Fil info
11:39RT : Avec les postier.e.s en lutte à devant le centre de tri… https://t.co/RcjvkQ1Pkw
11:08Incompréhensible cluzel!!! Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/bjaDRaLYnY via
07:59Région : Dépôt de bilan de l’entreprise de porcelaine J.l. Coquet à Saint-Léonard -> https://t.co/PHjZHN9Cjk
07:35# # - -Vienne : Tati Limoges reste ouvert et change d’enseigne -> https://t.co/2hwwgiUo7O
07:33France : «Le labyrinthe de la Voix» sillonne la porte océane -> https://t.co/lWpldLZ5Bs
07:30France : Limousine Park, moins cher, plus interactif -> https://t.co/reUfVzI2SL
07:26Région : Contre les punaises de lit : notre meilleur ami, le chien -> https://t.co/dv2rPSJqZE

Plus de 2000 personnes présentes pour dire «plus jamais ça»

Le rassemblement citoyen organisé hier matin à Rochechouart a réuni plus de 2 000 personnes, venues dire «non» à la barbarie.

C'est un très long cortège silencieux qui est parti de la place de la Mairie pour se diriger vers le square Jean-Moulin (devant le collège), où un cèdre de la Liberté avait été planté en 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution Française. Après avoir remercié toutes les personnes présentes, (ne citant que le nom de Robert Hébras, survivant du massacre d'Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944), Jean Marie Rougier, leur a demandé d'observer une minute de silence à la mémoire des 17 personnes abattues froidement par des terroristes. Il a brièvement souligné que ce rassemblement faisait suite à une demande de citoyens aux élus, qui, dès jeudi soir, ont décidé de réfléchir ensemble l'action à mener suite aux évènements tragiques de mercredi à Charlie Hebdo. Un lourd bilan de 12 morts qui allait s'aggraver avec l'assassinat d'une policière, puis celui de quatre personnes lors de la prise d'otages dans un supermarché casher.

Charlie et la liberté de parole...

«La liberté est le fondement essentiel de la République, Charlie, ses dessinateurs et ses journalistes voulaient rester libres. C'est pour cela qu'aujourd'hui, malgré notre émotion, nous devons rester des Charlie, peut-être en devenir des lecteurs, fidèles ou occasionnels», a notamment souligné le Maire, en notant l'importance de se rassembler pour combattre toutes les idéologies, garder sa liberté. «Des réponses fortes devront être apportées dans l'éducation de la jeunesse, le respect de chacun, afin de ne plus voir les images de guerre de ces derniers jours» a-t-il conclu, invitant les personnes qui le souhaitaient à prendre la parole. Très simplement, Robert Hébras a dit être là, pour lutter contre le fascisme qui a fait des millions de morts.

Le cri assourdissant, d'une personne, invitant toutes personnes à rester des Charlie pour dire non à la barbarie, pour ne plus vivre de telles horreurs et que nos enfants vivent autre chose en restant libres. Une autre jeune femme a lu un message, témoignage de, et pour Charlie, qui forme aujourd'hui une chaîne infinie dans le monde entier. Avant de se séparer, c'est avec beaucoup d'émotion qu'un grand nombre de participants a chanté la Marseillaise.

jordan retro 11 mens orange