Fil info
09:46GM&S avec des propositions à l’Elysée... https://t.co/xJfsnbBEJ7
18:31RT : de grâce donnez nous le numéro SIRET de La Souterraine Industrie » cette société n’est pas inscrite au registre de commerce !

Le match de dernière chance?

RUGBY - TOP 14 : CA Brive CL - Castres Olympique

Cette réception de Castres, le CAB la prépare depuis quinze jours, depuis sa défaite contre Toulouse. La sortie en terre héraultaise n’était au final qu’une parenthèse qui s’est malgré tout soldée sur un score fleuve 54 à 10.
Il est vrai que les Corréziens avaient du composer avec la forme du moment... pas au top. Contraints d’aligner des espoirs pour pallier une infirmerie affichant complet.
Cette page bien vite refermée, les hommes de Nicolas Godignon retrouvent donc leur antre d’Amédée Domenech bien malmenée cette saison par La Rochelle, le Racing puis Toulouse dans une moindre mesure.
Un tournant
Avec 6 défaites au compteur dont 3 domiciles autant dire qu’il y a le feu à la maison des Noir et Blanc engagés désormais dans une longue course au maintien.
« La pression de ce match face à Castres est presque celle d’une finale de Top 14. Mais ce n’est pas une pression négative, c’est surtout une pression de vouloir bien faire et de gagner tout simplement » indiquait Nicolas Godignon.
Avec cette septième journée Brive se situe  à un tournant de sa saison. D’autant plus que devant lui ses concurrents directs ne sont pas si loin. Agen et Oyonnax comptent six points dans leurs besaces. Une victoire permettrait donc aux Brivistes de recoller, même si ses deux formations en difficultés reçoivent également ce week-end.
Les Corréziens auront donc tout intérêt à se concentrer sur eux-même avant de regarder les autres, car comme le souligne l’entraîneur Corrézien : « Pour casser cette série qui nous donnent des maux de tête, il n’y a que la victoire comme remède ».
Pour rester en vie, le destin de Brive passera donc par 80 minutes face au CO de Christophe Urios.
Une équipe pas au mieux en ce début de saison qui sort pourtant d’un gros match contre Clermont remporté 29 à 23. De quoi booster un tantinet la confiance du groupe.
Pour contrer ce regain de confiance et peut-être amorcer le sien, les Brivistes pourront déjà compter sur le retour de Sissa Koyamaibole et Benjamin Petre (remplaçant).
Mais surtout c’est la détermination du groupe corrézien qui pourrait faire la différence ce soir. « Si on n’est pas motivé pour jouer notre survie on a rien à faire sur le terrain » notait hier le capitaine des Noir et Blanc, Saïd Hirèche.
Mais c’est aussi peut-être une stratégie centrée sur des schémas de jeu plus simples qui pourraient faire la différence samedi face à Castres. « On a réduit un peu de choses, on reste sur l’agressivité comme on sait fait à Brive. On est des paysans, des mecs un peu violents, sans classe et ça ira si on reste comme ça tous ensemble » lâche remonté Takudzwa Ngwenya.
Avec les supporteurs
Dix jours après leur arrivée reste à savoir si Jean-Baptiste Péjoine et Sébastien Bonnet auront réussi a imprimer leur marque sur cette équipe. « JB [Péjoine] insiste beaucoup sur la vitesse et il a modifié deux trois trucs. On verra si ça portera ses fruits [ce soir] » expliquait l’ailier Briviste.
Car malgré le score sévère la semaine dernière c’est aussi contre l’équipe de Montpellier que les Brivistes ont inscrit leur premier essai de trois quart de la saison.
Dernier paramètre à prendre en  compte dans ce match pour la survie : le renfort des supporteurs. « Leur accueil contre Toulouse a été énorme. Ils nous ont poussé tout au long du match et vraiment porté sur la fin. Même si l’issue n’a pas été celle qu’on souhaitait j’espère qu’ils seront encore présents si encore une fois on a une balle de match » soulignait Saïd Hirèche.
Une haie d’honneur sera une nouvelle fois organisée ce week-end à l’arrivée des joueurs.

Par Michaël ANDREAU

Ce soir à 18h 45
CA Brive
Lapeyre, Ngwenya, Mignardi, Luafutu, Namy ; (o) Ulgade ; (m) Marques ; Herjean, Koyamaibole, Hirèche ; P. Marais, Le Devedec ; Puafisi, Tadjer, Leleilalefaga.
Remplaçants : Acquier, Asieshvili, Uys, R. Marais, Lobzhanidze, Megdoud, Petre, Johnston.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.