Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE

Les gendarmes, rien sans amour

Les gendarmes de la compagnie de Nontron ont fêté la semaine dernière leur patronne, Sainte-Geneviève, à Saint-Martin-de-Ribérac.
Du général à l’aspirant, de Dordogne, Charente ou Gironde, de la gendarmerie départementale comme mobile et du Cnefg de Saint-Astier, ils étaient nombreux à être venus partager ce moment avec les militaires de la compagnie de Nontron, qui s’étend sur 2 765 km2, et regroupe 148 communes. Son commandant, le chef d’escadron Nicolas Vignon, a remercié l’assistance après la messe et avant le repas qui a rassemblé plus d’une centaine de personnes. Le choix de Saint-Martin-de-Ribérac pour cette célébration n’est pas dû au hasard. « En 2015, la compagnie a vécu un tournant avec la suppression de l’échelon de commandement à Ribérac, et la création du Psig, qui apporte des capacités d’intervention supérieures, et de couverture du territoire accrues » notait Nicolas Vignon. Il confiait ensuite que durant la messe le prêtre avait évoqué l’amour, glissant : « Sans amour, je ne suis rien ». Ce qui amenait le chef d’escadron Vignon à demander : « Est-il possible de servir la population et le territoire si on n’en a pas l’amour ? » Il se félicitait que soit remis au goût du jour le contact avec la population et les élus, avant de passer la parole à son supérieur, le colonel Lionel Nicot. Ce dernier indiquait en préambule que normalement, c’était à l’autorité administrative de clôturer les discours, mais le sous-préfet étant absent, et le sénateur Bernard Cazeau pas encore arrivé, il a dû prendre la parole : « En cette période troublée, nous avons à rassembler, et faire en sorte que nos concitoyens le soient dans cette démocratie. La volonté de servir la République est un combat quotidien, qui n’est utile que si les valeurs de la démocraties sont préservées ». Il a rappelé toutes les tâches qui ont incombé aux forces de l’ordre, « la sécurisation des écoles, des bureaux de vote, des manifestations festives, sportives... Les gendarmes se sont impliqués à chaque fois, que ce soit dans la préparation de la sécurisation des événements, ou sur place. 2018 ne changera pas, mais nous sommes plus rodés, et les élus aussi. Et la population s’est habituée ». Il a ensuite évoqué la compagnie de Nontron, la seule sur le territoire de laquelle il n’y a pas de police municipale : « Il n’y a donc que les gendarmes pour assurer la sécurité des citoyens ». Si la proximité est l’Adn de la gendarmerie, elle demande à la fois des militaires et du temps pour aller au devant de la population. « Je ne suis pas pour la concentration des effectifs » a ajouté Lionel Nicot, « mais pour le maintien de la proximité. Ici, nous disposons d’une brigade tous les 20 ou 25 kilomètres, au coeur des territoires ». Il a aussi insisté sur la sécurité routière, confiant que depuis le début de l’année, près de 1 500 conducteurs ont été contrôlés avec une alcoolémie contraventionnelle ou délictuelle : « ça justifie que l’on vous demande d’être présents les vendredis et samedis soirs sur des contrôles d’alcoolémie, qui permettent aussi de faire du contrôle des flux. Les délinquants sont obligés de prendre une voiture ». Il notait aussi la pression mise sur les cambrioleurs, : « Nontron est sur des chiffres neutres, ou en diminution par rapport à 2016. Bravo ». Bernard Cazeau, membre de la commission des finances au Sénat, concluait les discours en annonçant que le buget de la gendarmerie pour 2018 serait stable, voire en légère augmentation : « Il y aura des crédits pour l’entretien du matériel ». Une fois les discours terminés, toute l’assistance a été invitée à lever le verre de l’amitié.
Isabelle Vitté   

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.