Fil info
09:46GM&S avec des propositions à l’Elysée... https://t.co/xJfsnbBEJ7
18:31RT : de grâce donnez nous le numéro SIRET de La Souterraine Industrie » cette société n’est pas inscrite au registre de commerce !

La bonne opération pour Belvès

Ce sont les Sangliers de Belvès qui ont tiré les marrons du feu dans cette premier manche de barrage, en s’imposant face à Sarlat sur le score de 22 à 26.

Un succès logique car ce sont les hommes de Jean-Michel Mouillac et Stéphane Faure qui ont produit le plus de jeu, porté le ballon et fait la course en tête pratiquement tout au long de la rencontre. Un match  joué sous une chaleur étouffante où les organismes ont souffert et qui malheureusement ne restera pas dans les annales rugbystiques. Si les Belvésois ont pris une option sérieuse, ils devront quand même concrétiser dimanche prochain à Sem Gallet, car 4 petits points seulement séparent ces deux équipes du Périgord Noir.  
Avezou ouvrait le score grâce à un drop dès la 7’, Durand face aux barres doublait la mise, 6 points qui concrétisaient en ce début de rencontre d’une parfaite correction, la nette domination des visiteurs. Sichi à la 20’ réduisait l’écart sur pénalité pour une des rares incursions dans le camp belvésois et il permettait même à son équipe, pour une faute en mêlée fermée, d’égaliser sur une nouvelle pénalité sifflée aux 22 mètres. Mais le Stade Belvésois allait reprendre l’avantage en fin de 1re  mi-temps par Durand :  6 à 9 aux citrons.
Les hommes de Sénio et Fongauffier revenaient sur la pelouse avec de bien meilleures intentions et le drop de Larénie des 35 mètres donnait une nouvelle égalité au tableau d’affichage. Dans cette course poursuite Durand passait la balle entre les perches, un petit avantage vite comblé à nouveau par Sichi qui permettait même à son équipe de passer devant au score à la 59’ après avoir, sur une belle percée, été  un peu « séché » dans sa course. Une avance de 3 points de courte durée là aussi car l’arrière Durand sur une balle poussée au pied allait à dame, un bel essai transformé par lui même, on jouait la 61’ et Belvès menait au score 15 à 19. Les locaux bénéficiaient cependant  d’un essai de pénalité, les avants Belvèsois à 5 mètres de la ligne étant sanctionnés pour avoir effondré à deux reprises le ballon porté. Avec la transformation facile de Sichi, Sarlat reprenait espoir 22 à 19. Mais c’était sans compter sur la puissance des avants visiteurs qui allaient en force inscrire l’essai de la gagne, un essai transformé par Durand pour un score final de 22 à 26.
Beaucoup de satisfaction dans le camp visiteur et quelques regrets chez les Sarladais qui n’ont pu reproduire la même performance que contre Périgueux. Match retour le 16 avril, Sarlat a habitué ses supporters dans le passé à jouer les trouble fêtes à Sem Gallet, l’espoir demeure même si Belvès invaincu à la maison  au cours de la saison,  va avoir une belle

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.