Fil info
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Le futur version arts du cirque

La Route du Sirque, qui se clôture demain samedi, n’a de cesse de ravir le grand public par la pluralité des spectacles proposés. Sur le thème d’un futur meilleur à construire ensemble avec respect et amour, les artistes abordent le temps avec étonnement, fantaisie, poésie, entrecroisant les disciplines circassiennes avec talent.

Quoi de mieux pour évoquer le temps passé et à venir qu’une déambulation clownesque et loufoque, musicale et chantée, autour du château de Nexon ? Pour ce faire, «Suivez le guide !» avec Les Etablissements Félix Tampon, et découvrez l’Histoire, un peu folle il faut l’admettre, de Nexon, son patrimoine, sa nature, ses excentricités...

Racontée par Fritz et Félix, un duo de choc pas très sûr de ses dires en fait, secondés de leurs trois comparses tout aussi survoltés et loufoques, la balade s’égare peu à peu dans des divagations historiques, vraies ou fausses, infondées souvent et un brin déjantées, dans lesquelles les spectateurs de tout âge se perdent dans les explications tout en riant de bon cœur à l’écoute de ce drôle de quintette d’énergumènes.

A l’image de la commedia del’arte, ce théâtre clownesque aime à sortir du cadre et attiser l’imaginaire du public dans un jeu interactif qui donne la part belle à l’improvisation. L’ambiance est joviale, jusque dans le Cabaret de

l’Âne fou qui clôture le spectacle avec humour et amour. Profitez donc de cette drôle de déambulation demain à 11h et 18h. Départ cour des écuries du Château. Tarif 14 euros.

Changement de décor et d’atmosphère avec «Futuro Antico», avec Martin Palisse au jonglage et Cosmic Neman à la musique live. Cette création 2019 produite par Le Sirque, met en scène un espace épuré, futuriste et primitif, où le circassien traverse le temps dans une odyssée visuelle et musicale, d’abord lente puis de plus en plus effrénée, à la limite de la transe, au rythme d’une musique électro entêtante.

Le public, très à l’écoute, se laisse guider avec curiosité d’abord, puis de façon hypnotique ensuite, happé par les jeux de lumières, la symbiose qui émane de ce ballet tribal où le jongleur et ses balles sont en complète harmonie. Les spectateurs sont captivés par ce numéro qui allie avec brio techniques modernes visuelles et musicales, et dextérité de l’artiste au sein d’une des disciplines circassiennes les plus anciennes, la jonglerie. Une performance d’artistes chaleureusement saluée, à (re)voir demain à 21h sous le chapiteau place Annie-Fratellini (à partir de 8 ans). Tarif 14 euros.

Autre ambiance encore avec «Les Dodos», de la compagnie Le P’tit Cirk, qui offre un grand moment de cirque à partager en famille. Ici les guitares sont au cœur d’un spectacle original, performant et drôle. Elles sont à la fois instruments de musique, jeux de clowneries, d’équilibres et de portés époustouflants et périlleux. S’ajoutent des numéros de cascades, de voltige et d’acrobaties aux anneaux chinois tout aussi impressionnants. Le tout interprété sur un rythme effréné par cinq artistes et musiciens de talent, quatre hommes et une femme, prêts à tenter l’improbable au péril de leur vie. Les spectateurs sont subjugués, applaudissent à chaque prouesse technique, rient aux éclats face aux situations et aux personnages un brin déjantés, s’émeuvent devant les moments de poésie et de tendresse. Le spectacle, jubilatoire, est salué par une standing ovation méritée. A savourer, dès 6 ans, sans modération demain à 21h au chapiteau de la cie - parc du château. Tarif 14 euros.

Outre ces trois spectacles, d’autres sont à revoir ou à découvrir en ce jour de clôture. Notamment «Dru», par La June Cie, à 15h au gymnase (8 euros), dans lequel un duo de jeunes trapézistes revisitent leur agrès comme un objet à défis.

Dans «Marcel-le et Claude», Océane Pelpel et Sébastien Davis Van Gelder, associés au Sirque, proposent un premier spectacle d’acrobaties, dépouillé et physique, à la fois tendre et périlleux. Traversé par son animalité, le jeune duo d’artistes se livre à un corps à corps, se renifle, s’envoie en l’air, se grogne, chante, s’aime... La promesse d’un bon moment à partager en famille (dès 6 ans) au Jardin des Sens à 18h. Tarif 8 euros.

A 22h30, clôture des festivités avec le concert (gratuit) de Malphino, groupe londonien qui vous fera danser à l’Etoile Rouge au rythme de sa cumbia authentique et moderne. Puis le DJ Emile Omar prendra la suite avec une sélection musicale spéciale Afrique, Amérique latine et Caraïbes des années 70. Ambiance caliente assurée !

 

Photo : «Les Dodos», un spectacle jubilatoire avec et aux rythmes des guitares (©Danielle Le Pierrès)