Fil info
23:18France : Carlos Tavares s’octroie un million sur le dos des ouvriers allemands ! -> https://t.co/UFmKxizjZB
23:15France : Vincent Bolloré en garde à vue pour soupçons de corruption -> https://t.co/y5A14WMOrm
21:24 Structure qui ne sert à rien, malheureusement...
21:19Assises Creuse : plaidoiries bien menées... mais pas assez https://t.co/pNMD42OiOb https://t.co/pNMD42OiOb
21:18Région : Plaidoiries bien menées... mais pas assez -> https://t.co/u1bS0wOBY5
19:24Indre : CIO en danger, les fonctionnaires alertent -> https://t.co/iiWMOKQXaB
19:22Indre : Buzançais-Loches sur la bonne voie ? -> https://t.co/VrSq9rA5Sf
19:20Bugeat : Un trail technique dont la popularité augmente -> https://t.co/xLFmVQ24wv
19:18Indre : Festival des Capables : culture et spectacle pour tous ! -> https://t.co/FGWGc4MpeO
19:01Périgueux : Maltraitants contre leur gré -> https://t.co/Jdxdv4Pn3S
19:01Corrèze : Devoir de mémoire international -> https://t.co/triMrDL3Wv
18:59Périgueux : A la découverte du groupement -> https://t.co/L6V2z4GDLZ
18:00Annesse-et-Beaulieu : Une visite auprès des victimes de l’insécurité routière -> https://t.co/8moscRPHtC
17:22Bergerac : Ciné, gastronomie, expos... le mois de mai aux couleurs de l’Italie -> https://t.co/LuwsyJdwbt
17:21Région : Le parquet de Paris ne fait pas appel du jugement -> https://t.co/rxki1m9uZ7
17:03Saint-Léon-sur-l'Isle : Une réunion publique explosive -> https://t.co/kBZhNuk4nF
17:03Saint-Léon-sur-l'Isle : Une réunion publique explosive -> https://t.co/Cl7NCP3IpN
16:10Sarlat-la-Canéda : Le 1er mai ne restez pas sur le quai -> https://t.co/dEQnDFy0ie
15:56RT : Votre mobilisation est nécessaire https://t.co/9yZASTLLyG https://t.co/G4UwLdwZzM
15:49Trélissac : Lucien Chataignier, un homme d’écoute et de vérité -> https://t.co/y1jXNRiFRl
15:43Dordogne : Quinze jours de culture occitane -> https://t.co/c5g2bN1acH
13:58Comme le député creusois d'ailleurs... ... honte à eux ! https://t.co/TJ516URyhc
13:43Dordogne : Les cheminots chahutent le député LREM de la première circonscription -> https://t.co/BIIfcPiKNc
08:21RT : Région : Le fret ou l’erreur d’aiguillage -> https://t.co/eza8X0WfD1

L'unité de valorisation énergétique des déchets raccordée au réseau de chaleur de la Ville d'Egletons

Energies

Hier matin à Rosiers-d’Egletons a eu lieu l’inauguration du raccordement de l’Unité de Valorisation Energétique des déchets du SYTTOM 19, Corrèze Energies, au réseau de chaleur de la ville d’Egletons. Ce réseau dessert un peu plus la commune à un moindre coût économique.

C’est par un froid de canard que s’est déroulée la cérémonie sur le site de l’UVE Corrèze Energies... Des températures négatives et un décor neigeux ont accompagné cette manifestation marquant la modernisation de l’Unité de Valorisation Energétique des déchets du SYTTOM 19 et son raccordement au réseau de chaleur de la ville d’Egletons. Piscine, industries (Charal 30% de la consommation), bâtiments communaux, EATP, Maison de retraite, Maison de santé, Espace Ventadour,  logements... le réseau de chaleur permet désormais de fournir en énergie renouvelable l’équivalent de 4.000 foyers.
Depuis le mois de décembre dernier, une canalisation de 7 kilomètres de long forme une boucle reliant l’UVE à la chaufferie de la ville d’Egletons.
La vapeur à 170°C issue de la combustion des déchets est canalisée pour alimenter un échangeur thermique. L’eau circulant dans la bouche est chauffée lorsqu’elle passe par l’échangeur pour arriver à haute température (environ 105°C) à la chaufferie. La déperdition en température de l’eau sur le réseau est infime. Elle arrive à 102°C  à l’usine de Charal-Bigard. Charles Ferré, le maire d’Egletons, était satisfait de cette nouvelle étape d’un réseau de chaleur lancé au début des années 2000 avec une première chaufferie bois. «Il fonctionne à 85% avec un apport bois et 15% avec des énergies fossiles pour répondre aux surdemandes comme actuellement» précise l’édile.
L’objectif de la mairie est de poursuivre l’extension du réseau vers 120 logements sociaux situés à la sortie de la ville, les bâtiments de l’AFPA et d’autres habitations dans le secteur de la Maison de retraite. Le réseau permet à la ville de réaliser des économies substantielles sur sa facture énergétique «On a un coût de 70e le MWh par rapport à l’électricité qui est de 150e le MWh» précise l’édile. Ce projet améliore l’efficacité énergétique de l’UVE Corrèze Energies*. Soutenu financièrement par l’Union Européenne, la Région Nouvelle-Aquitaine et via des Certificats d’Economie d’Energie valorisés auprès d’EDF, le projet permet d’augmenter la performance énergétique des installations de Corrèze Energies de 40% (valeur actuelle) à plus de 65%.
En complément, l’alimentation de la chaufferie Ebène** par la boucle de chaleur réduit les émissions de CO2 de la chaufferie de 6.270T, dont 520T CO2 d’origine fossile grâce à la réduction de la consommation bois et gaz de la chaufferie. Lors des discours, Marc Chatel, président du SYTTOM 19 a évoqué le projet agricole de serres  à tomates prévues en face de l’UVE de l’autre côté de la RD 16. «Ces serres peuvent être chauffées par l’usine. Une fois qu’on a chauffé Egletons, on a une disponibilité d’environ 35% de puissance thermique qui peut être utilisée» précise Marc Chatel.
L’U.V.E traite environ 40.000 T de déchets par an dont 5.000T d’encombrants. La valorisation énergétique sur le site, est exclusivement de la production d’électricité (environ 14.000 MWh/an***)  vendus à EDF. «La production de chaleur concernant Egletons va être de 17.500 MWh sur 20.000 dont on a besoin» rappellent d’une même voix Marc Chatel et Charles Ferré.
Les études techniques ont pris en compte les deux projets pour savoir si les deux étaient compatibles et c’est le cas.

* Le dispositif développé sur le site de Corrèze Energie est le fruit d’un partenariat avec Tiru, filiale de Dalkia, au sein du groupe EDF, spécialisée dans la valorisation énergétique des déchets ménagers sous forme d’électricité et de vapeur destinés au chauffage ou à des usages industriels. Ensemble, depuis le 1er juillet 2016 ils forment Corrèze Energies, délégataire exploitant de l’Usine de Valorisation Energétique des déchets pour le compte du SYTTOM 19, propriétaire de l’installation.
** La société Ebène, filiale d'Idex a construit en 2005, le réseau de chaleur par chaufferie bois de la ville. L’apport de chaleur en provenance de l’UVE permettra de couvrir 80% des besoins du réseau de chaleur d’Egletons.
*** La production d’énergie représente la consommation électrique d’environ 7.000 habitants.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.