Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH

Les GM&S font le point ce week-end à la fête de l’Huma

Pour la troisième année consécutive, les GM&S sont présents à la fête de l’Humanité pour partager et poursuivre le combat.

«Nous maintenons la lutte, pour les licenciés comme pour les repris, sur le terrain judiciaire et sur le terrain politique avec notre proposition de loi qui continue son chemin à l’Assemblée nationale», explique les salariés et ex-salariés.

Après la sélection par la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, et la diffusion sur Arte, le film réalisé par Lech Kowalski sur ce combat continue sa route et sortira en salle le 9 octobre en version cinéma. Il est diffusé en avant première à la fête de l’Huma aujourd’hui à 15h20 espace Jack Ralite. Avant cela, à 11h, les GM&S seront présents sur le stand des Amis de l’Humanité puis demain à 14h sur celui de « là-bas si j’y suis ». L’occasion de faire le point avec eux. Deux ans après la cession de l’entreprise, 2 ans que la cession a eu lieu.

«Pour les repris, un nouveau directeur est arrivé mais il n’y a pas encore l’activité inscrite dans les engagements de PSA et Renault avec l’Etat», signale ainsi les GM&S. La crainte imminente est que plusieurs productions vont s’arrêter sans que des activités soient mises en place en remplacement. Une prochaine réunion est prévue avec le cabinet d’expertise Syndex et la demande d’une rencontre avec la préfecture a été faite. «Actuellement, il y a 114 salariés sur le site avec un taux d’absentéisme d’environ 10%. On vous laisse juger.»

Côté licenciés, les GM&S insiste notamment sur le cas de 26 personnes. Au total, «il reste plus de 80 ex-GM&S dans la précarité». D’autant que, pour les moins de 50 ans, se profile, en octobre 2020, la fin des allocations chômage. A laquelle s’ajoute la problématique de la mutuelle : «Nous avions démandé la mise en place d’un contrat de groupe pour les licenciés.» Sans réponse pour l’instant.

Dans ce contexte difficile, les salariés et licenciés réaffirment «la nécessité de rester en contact pour se soutenir les uns les autres et essayer d’aider ceux qui n’ont pas de solutions. Même si l’énergie individuelle est nécessaire, l’association aide à sortir de la solitude et permet aussi une défense collective, notamment sur les dossiers de prise en charge et de remboursement avec Pôle Emploi (ou MEFBOC) ou encore vis-a-vis de la prévoyance.»

La cellule de suivi obtenue grâce a la mobilisation à la mairie de La Souterraine doit s’arreter à la fin de l’année. Mais les ex-GM&S présents à la dernière reunion souhaitent sa prolongation (prochaine réunion le 20 septembre à 9h30 à la Maison de l’Emploi et de la Formation de La Souterraine).

Sur le plan juriduque, les procédures aux prud’hommes sont repoussées dans l’attente de la date de la cour de cassation sur la validité du PSE. «Pour les procédures de licenciements pour les 3 délégués repris et la procédure de réintégration pour les trois délégues licenciés plus le salariés que vont-ils en faire maintenant ? Nous, nous souhaitons que ce soit une loi à part entière.» Un dépôt de la proposition de loi est prévu dans le courant de l’automne. Mais pas par le pouvoir en place. protégé, nous n’avons pas de nouvelles. C’est directement lié a la décision de la cour de cassation mais particulièrement pénible pour les repris qui attendent le couperet chaque jour.» Notons toutefois que la plainte pour diffamation de certains ex-salariés à été classée sans suite.

Quant à la proposition de loi, le résultat de l’audition dans le cadre de la mission d’information sur la relation donneurs d’ordre - sous-traitant a donné lieu à des éléments jugés «intéressants. Mais que vont-ils en faire maintenant ? Nous, nous souhaitons que ce soit une loi à part entière.» Un dépôt de protégé, nous n’avons pas de nouvelles. C’est directement lié a la décision de la cour de cassation mais particulièrement pénible pour les repris qui attendent le couperet chaque jour.» Notons toutefois que la plainte pour diffamation de certains ex-salariés à été classée sans suite.

la proposition de loi est prévu dans le courant de l’automne. Mais pas par le pouvoir en place. la proposition de loi est prévu dans le courant de l’automne. Mais pas par le pouvoir en place. protégé, nous n’avons pas de nouvelles. C’est directement lié a la décision de la cour de cassation mais particulièrement pénible pour les repris qui attendent le couperet chaque jour.» Notons toutefois que la plainte pour diffamation de certains ex-salariés à été classée sans suite.