Fil info
19:40 Encore une victime de la chasse...🙁🙁
19:12Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:09RT : ⚡️La est placée en aux orages à partir de 19h. Soyez particulièrement prudent lors… https://t.co/VR6F6KCSUU
19:07Sarlat-la-Canéda : Une mobilisation sans faille pour une famille serbe -> https://t.co/M4ps8gHhar
18:54Valençay : Jacky Chichery a dédicacé son livre à la médiathèque -> https://t.co/Msw7uErCvL
18:50Région : Le renouveau du monde rural -> https://t.co/En8l6pHZjg
18:49Saint-Gaultier : La cité galtoise reçoit le trophée « commune la plus sportive » -> https://t.co/XNcGI7vWHE
18:47Châteauroux : Le PS lance sa campagne « sociale et écologique » -> https://t.co/5zwb1Y14RW
18:44Châteauroux : Des laboratoires flambant neufs -> https://t.co/MW6TqseoFq
16:59Sarlat-la-Canéda : Une année exceptionnelle pour le Festival de Théâtre -> https://t.co/TtLZiynL1I
16:07 Le préfet s'est rendu ensuite dans les locaux de Rivet presse Édition qui imprime à le qu… https://t.co/CeuSvsfmID
15:53Presse et entreprise 🗞️ | Créé depuis 1943, est diffusé sur 5 départements. Seymour MORSY, préfe… https://t.co/vUpsc14zy4
11:43Bergerac : Incendie rue Neuve-d'Argenson -> https://t.co/KQC83d8gJA
11:38Périgueux : Premières rencontres du sport en entreprise à Périgueux -> https://t.co/PKGCtco2io
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via

Frapper les trois coups avant d'ouvrir 2015

Tournée : France - Argentine

Si l'on s'épargne volontiers les adages éculés, les deux succès glanés contre les Fidji (40-15) et l'Australie (29-26) en ce mois de novembre prometteur s'accomoderaient fort bien d'un troisième contre les Pumas samedi. Une telle série est inédite depuis novembre 2012, temps de l'insouciance mais aussi des espoirs déçus.

« On est tous conscient que c'est fragile », rappelle encore l'entraîneur des arrières Patrice Lagisquet, qui a vu les festins offensifs face aux Wallabies (33-6) et aux Pumas (39-22) d'il y a deux ans relegués au rang de vagues souvenirs, dans le sillage de performances déliquescentes.

Au rayon dicton, on préfèrera donc dire que la prudence est la mère de toutes les vertus et l'ardeur à la tâche leur géniteur.

« On n'a gagné que deux matches, il ne s'agit pas de s'enflammer, nuance ainsi le capitaine Thierry Dusautoir. On récolte aussi le travail des mois précédents. »

« Mais gagner nous apporterait une bouffée d'oxygène assez importante », poursuit-il, « et ça nous permettrait de bien aborder le Tournoi des six nations 2015 que l'on n'a pas encore gagné » sous l'ère Saint-André.

Après deux années de disette, il s'agit donc de se gaver de succès et de la confiance afférente, afin d'aborder avec quelques certitudes une année de Coupe du monde bien mal engagée jusqu'à cet automne.

Pour préserver l'élan né à Marseille et consolidé samedi dernier au Stade de France, le manager Philippe Saint-André a mis en garde ses troupes contre toute tentation de relâchement, histoire de faire mentir la proverbiale inconstance du XV de France.

« On ne peut pas mettre 10 % de moins dans l'investissement, dans le combat, dans l'enthousiasme », a-t-il estimé, en prenant comme référence la copie roborative sur le plan de l'implication rendue contre l'Australie.

Une question de gros bras

Les joueurs sont donc gardés sous tension et l'encadrement s'est même vu donner l'occasion de bander ses muscles en montrant la porte à Teddy Thomas. Auteur de quatre essais au total pour ses deux premières sélections, le jeune ailier de 21 ans observera le match en tribunes, après avoir accusé près de deux heures de retard à un entraînement mercredi soir.

Il sera aussi question de gros bras ce soir : les Pumas sont réputés pour la tenue de leur mêlée fermée que l'on dit être la meilleure du monde. Du coup, Saint-André et ses adjoints Patrice Lagisquet et Yannick Bru ont ajouté l'option puissance à leur cinq de devant, faisant entrer dans la cage le pilier gauche Xavier Chiocci, le talonneur Benjamin Kayser et le deuxième ligne Sébastien Vahaamahina.

Mais, les Argentins ont « progressé énormément », dixit PSA. Il ne faut plus les réduire à leur hargne et leur conquête de fer, puisqu'ils ont apporté de la variation dans leur jeu.

« L'Argentine avait déjà une bonne défense et une mêlée forte. J'ai donc voulu en plus apporter un gros volume de jeu », souligne ainsi le sélectionneur Daniel Hourcade.

Il sera donc intéressant d'observer qui assumera le plus efficacement ses ambitions offensives.

On a vu samedi dernier des Français en net regain dans ce secteur, avant de se retrancher sur leurs positions, quitte à être parfois « un peu frileux », selon Lagisquet. En ce sens, la titularisation de Maxime Mermoz au centre et d'un Maxime Médard revanchard à l'aile apportera peut-être un enthousiasme supplémentaire.

Et comme face à l'Australie, le coaching sera crucial. Les remplaçants sont sommés d'apporter de la puissance (Atonio, Bastareaud) mais aussi du « punch » (Ménini, Guirado) pour forcer la décision et entretenir la flamme.

Car les Argentins ont depuis le Mondial-2007 développé une certaine expertise pour doucher les espoirs français : ils avaient remporté le match d'ouverture au Stade de France, leur dernier passage en date à Saint-Denis. Charge aux Bleus de montrer que la leçon a été apprise.

Nike SB Hyperfeel Koston 3