspendu à une grue, son jugement, à la question de la légalité du chantier -> https://t.co/MgQmcvlhiu
11:13Brive-la-Gaillarde : Pour une solidarité sans faille -> https://t.co/tB8DB6piSH
11:09Sport : Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte -> https://t.co/C8k5h1oW9e
10:46RT : J'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence des gars de au forum des images à Paris. Ce doc de… https://t.co/lwhZ7FqZMo
10:46RT : Merci Mme le Président de porter à l’Elysée la voix de tous ces Barreaux mobilisés pour la défense de Nasrin SOTOUD… https://t.co/z07SnDCLin
07:40# # - -Vienne : La Cuisine de Conso ouvre demain -> https://t.co/5NphMhDRbH
07:39Bergerac : Un air d’étuve… moins chaud qu’à Périgueux -> https://t.co/2DXHKI7AVf
07:36# # - -Vienne : Collège de Nantiat: vers une optimisation des services -> https://t.co/JoRxhQCICL
07:31Région : Check In Party : décollage imminent -> https://t.co/6G6U5FTknu
07:29Région : Confolens, plus d’un demi-siècle de fête -> https://t.co/acbiPVpmy9

Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire»

Berceau d’un des plus importants maquis du Limousin, le mont Gargan, lieu emblématique de la Résistance, en Haute-Vienne, a commémoré hier avec l’appui d’associations mémorielles, le 75e anniversaire des combats éponymes qui ont eu lieu du 18 au 24 juillet 1944. La commémoration s’est déroulée en présence d’un public venu saluer la mémoire de ceux qui ont versé leur sang pour reconquérir la liberté de la France.

La commémoration de la bataille du mont Gargan a ceci de particulier d’être l’une de celles qui honore la mémoire de la France résistante et combattante. Elle est le symbole d’un peuple que s’est levé contre l’idéologie nazie pour défendre les valeurs de la République. Y participer procure un sentiment de fierté et de respect à l’égard de ceux qui, au péril de leur vie, ont eu le courage de désobéir au gouvernement collaborationniste de Vichy. Hier matin devant la stèle commémorative, ils ont été nombreux à venir témoigner leur reconnaissance, à l’image de Pascal Revelon, qui vient chaque année depuis 1975 : «Je tiens à témoigner de ma solidarité à ces Résistants qui ont combattu le fascisme. Aujourd’hui on voit bien que ce n’est pas parce que Hitler a été battu que ses idées sont mortes. La tentative brune revient au galop partout en Europe. Etre présent c’est aussi dire qu’on commémore la victoire des idées progressistes contre celles du fascisme».

Comme l’a également souligné Anne-Marie Montaudon, vice-présidente nationale et présidente du comité local ANACR de Châteauneuf-la-Forêt, «les Résistants ont eu une exigence à la hauteur de leur courage. Ils ont été porteurs d’une éthique et d’une pratique à la hauteur de leur engagement. Il est impératif pour nous de ne pas l’oublier et de savoir qu’il n’y a pas de liberté sans mémoire». Avant cette conclusion, la présidente locale de l’ANACR, a rappelé les objectifs de ces combats. Reprenant les écrits de Georges Guingouin elle cite : «Le 9 juillet on apprend d’Ussel (19) qu’une importante colonne allemande, après avoir opéré contre les FFI (Forces françaises de l’intérieur) du Cantal, arrive en Corrèze et se dirige en Haute-Vienne». Elle précise, que ce qui motive alors la venue des Allemands est de mettre fin au maquis de la forêt de Châteauneuf sous les ordres de Georges Guingouin. «Ce maquis est redouté par la police, par la milice de Pétain et par les Allemands qui nomment ce secteur la petite Russie. Leur objectif est de l’éliminer». Les combats se poursuivront plusieurs jours, d’autant que Guingouin devait sauver un parachutage d’armes (voir encadré). «Le nombre de stèles à la mémoire des Résistants morts au combat dans ce secteur atteste de la violence et de l’acharnement de l’ennemi, il témoigne aussi du courage et de l’héroïsme de ceux qui se sont battus pour que la France retrouve sa liberté», ajoute Anne-Marie Montaudon.

Elle poursuit, regrettant que les leçons de l’Histoire n’aient pas été tirées : «Le fascisme renaît partout en Europe avec des partis prônant des politiques xénophobes contre les réfugiés, contre les immigrés, contre les étrangers, sous les applaudissements de Marine Le Pen qui a de pareils projets pour notre pays. Ces partis ont en commun une démagogie sociale. L’hostilité à l’égard des immigrés masque une xénophobie généralisée. Le monde connaît une crise multiforme sur les plans politique, économique, social, culturel et des valeurs, qui menace la paix».

Elle évoque le programme du Conseil National de la Résistance, qui fête aussi son 75e anniversaire. «Ce programme prévoyait d’assurer une démocratie la plus large possible avec le rétablissement du suffrage universel, la pleine liberté de pensée, de conscience, d’expression, la liberté de la presse et son indépendance, la liberté d’association, de réunion et de manifestation, le respect de la personne humaine, l’égalité absolue de tous les citoyens devant la loi». Et comme elle l’a aussi souligne «il prévoyait sur le plan économique une véritable démocratie impliquant

l’éviction des grandes féodalités (...) sur le plan social, il prévoyait le droit au travail et au repos, un salaire digne, la sécurité sociale, la retraite, l’instruction (...)» et bien d’autres avancées encore.

Pour elle, «il appartient à l’ANACR, seule association nationale née de la Résistance encore existante, de faire connaître cette mémoire, d’éveiller les consciences et d’appeler à la vigilance».

Michelle, la fille de Georges Guingouin, présente chaque année, a évoqué la genèse des batailles devant René Arnaud, le dernier survivant de ces combats qui portait haut, pour l’occasion, le fanion de la 1re brigade de Marche Limousine. «Il y a 75 ans ici, sur cette portion sud-est de la Haute-Vienne et une partie de la Haute-Corrèze, régnait un avant-goût de liberté grâce au «préfet du maquis» et à ses maquisards, épaulés et aidés par la population», indique-t-elle, avant de fustiger ceux qui contestent les faits dans leurs écrits.

Elle aussi s’inquiète de la progression des idées combattues par son père. «Restons attentifs. Partout dans le monde la «bête immonde» continue à tisser sa toile (...). Tant que nous tiendrons debout, nous maintiendrons notre action». Dans ce cadre, Michelle Guingouin assumera de nouveau cet été ses balades commentées. La prochaine aura lieu le 25 juillet, rens. office de tourisme Briance-Combade.

Fatima AZZOUG

Photo : Cette année encore, 18 bouquets ont été déposées sur les stèles commémorant les différents lieux de combat.

 

Nike Free Run Shoes