Fil info
11:47Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep https://t.co/jSaCtf9fkx
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A

Un difficile voyage chez le leader

Après 5 défaites en autant de matchs, le retrait de Philippe Carbonneau et une infirmerie fournie, la rencontre à Montpellier (demain à 12h30) s’annonce compliquée pour des Brivistes qui s’enfoncent dans la tourmente.

Le sursaut d’orgueil observé le week-end dernier face au Stade Toulousain avait permis aux Corréziens de débloquer leur compteur en empochant le bonus défensif en fin de rencontre.
Même si les hommes de Nicolas Godignon avaient alors montré un bien meilleur visage avec, à défaut de victoire, une envie et une combativité retrouvées qui aurait pu faire basculer le match,
L’embellie toute relative aura été complètement éclipsée par le communiqué du club annonçant le départ de l’entraîneur des arrières.
Dans un contexte de crise qui n’a jamais dit son nom, la décision de Philippe Carbonneau de « faire une pause dans sa carrière d’entraîneur » a pu en surprendre plus d’un. D’autant plus que depuis le début saison et malgré le gros temps, staff et joueurs n’avaient de cesse de louer l’osmose qui règne dans les rangs.  
« Après six saisons au club je sens que j’ai besoin d’arrêter et faire un break. Je n’ai jamais triché dans ma carrière et je sais qu’aujourd’hui les joueurs ont besoin d’un nouveau message, d’autre chose. Donc de façon amicale et d’un commun accord avec mon club, j’ai décidé d’arrêter ».
Une déclaration policée qui n’a pas manqué d’alimenter les discussions de cette fin de semaine. Fusible ? fin de cycle ? Le jeu des suppositions a tourné à plein depuis mercredi soir.
Dans l’urgence, la direction du club a dû composer pour pallier ce départ. Jean-Baptiste Péjoine et Sébastien Bonnet ont été appelés à la rescousse jusqu’à la fin de la saison. Le premier pour encadrer le jeu offensif et le second pour l’analyse de la performance et le secteur défensif. Deux rouages particulièrement grippés depuis le début de la saison.
Reste à savoir quel effet aura le départ inattendu de  « Carbo » sur le groupe corrézien dans ce nouveau défi à quitte ou double.
Autant dire que l’alignement des astres n’est pas optimal pour redresser le cap tandis que se profile un déplacement chez un leader héraultais corrigé la semaine dernière par l’UBB (47-17).
L’infirmerie affiche complet
Dans ce choc des extrêmes, un handicap supplémentaire pèse sur les épaules d’un CAB amoindri par les blessures.  Pas une journée du championnat ne s’est déroulée sans qu’un ou plusieurs joueurs ne franchissent la porte de l’infirmerie. Contre Toulouse, c’est Bézy (épaule) qui est venu alourdir le bilan déjà salé, pour rejoindre Mafi, Romanet, Lagrange, Germain, Galala, Hauman, Koyamaibole, Laranjeira...
A l’instar des objectifs de début de saison, l’effectif briviste a fondu comme neige au soleil en à peine cinq journées. Tant est si bien que seul Mathieu Ulgade est encore debout pour tenir l’ouverture.
Face à cette hécatombe, et dans l’attente de trouver un joker médical, le CAB devrait donc compter sur ses Espoirs pour renforcer les lignes à l’image du jeune ouvreur Enzo Hervé du déplacement de demain. Dernière donnée à prendre en compte, les Brivistes devront ferrailler pour la première fois de la saison à l’heure du déjeuner. Un horaire largement raillé par les joueurs l’an dernier et pour lequel les Brivistes avaient été sollicités à quatre reprises lors de l’exercice précédent. Et à chaque fois l’issue avait été défavorable aux Corréziens ! Déjà programmé à cet horaire l’an dernier et déjà pour le compte de la sixième journée, ce déplacement à Montpellier avait tourné à la correction pour les Brivistes défaits 42 à 13.
Seule différence et pas des moindres, à l’époque, les Noir et Blanc pointaient à la quatrième place avant leur voyage en terre héraultaise en n’ayant concédé qu’une seule défaite depuis le début du championnat. Un revers dont le coup d’envoi avait été donnée à...12h30.
Mathieu Andreau

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.