Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Première étape de montagne

Cela fait presque un mois, le 3 janvier pour être précis, que l'équipe briviste n'a pas joué en Top 14 au Stadium ; il s'agissait alors de la quinzième journée avec un  succès face à Bayonne 25 à 9.
Or, on entre désormais dans la longue ligne droite, l'épreuve de vérité, le véritable début de la compétition affirment certains. Et là, pour le CABCL, tout reste à faire, car la hantise de la relégation en Pro D2 ne peut être occultée tandis que l'objectif avoué de finir dans les dix premiers doit également être envisagé de façon raisonnable. A l'heure actuelle, tout est encore possible tant, en bas de classement, les équipes paraissent très près les unes des autres : Brive, Lyon, Oyonnax, Castres et Bayonne se tiennent dans un mouchoir. Ce qui revient à dire que tout faux-pas, toute contre-performance à domicile, se paiera au prix fort. Et cela nous amène au match de ce soir face à Grenoble qui revêt déjà une importance toute particulière.
Pendant des années, le FC Grenoble a véhiculé l'image d'une équipe rude, statique, dotée d'un pack de fer au service des buteurs. Il semble que cette étiquette doit être désormais complètement abandonnée car les hommes des entraîneurs Fabrice Landreau, Bernard Jackeman et Sylvain Bégon ont effectué un virage à 180°. En misant sur la carte jeunesse et avec un recrutement bien ciblé et de qualité, les responsables isérois ont, en même temps, opté pour un jeu beaucoup plus offensif, ce qui a débouché sur un parcours très honorable pendant plus de la moitié du championnat. Grenoble occupe en effet une très méritoire 6e place et espère bien la conserver encore longtemps...
Les Alpins disposent d'une ligne d'avants solide et dynamique avec les Choirat, Hand, Roodt, Alexandre, Héguy... Dans les lignes arrières, Ratini, Farrell, Hunt ou Aplon, ne manquent pas de métier et d'efficacité ; sans oublier le buteur attitré qu'est l'ouvreur Wisniewski. C'est lui qui fit basculer le match aller au stade des Alpes où le CABCL fut loin d'être ridicule en ne s'inclinant que d'un petit point (26-25).
Dans le camp briviste, on est un peu dans l'expectative depuis le dernier match de Top 14 disputé à Clermont et perdu sur le score de 44 à 20. On a un peu l'impression que le groupe corrézien, qui dispose pourtant d'un potentiel intéressant à plus d'un titre, tourne parfois à mi-régime. Or, pour atteindre l'objectif maintien (et pourquoi pas mieux) il va désormais falloir remettre les gaz. Le message en ce sens a été transmis aux joueurs avant le venue de Grenoble. Grenoble qui, précisons-le, avait encaissé un 31 à 6 à Brive la saison dernière !
Nicolas Godignon, Didier Casadeï et Philippe Carbonneau aligneront une équipe « remontée » face aux Isérois à la recherche du moindre points qui traîne. Mais plus que l'équipe alignée, il devra être question d'un esprit de groupe sans faille, de commando allions-nous dire ; le mental sera en effet primordial dans ce championnat toujours plus difficile.
« Nous savons que nous devons battre Grenoble, une défaite serait terrible à ce moment de la saison. Oublions les quelques mauvais moments passés et repartons du bon pied. C'est jouable, mais il faudra y mettre le prix », prévient Nicolas Godignon. Pas de match « soldes » en quelque sorte ; un match plein tarif !
Il y aura du monde ce soir au Stadium, et tous les responsables et supporteurs pensent et espèrent que les « noir et blanc » d'Arnaud Mela ne laisseront pas échapper cette belle occasion qui s'offre à eux. Avec, répétons-le, la méfiance d'usage car les Grenoblois se déplaceront avec une idée derrière la tête. On attend quand même que les Brivistes affirment haut et fort qu'ils ont des ambitions.
Pour ce match important, Marais (cheville), Briatte (cheville), Luafutu (cervicales), Masilevu (épaule) et Barnard (genou) sont toujours indisponibles, le dernier nommé arrêtant même la compétition, remplacé par le Bayonnais Jgenti ; un Géorgien de 29 ans (1,80 m, 125 kg) qui arrive comme joker médical. En revanche, Radikedike, Hauman, et Waqaniburotu sont rétablis et donc opérationnels.
 

Air Jordan XX9 29 Shoes