Fil info
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Un difficile voyage chez le leader

Après 5 défaites en autant de matchs, le retrait de Philippe Carbonneau et une infirmerie fournie, la rencontre à Montpellier (demain à 12h30) s’annonce compliquée pour des Brivistes qui s’enfoncent dans la tourmente.

Le sursaut d’orgueil observé le week-end dernier face au Stade Toulousain avait permis aux Corréziens de débloquer leur compteur en empochant le bonus défensif en fin de rencontre.
Même si les hommes de Nicolas Godignon avaient alors montré un bien meilleur visage avec, à défaut de victoire, une envie et une combativité retrouvées qui aurait pu faire basculer le match,
L’embellie toute relative aura été complètement éclipsée par le communiqué du club annonçant le départ de l’entraîneur des arrières.
Dans un contexte de crise qui n’a jamais dit son nom, la décision de Philippe Carbonneau de « faire une pause dans sa carrière d’entraîneur » a pu en surprendre plus d’un. D’autant plus que depuis le début saison et malgré le gros temps, staff et joueurs n’avaient de cesse de louer l’osmose qui règne dans les rangs.  
« Après six saisons au club je sens que j’ai besoin d’arrêter et faire un break. Je n’ai jamais triché dans ma carrière et je sais qu’aujourd’hui les joueurs ont besoin d’un nouveau message, d’autre chose. Donc de façon amicale et d’un commun accord avec mon club, j’ai décidé d’arrêter ».
Une déclaration policée qui n’a pas manqué d’alimenter les discussions de cette fin de semaine. Fusible ? fin de cycle ? Le jeu des suppositions a tourné à plein depuis mercredi soir.
Dans l’urgence, la direction du club a dû composer pour pallier ce départ. Jean-Baptiste Péjoine et Sébastien Bonnet ont été appelés à la rescousse jusqu’à la fin de la saison. Le premier pour encadrer le jeu offensif et le second pour l’analyse de la performance et le secteur défensif. Deux rouages particulièrement grippés depuis le début de la saison.
Reste à savoir quel effet aura le départ inattendu de  « Carbo » sur le groupe corrézien dans ce nouveau défi à quitte ou double.
Autant dire que l’alignement des astres n’est pas optimal pour redresser le cap tandis que se profile un déplacement chez un leader héraultais corrigé la semaine dernière par l’UBB (47-17).
L’infirmerie affiche complet
Dans ce choc des extrêmes, un handicap supplémentaire pèse sur les épaules d’un CAB amoindri par les blessures.  Pas une journée du championnat ne s’est déroulée sans qu’un ou plusieurs joueurs ne franchissent la porte de l’infirmerie. Contre Toulouse, c’est Bézy (épaule) qui est venu alourdir le bilan déjà salé, pour rejoindre Mafi, Romanet, Lagrange, Germain, Galala, Hauman, Koyamaibole, Laranjeira...
A l’instar des objectifs de début de saison, l’effectif briviste a fondu comme neige au soleil en à peine cinq journées. Tant est si bien que seul Mathieu Ulgade est encore debout pour tenir l’ouverture.
Face à cette hécatombe, et dans l’attente de trouver un joker médical, le CAB devrait donc compter sur ses Espoirs pour renforcer les lignes à l’image du jeune ouvreur Enzo Hervé du déplacement de demain. Dernière donnée à prendre en compte, les Brivistes devront ferrailler pour la première fois de la saison à l’heure du déjeuner. Un horaire largement raillé par les joueurs l’an dernier et pour lequel les Brivistes avaient été sollicités à quatre reprises lors de l’exercice précédent. Et à chaque fois l’issue avait été défavorable aux Corréziens ! Déjà programmé à cet horaire l’an dernier et déjà pour le compte de la sixième journée, ce déplacement à Montpellier avait tourné à la correction pour les Brivistes défaits 42 à 13.
Seule différence et pas des moindres, à l’époque, les Noir et Blanc pointaient à la quatrième place avant leur voyage en terre héraultaise en n’ayant concédé qu’une seule défaite depuis le début du championnat. Un revers dont le coup d’envoi avait été donnée à...12h30.
Mathieu Andreau

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.