Fil info
21:54 L’ dans tous ses états: https://t.co/npjyHB909b
21:37 Merci. Le Pont Saint Chrétien Chabenet dans l’Indre, département où j’ai eu la chance de travailler pend… https://t.co/oXJrlcTpXJ
18:10 Rire
18:06 Merci bien, hein ! Tout le monde en nervous breakdown.
17:59 Bonjour huber
15:46 Ca risque pas de s'arranger avec une uberisation du travail.

Quinze drapeaux se sont inclinés

Dans le cadre des commémorations de samedi dernier le comité de l’ANACR de Saint-Benoît-du Sault et les associations patriotiques se sont rendus sur la commune de Roussines au lieudit « Le petit bois » pour honorer le sacrifice de Sylvain Meignan.
En cette fin du mois de juillet 1944 une section de la compagnie 2204 Sud-Indre composée d’une trentaine d’hommes de la résistance stationnait pour quelques jours au Moulin de Montupet dans la Vallée du portefeuille. Le 27 juillet 1944 dans l’après-midi un détachement d’Allemands d’environ 4 à 500 soldats débarque en camion, à quelques kilomètres des lieux. Ils se divisent. Un groupe se dirige vers le hameau du Meslier et les autres vers la Frissonette (Chaillac) pour prendre Montpeuret à revers et en tenaille. Ils s’arrêtèrent tout d’abord au petit village du Mélier situé à 800 mètres au Nord du Moulin. Là, le jeune Sylvain Meignan originaire d’Atilly en Indre et Loire, prenait son tour de garde, et avait pour mission de donner l’alerte. Les Allemand le surprirent et capturèrent le jeune maquisard. Neutralisé, ils le brutalisèrent, sans que ce dernier puisse donner l’alerte. Un second maquisard en retrait put prévenir le cantonnement, qui sous le commandement de Daumis se dispersa rapidement dans la nature. Sylvain Meignan refusa de renseigner l’ennemi sur l’emplacement de ce moulin où étaient cantonnés ses camarades. A cette période de l’année la moisson battant son plein. Alors les Allemands allumèrent un feu et y jetèrent Sylvain, puis récidivèrent quelques centaine de mètres plus loin. Arrivés au moulin, les Allemands torturèrent leur jeune prisonnier et son corps fut retrouvé mort en fin de soirée par Lathière alias « Tito » responsable militaire du bataillon. Les obsèques de Sylvain Meignan eurent lieu le surlendemain au cimetière de Roussines en présence d’une foule impressionnante venue de tout le canton.
Soixante-douze ans plus tard les anciens combattants ne l’ont pas oublié et se sont inclinés devant la stèle, qui par la même circonstance a été fleurie.
JLV

Material Matters: The Evolution of Air in Sneakers

Commentaires

Bonsoir
En memoire de mon oncle, merci de bien vouloit corriger l'orthographe de son Nom .
Sylvain MAIGNANT
Vous remerciant par avance .
Sylvain MAIGNANT ( Le neveu )