Fil info
10:40Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » | L'Echo https://t.co/Qr2XnVdIpu via
07:37Région : A Vassivière, des caméras parmi les brebis -> https://t.co/3oKpKtZuBZ
07:35# # - : Ce soir au Lido, «Taxi Téhéran» en soutien à l’avocate Nasrin Sotoudeh -> https://t.co/8PlrMSbOHS
07:33# # - -Vienne : Festival l’esprit des pierres, un premier acte de grâce -> https://t.co/IimTHvGeCW
07:31# # - -Vienne : C’est la Dolce Vita au Vigen -> https://t.co/ZTNpyRC88W
07:29# # - -Vienne : Demain et samedi, Festi’Zac de retour à Ambazac -> https://t.co/vJatMAMM50
07:29 "Le massif forestier ne doit pas reconquérir des espaces unique… https://t.co/aCnQVDsO8R
07:27Région : Solutions pour l’inclusion -> https://t.co/MyKWksPOyg
07:22Coulounieix-Chamiers : La filière bois ne doit pas compter sur le malheur des agriculteurs -> https://t.co/IZkdGXMS81
05:59 Les SP de nouveau en prise avec un violent incendie cette nuit. C dans :… https://t.co/K8bhTVUBBF
05:55Prigonrieux : Violent incendie près de Bergerac : la circulation coupé -> https://t.co/lMrPWLb8Tz
00:57Région : Pas touche aux trésoreries | L'Echo https://t.co/CFAJzv8TIM via
22:18 "En , la question des transmissions est majeure". C da… https://t.co/6SsMm12mxq
22:12Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » -> https://t.co/ahvNYE8fsk
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
16:43France : Chez FO, les établissements tournent comme le père Ubu -> https://t.co/jao978AZB1
16:33RT : Et tuer le train des primeurs , c'est quel degré d'incivisme ? Mettre 20 000 camions en plus sur les… https://t.co/uzROQipj4l
15:42RT : 🚨L'association Saint-Junien Environnement nous informe de la non potabilité de la source publique de Saint-Martin-d… https://t.co/rnL2dLuiUK
14:50RT : Ils iront jusqu'à l'os. Et lorsque qu'ils seront arrivés à l'os il iront jusqu' la moelle. Des fous furieux ! https://t.co/k453evnJFg
14:50RT : RT si t'es Français et que t'as jamais rien conféré à Marine Le Pen. https://t.co/JQD2qrmPyd
14:50RT : Nous aussi ! On utilise Tweeter pour suivre les conneries du Grand Timonier imbu de sa personne ! https://t.co/43pNFu9fU9
14:49RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:49RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
14:48RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
14:48RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
14:47RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
14:47RT : La préfecture de la et les sous-préfectures de et seront exceptio… https://t.co/YYph5lre5z
14:47RT : Les mots nous manquent à la lecture de cette phrase ignoble, les sentiments nous manquent devant tant de violence g… https://t.co/OfBORr83lk
14:47RT : Comment les gens de droite si prompts à défendre le retour à l’ordre moral, si à cheval sur les valeurs cathos, si… https://t.co/WmH2bPHe4q
14:46RT : Un excellent moment radiophonique mais surtout politique ! Il y a donc des citoyens.nes heureux de vivre sous la co… https://t.co/eU0OF4c8NB
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA

Confolens, plus d’un demi-siècle de fête

Du 12 au 18 août, le festival de danses et musiques du monde de Confolens célébrait son 62e anniversaire. Des milliers de

spectateurs ont encore répondu à l’appel du folklore mais aussi de l’amitié entre les peuples.

 

Pour cette nouvelle édition, 400 bénévoles étaient à pied d’œuvre autour des artistes, danseurs et musiciens des 11 pays représentés.

Les soirées «Ville en fête» du 15 août et «Nuit en fête» du 16 août avaient été programmées pour attirer le maximum de visiteurs. Et elles n’auront pas déçu les organisateurs. Mais s’il fallait établir un tiercé gagnant, ce serait incontestablement les soirées des troupes de l’Equateur (Tungurahua d’Ambato), de la Turquie (Hoy Tur d’Ankara) et bien entendu les trois compères de Tri Yann. Les autres groupes participants -Biélorussie, Congo, Hongrie, Pays Bas ou Paraguay- ou les invités français d’Auvergne ou de Provence étaient tous de qualité. Mais les vedettes de ce festival, outre leur danse et leur musique, avaient un atout supplémentaire. C’étaient les yeux du cœur. Tungurahua comme Hoy Tur étaient déjà venus plusieurs fois à Confolens et c’étaient donc des retrouvailles avec les aficionados, fidèles du festival depuis les années 60.

Tri Yann étaient eux aussi de retour au festival et de plus c’était la tournée des adieux de nos trois compères et leur seul passage en Nouvelle-Aquitaine.

«Kenavo» à nos trois Nantais, les trois Jean ou Tri Yann, Jean-Louis Jossic, Jean Chocun et Jean-Paul Corbineau qui, depuis 1969, ont popularisé le folklore breton. «La Jument de Michao» ou «Les prisons de Nantes» sont grâce à eux devenus des classiques. C’est une celtitude ! Leur venue à Confolens était d’autant plus symbolique, que c’était sans doute leur dernière scène qui mettait un terme à une carrière marquée par plus de 4 000 concerts. Après les Zénith de France et de Navarre, après le concert événement au stade de France, la scène de Confolens clôturait 50 ans de carrière et le public ne pouvait manquer ce rendez-vous.

Ce concert du 17 août au théâtre des Ribières restera dans les annales du festival. Malgré les accents joyeux de «I’m singing in the rain», la pluie aurait pu gâcher la fin du festival. Les ciels gris de toute la semaine ont menacé mais rarement compromis le succès public. La pluie aura sagement attendu le dernier jour, bien sûr les spectacles de rue n’ont pu avoir lieu, mais le vaste abri du théâtre des Ribières a pu accueillir le panorama final pour une soirée de tous les groupes réunis pour cette cérémonie d’adieux qui, pour beaucoup, n’est sans doute qu’un au revoir. Marie et Carlos Quinde, les dirigeants équatoriens du festival d’Ambato étaient présents en 1990. En 2019 ils étaient encore là. L’Equateur aura été fidèle à sa réputation mais bravo à toutes les troupes invitées que ce soit le Ghana africain ou le Gannat auvergnat, la Martinique ou la Nouvelle-Calédonie.

Un ban pour la Turquie et rendez-vous pour la 63e édition.

 

Photos : 1. Tungurahua, Equateur. 2. Hoy Tur, Turquie. 3. Tri Yann. 4. Confolens : une équipe. (photo JMC)