Fil info
19:12Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:09RT : ⚡️La est placée en aux orages à partir de 19h. Soyez particulièrement prudent lors… https://t.co/VR6F6KCSUU
19:07Sarlat-la-Canéda : Une mobilisation sans faille pour une famille serbe -> https://t.co/M4ps8gHhar
18:54Valençay : Jacky Chichery a dédicacé son livre à la médiathèque -> https://t.co/Msw7uErCvL
18:50Région : Le renouveau du monde rural -> https://t.co/En8l6pHZjg
18:49Saint-Gaultier : La cité galtoise reçoit le trophée « commune la plus sportive » -> https://t.co/XNcGI7vWHE
18:47Châteauroux : Le PS lance sa campagne « sociale et écologique » -> https://t.co/5zwb1Y14RW
18:44Châteauroux : Des laboratoires flambant neufs -> https://t.co/MW6TqseoFq
16:59Sarlat-la-Canéda : Une année exceptionnelle pour le Festival de Théâtre -> https://t.co/TtLZiynL1I
16:07 Le préfet s'est rendu ensuite dans les locaux de Rivet presse Édition qui imprime à le qu… https://t.co/CeuSvsfmID
15:53Presse et entreprise 🗞️ | Créé depuis 1943, est diffusé sur 5 départements. Seymour MORSY, préfe… https://t.co/vUpsc14zy4
11:43Bergerac : Incendie rue Neuve-d'Argenson -> https://t.co/KQC83d8gJA
11:38Périgueux : Premières rencontres du sport en entreprise à Périgueux -> https://t.co/PKGCtco2io
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via

Il y a soixante ans, La Roque-Gageac vivait un drame

Il y a soixante ans, presque jour pour jour, une catastrophe endeuillait La Roque-Gageac avec l’éboulement d’une partie de la falaise.
Ce matin du 17 janvier  1957 un pan de la falaise qui surplombait une partie du village s’est effondré détruisant six maisons et une grange, coupant  la route principale et surtout tuant trois personnes Henri Lajonie, 67 ans, Marguerite Ribe veuve Armand, 56 ans, et Louise Delroc, veuve Valette, 72 ans. Plusieurs centaines de tonnes de roche calcaire s’étaient ainsi retrouvées dans la rivière, la falaise avait cédé d’un seul coup emportant tout sur son passage. Aucun signe prémonitoire n’avait été repéré, mais il faut savoir que déjà en 1920 quelques rochers s’étaient détachés sans faire de victimes. Les phénomènes climatiques, le gel en ce mois de janvier, les infiltrations d’eau ont certainement étaient la cause de cet effondrement. Pour commémorer cet événement dramatique  et honorer la mémoire des disparus une stèle et une plaque ont été  inaugurées  le 20 janvier 2007 au pied de cette falaise qui culmine à plus de 25 mètres de hauteur au dessus du village. 37 ans après ce drame, en 1994 un petit éboulement a eu lieu mais sans gravité, mais par contre en 2010, toujours en janvier le 9 plus précisément, un pan du plafond troglodytique s’est effondré, entraînant la chute d’une partie du mur de courtine du fort, accroché à la falaise depuis le 13e siècle.  En juin 2011 au début de la saison touristique, une nouvelle menace pèse, un rocher de 320 tonnes  risque de  se détacher. Suite aux conclusions d’experts de Toulouse, la route départementale 703 traversant le village est fermée, les personnes les plus menacées sont évacuées, la préfecture prescrit  des travaux de mise en sécurité d’urgence avec notamment la pose de filets protecteurs. En novembre 2013, la route va une nouvelle fois être fermée pendant cinq mois pour de nouveaux travaux : élargissement de la chaussé et création de voies piétonnes sécurisées de chaque côté de la route. Jamais un chantier aussi important  qui s’est déroulé  en deux tranches jusqu’au printemps 2014 (2 247 295 euros HT) n’avait  été mené depuis l’éboulement de la falaise en 1957. En début d’année 2015, un autre chantier a démarré, il a fallu déblayer les 700 tonnes de rochers éboulés qui encombraient le fort. Pour ce faire, un échafaudage de 25 mètres de haut a été monté pour permettre aux ouvriers de grimper dans le fort, et pour évacuer les rochers un filin supportant une petite benne a été posé entre la falaise et la rive gauche de la Dordogne. La voûte du fort a ensuite été consolidée par une vingtaine de poteaux en béton (1,6 million de travaux).
Si La Roque-Gageac, plus beaux villages de France revit et attire toujours autant de touristes (plus de 2 millions de visiteurs), il n’en reste pas  moins que sa falaise est toujours l’objet de toutes ses attentions, elle n’a pas envie de connaître à nouveau un drame tel qu’il s’était produit il ya tout juste  60 ans.
P.P.

Nike Kobe AD Black Toe AR5515-100