Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Répétition générale avant...

Le Tournoi des six nations qui s'ouvre vendredi lance dans l'hémisphère nord le compte à rebours avant le début de la Coupe du monde en Angleterre, dans sept mois.

Sept mois, et moins de 10 rencontres à disputer (cinq lors du Tournoi plus les matches de préparation, qui varient en fonction des sélections) avant de se lancer, du 18 septembre au 31 octobre, à la conquête du trophée Webb Ellis... Le temps presse, et les occasions de tester de nouveaux joueurs et de peaufiner les automatismes en compétition se font rares.
Certes, un Tournoi couronné de succès n'est pas forcément synonyme de Coupe du monde réussie, et inversement. Celui de 2011 avait ainsi été remporté par l'Angleterre, éliminée quelques mois plus tard en quarts de finale par la France, passée elle à deux doigts d'un premier sacre mondial après avoir subi une infamante défaite en Italie dans le Tournoi.
Mais engranger de la confiance, qui plus est face à des concurrents potentiels quelques mois plus tard, ça compte...
Ainsi, dans l'optique de futures retrouvailles, le match d'ouverture vendredi à Cardiff entre les Gallois et les Anglais, placés dans la même « poule de la mort » au Mondial (avec l'Australie, les Fidji et l'Uruguay), ne devrait pas manquer de piquant.

L'Angleterre amoindrie

Avant « sa » Coupe du monde, le XV de la Rose aborde le Tournoi un peu plombé par des tests d'automne en demi-teinte, où il n'a pas validé sa montée en puissance aperçue en juin en Nouvelle-Zélande (deux courtes défaites en 3 tests).
L'équipe de Stuart Lancaster a ainsi concédé à l'automne deux revers contre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud, pour un succès face à l'Australie.
Le sélectionneur anglais sera par ailleurs privé pour la durée du Tournoi de quelques éléments-clés: Owen Farrell, Manu Tuilagi, Ben Morgan ou encore Joe Launchbury, blessés.
Son homologue gallois Warren Gatland peut en revanche compter sur toutes ses forces vives après des tests d'automne mi-figue, mi-raisin.
Le XV du Poireau, dont la charnière a été confiée au duo des Ospreys Rhys Webb-Dan Biggar, a certes battu l'Afrique du Sud, mais il s'était auparavant incliné contre l'Australie et les All Blacks.

L'Irlande favorite?

Inversement, l'Irlande a fait très forte impression. Le XV du Trèfle, tenant du Tournoi, semble avoir parfaitement surmonté la retraite de Brian O'Driscoll puisqu'il est venu à bout de l'Afrique du Sud et de l'Australie.
Les hommes de Joe Schmidt auront en plus l'avantage de recevoir l'Angleterre, et la France qu'ils retrouveront dans la poule D à la Coupe du monde.
Après une tournée de juin médiocre en Australie, le XV de France s'est lui un peu rassuré en novembre, où le manager Philippe Saint-André a fait appel à plusieurs nouveaux joueurs (Atonio, Kockott, Thomas, Dumoulin, Spedding) et confié les clés à Sébastien Tillous-Borde et Camille Lopez, deux revenants.
Mais s'ils ont battu les Fidji puis l'Australie, les Bleus ont confirmé lors du dernier rendez-vous, perdu face à l'Argentine, leur incapacité à enchaîner.
Avec un groupe quasiment stable par rapport au mois de novembre, parviendront-ils à réaliser un Tournoi plein pour la première fois depuis l'arrivée en 2012 de Saint-André ? La tâche s'annonce en tout cas difficile avec des voyages en Irlande et en Angleterre.
Placée dans la poule de la France et de l'Irlande à la Coupe du monde, l'Italie essaiera elle d'éviter la cuillère de bois, récoltée en 2014, après avoir mis un terme en novembre contre les Samoa à une série de neuf défaites (elle a ensuite perdu contre l'Argentine et l'Afrique du Sud).
Enfin, l'Ecosse fait figure d'outsider, pour le premier Tournoi avec à sa tête Vern Cotter, après avoir battu l'Argentine puis frôlé la première victoire de son histoire face aux All Blacks. Les champions du monde en titre qui possèdent encore une belle marge sur leurs concurrents de l'hémisphère Nord.

Whoelsale The Newest UA Yeezy Boost 350 Pirate Black Online For High Quality At Martha Sneakers.