Fil info
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1

La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges

Dans un contexte agité, (Aigle Azur en liquidation, XL Airways en redressement), la compagnie Chalair Aviation a annoncé hier à Limoges la poursuite de son développement. Le chiffre d’affaires va ainsi passer de 20 à 40 millions d’euros d’ici l’an prochain.

En effectif, la compagnie basée à Caen devrait fortement progresser à très court terme. Dans cette stratégie de croissance, l’aéroport de Limoges ne compte pas pour rien. Certes, seuls six commandants de bord, six officiers pilotes de ligne, huit personnels naviguant et deux mécaniciens (sur un personnel total de 115 salariés) sont basés à Limoges. Mais c’est bien ici, dans l’ex-capitale régionale, que la compagnie à l’origine spécialisée dans les avions-taxi (activité devenue marginale... pour les basketteurs du CSP Limoges ou les rugbymen d’Agen) va concrétiser son projet d’école de formation. «Nous avons notamment une structure pour réaliser des exercices en présence de fumée dans un appareil», précise Alain Battisti, président de Chalair Aviation. Le matériel est déjà là et nous ouvrirons ce centre de formation sans doute dans le milieu de l’année prochaine.» Mais déjà, l’école est lancée, trois sessions ayant déjà été réalisées.

Parallèlement, il est prévu de développer une plateforme logistique pour assurer la maintenance en ligne de tous les avions de type ATR que la compagnie exploite en France. «Une compagnie aérienne c’est à la fois un métier de service et une véritable industrie. Pour la maintenance en ligne, plusieurs millions d’euros de pièces vont être stockés à Limoges.»

Côté bilan, la compagnie se félicite des résultats sur les lignes régulières Limoges-Lyon et Limoges-Paris Orly. «Fin août, nous en étions à 462 vols vers Lyon, avec un seul vol annulé», détaille Alain Battisti. Vers Orly, ce sont 460 vols entre le 4 mars à la fin du mois dernier. Soit 69% de passagers en plus, une augmentation boostée par les financements de l’obligation de service public qui permettent de proposer un billet pour Paris à partir de 58 euros.

Quant aux lignes saisonnières «Ajaccio et Bastia ont bien marché même si on peut attendre mieux, souhaite Jérôme Latrasse, le directeur général de Chalair. Ce sont des lignes que l’on va rouvrir l’an prochain et qui seront accessibles à la vente à la mi-novem-bre.» Vers Nice, annulé cet été en revanche, rien à l’horizon.

En tout cas, Chalair annonce l’achat de trois nouveaux appareils de 70 places à très court terme mais aussi une meilleure interconnexion avec Lyon et Paris est également à l’ordre du jour.

Plus globalement, on retiendra que le trafic passagers de l’aéroport de Limoges est en progression de 1,1% (225.000 passagers depuis le début de l’année). On s’y envole d’abord vers Londres (+13,5% vers Gatwick, par British Airways). En 2020 on y embarquera encore pour Majorque, Madère, la Croatie, l’Italie, l’Andalousie, le Portugal mais aussi, nouveautés, pour l’Egypte, la Jordanie et Malte (quatre départs au total pour ces trois destinations). Chalair annonce également de nouvelles destinations (vers la Bretagne et en Nouvelle-Aquitaine). Localement, l’aéroport de Limoges maintient le cap, sur la base de 303.000 passagers en 2019, des chiffres équivalents à celui de Bergerac et loin devant Brive (60.000 passagers).

J.D.

Photo : Chalair à Limoges, la belle histoire se précise. (Photo J.D.)