Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

CA Brive CL, dans le rouge et déjà dans le doute

TOP 14

Tout avait pourtant bien commencé, croyait-on, avec ce succès en préparation à La Rochelle fin juillet (33-26) laissant augurer du meilleur, dans la lignée d'une bonne saison dernière (8e). Mais ce n'était qu'un match amical, on n'était que fin juillet, et depuis les Coujoux, dans leur ensemble, ont déchanté.
Quatre défaites de rang en championnat dont deux revers à la maison contre ces mêmes Rochelais (10-19) puis contre le Racing 92 (6-25) et le CAB vit son début d'exercice le plus compliqué depuis dix ans.
Comment l'expliquer ? Certes, les hommes de Nicolas Godignon ont vu partir quelques cadres comme le pilier Lucas Pointud (Toulouse), les demis de mêlée Teddy Iribaren (Racing) et Jean-Baptiste Péjoine (retraite), mais aussi le deuxième ligne Arnaud Mela et le talonneur Guillaume Ribes, deux historiques déjà sur la pente descendante la saison dernière qui ont aussi raccroché les crampons.
Pour compenser, Brive a été actif avec un nombre de recrues, notamment devant, inédit. Pas évident, dès lors, de trouver la bonne carburation alors que de tout temps, le pack, avec sa mêlée et ses ballons portés, était la valeur refuge, permettant à son artilleur en chef Gaëtan Germain de rayonner et de sauver souvent les apparences.
Le rendement des deux nouveaux préposés à la mêlée, Samuel Marques, venu se relancer après une saison difficile à Toulouse, et Florian Cazenave, arrivé de première division italienne où il s'était exilé après avoir perdu un oeil, pose aussi question.
Bombardé titulaire, Marques, pourtant brillant en préparation, est passé à côté de son match contre La Rochelle, avant de pécher à nouveau contre Lyon et le Racing. Cazenave, auteur de deux entrées en jeu, n'a pas fait mieux.

Retrouver le Brive +chacailleur+
Et le jeu dynamique mis en place en fin de saison dernière n'est qu'un lointain souvenir en raison d'un déchet rédhibitoire (14 en-avants contre le Racing par exemple) et d'une efficacité faisant tâche (36 points marqués, plus mauvaise attaque du Top 14).
« C'est la même problématique qu'on a depuis le début de saison, on ne score pas. On arrive à créer des occasions, on a des mouvements qui sont plutôt accomplis et puis on ne finit pas. C'est vrai que la confiance nous fait défaut », déclarait le manager Godignon samedi dernier après la lourde défaite à Clermont (62-6).
Impossible de compenser avec la défense, la plus perméable du championnat avec ses 16 essais encaissés. « On est dans une mauvaise passe parce qu'il y a des éléments contre nous, observe l'entraîneur des avants Didier Casadéi. On s'est fait contrer, intercepter... La malchance s'enchaîne un peu. »
Et le doute s'installe de fait. « Il va falloir se dire les choses et bosser correctement, prévient l'arrière Benjamin Lapeyre. On ne peut pas lâcher comme ça, ça ne ressemble pas à l'équipe, au club. »
Selon son centre Arnaud Mignardi, le salut interviendra « quand on retrouvera vraiment le Brive +chacailleur+, qui voulait casser la gueule aux mecs et envoyer du jeu ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.