Fil info
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW
18:42Périgueux : La mémoire des médaillés militaires honorée -> https://t.co/sdEZGlkk39
18:41Châteauroux : Nuit de la lecture à l’école Jean-Racine -> https://t.co/vQMVyK1rFH
18:39Indre : De la bonne pratique des outils numériques -> https://t.co/m2KUH8wNRl
17:58Notre-Dame-de-Sanilhac : Un poste en moins auprès des résidents -> https://t.co/SGcrkRH5Sb
17:06Sarlat-la-Canéda : Visite de Lou Cocal -> https://t.co/ejaC3nyFAk
17:01Terrasson-Lavilledieu : Participation citoyenne à La Feuillade -> https://t.co/faSMkdO1GB
15:59RT : En raison des conditions météorologiques et des chutes de neige en cours en , la réunion de mi-mandat des c… https://t.co/FsejXxlOzX
15:58RT : Poste - : La Poste, l'art de faire pourrir les relations -> https://t.co/kT4QcLTdKw
15:57RT : Bergerac : Prud’hommes : les inquiétudes de la nouvelle présidente -> https://t.co/VGwQsVNJjw
15:57RT : Tulle : Donner la voix au chapitre social -> https://t.co/9nmloBpPqm
15:45Coulounieix-Chamiers : Le début d’une métamorphose -> https://t.co/fW6nMrJGVR
15:43Argenton-sur-Creuse : Un partenariat inédit entre le lycée Châteauneuf et le SDEI -> https://t.co/eNOx1bHUri
15:43Coulounieix-Chamiers : Ces incivilités qui pourrissent la vie -> https://t.co/MYMQSvKJmx
15:42La Châtre : Au lycée, le civisme approvisionne les « Restos du cœur » -> https://t.co/A3fpfsv4Zm
15:40Périgueux : Se structurer pour mettre toutes les communes en valeur -> https://t.co/RmkGjQeK9E
15:35Super ! Et comment font les élèves pour rentrer chez eux ? https://t.co/TFZoswm65m
15:34RT : Suite à la disparition inquiétante de Martin Pennica, sa famille et les enquêteurs comptent sur vos RT. Merci à vou… https://t.co/Jhcm6mY9VF

Quinze drapeaux se sont inclinés

Dans le cadre des commémorations de samedi dernier le comité de l’ANACR de Saint-Benoît-du Sault et les associations patriotiques se sont rendus sur la commune de Roussines au lieudit « Le petit bois » pour honorer le sacrifice de Sylvain Meignan.
En cette fin du mois de juillet 1944 une section de la compagnie 2204 Sud-Indre composée d’une trentaine d’hommes de la résistance stationnait pour quelques jours au Moulin de Montupet dans la Vallée du portefeuille. Le 27 juillet 1944 dans l’après-midi un détachement d’Allemands d’environ 4 à 500 soldats débarque en camion, à quelques kilomètres des lieux. Ils se divisent. Un groupe se dirige vers le hameau du Meslier et les autres vers la Frissonette (Chaillac) pour prendre Montpeuret à revers et en tenaille. Ils s’arrêtèrent tout d’abord au petit village du Mélier situé à 800 mètres au Nord du Moulin. Là, le jeune Sylvain Meignan originaire d’Atilly en Indre et Loire, prenait son tour de garde, et avait pour mission de donner l’alerte. Les Allemand le surprirent et capturèrent le jeune maquisard. Neutralisé, ils le brutalisèrent, sans que ce dernier puisse donner l’alerte. Un second maquisard en retrait put prévenir le cantonnement, qui sous le commandement de Daumis se dispersa rapidement dans la nature. Sylvain Meignan refusa de renseigner l’ennemi sur l’emplacement de ce moulin où étaient cantonnés ses camarades. A cette période de l’année la moisson battant son plein. Alors les Allemands allumèrent un feu et y jetèrent Sylvain, puis récidivèrent quelques centaine de mètres plus loin. Arrivés au moulin, les Allemands torturèrent leur jeune prisonnier et son corps fut retrouvé mort en fin de soirée par Lathière alias « Tito » responsable militaire du bataillon. Les obsèques de Sylvain Meignan eurent lieu le surlendemain au cimetière de Roussines en présence d’une foule impressionnante venue de tout le canton.
Soixante-douze ans plus tard les anciens combattants ne l’ont pas oublié et se sont inclinés devant la stèle, qui par la même circonstance a été fleurie.
JLV

Commentaires

Bonsoir
En memoire de mon oncle, merci de bien vouloit corriger l'orthographe de son Nom .
Sylvain MAIGNANT
Vous remerciant par avance .
Sylvain MAIGNANT ( Le neveu )