Fil info
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Le CAB à l’heure du money time

Après leur exploit retentissant au Marcel-Michelin, les Brivistes sont idéalement placés pour prétendre aux phases finales. Dans un championnat inédit ou les candidats sont encore légions à 3 journées de la fin de la phases régulière tout revers serait r

Faire tomber l’ASM dans son antre est une chose, une très bonne même, mais cette victoire du Petit Poucet sur l'ogre clermontois offre surtout au CAB un marche pied pour se lancer dans la course aux barrages.
Pas question donc de se « frotter le ventre » plus longtemps sur ce derby victorieux car désormais tout revers à domicile refermerait la porte sur ce Graal pourtant à portée de main. Un sprint final plein de promesses sur lequel aucun observateur n’aurait misé le moindre kopeck fin janvier après la défaite à Bayonne.
Et pourtant, avec quatre victoires (et pas des moindres) sur leurs cinq derniers matchs, les Brivistes  ne sont pas là par hasard. La préparation physique de février a clairement porté ses fruits et imprimé une dynamique positive jusqu’à ce succès majuscule à Clermont.
Du rang d’outsider
à celui de favori
Mais désormais et jusqu’à la fin de la saison, les Brivistes vont se frotter à des concurrents directs, tous mus par cette même carotte qu’est  le top 6.
Et face à l’Union Bordeaux-Bègles ce soir, les Corréziens endosseront pour la première fois depuis longtemps le costume de favoris.
Avec cette pression supplémentaire sur les épaules cette confrontation à l’UBB aura certainement valeur de test quant au prétentions de fin de saison des Brivistes.
Un changement de statut que tempère toutefois l’entraîneur en chef, Nicolas Godignon. « Il n’y a pas de match dangereux. Il y a des matchs difficiles, compliqués mais il y a pas de danger. Qu’est-ce qu’on risque ? Ce n’est pas comme il y a deux ans  lorsqu’on jouait le dernier match contre le Stade Français où il fallait gagner sinon nous étions morts. Aujourd’hui on a juste la possibilité d’accomplir ce qu’on a au plus profond de nous- mêmes et de le traduire pas des actes et cela passe une victoire ce soir ».
Mais dans cette fin de championnat inédite où le douzième est encore potentiellement qualifiable et au regards des objectifs de début de saison respectifs, le coach briviste relativise. « Je pense qu’il y a des équipes qui ont certainement un peu plus la pression que nous.Ce qui peut faire en sorte que nous soyons un peu plus dangereux que certains. Il ne faudrait pas croire que jouer Bordeaux sera plus simple que de jouer Toulon ou Toulouse. L’UBB est une équipe plus que compétitive et qui a fait l’un des meilleurs résultats à l’extérieur à La Rochelle (16-5) » souligne-t-il.
Face à cette équipe de Bordeaux très joueuse, capable d’imposer beaucoup de rythme et qui semble relever la tête après son trou noir de 7 matchs sans victoire au coeur de l’hiver qui a coûté la tête à Raphaël Ibanez, Nicolas Godignon sait à quoi s’attendre, et pour cause. « C’est une équipe qui peut, certes douter, mais on sait que ces équipes sont souvent dangereuses, on en est un très bon exemple. Cette équipe elle est un peu comme nous : elle ne va pas calculer et donner le maximum ».
A défaut de valider sa qualification, cette treizième victoire permettrait au CAB de définitivement remplir son objectif initial,  à savoir : faire mieux que la saison passée.
Outre les réjouissances de possibles barrages, ce sprint final possède aussi tout les attraits du money time pour le club au plus petit budget de Top 14.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.