Fil info
18:39RT : Au fait merci pour le coup de projo cette semaine. Ça nous a fait plaisir ! https://t.co/tUxoF9VjQE

Dure mission en rade de Toulon

La saison passée, la
performance majuscule des Brivistes à Mayol avait été le séisme de la troisième journée.
Un peu plus d’un an après et
même si le RCT reste sur une
défaite en Top 14 face à l’UBB et des victoires peu convaincantes en Champions Cup face aux Italiens, les Corréziens ne peuvent guère afficher l’ambition de réitérer un  tel  exploit.
Malgré son point de bonus
défensif face à Toulouse et sa
première victoire contre Castres, le CAB reste encore bon dernier du Top 14 et n’a de choix que
l’humilité avant ce difficile
déplacement varois.
« Il y a deux façons de voir les
choses. La première est de dire que l’on va à Toulon avec ses
trente internationaux et qu’ils sont deux fois meilleurs que nous, ou alors se dire que sur les deux
derniers matchs, ils n’ont pas été extraordinaires et on y va avec du mental pour s’expliquer en
donnant le meilleur de nous-même pour se donner la chance de faire un résultat ».
Si entre ces deux options sa
préférence va à la dernière, Didier Casadeï sait aussi que la
confrontation sera « archi
délicate ». D’autant plus que
jusqu’à présent, les sorties
corréziennes se sont soldées par de « cuisantes défaites »...
« On va à Toulon pour se rassurer en terme d’état d’esprit de
combativité et de générosité. J’espère qu’on sera conquérant, volontaire pour ressortir de ce match avec des certitudes ».
Le CAB encore amputé de 30% de son effectif
Mais face à un Toulon au grand complet qui pourra s’appuyer sur les retours de joueurs importants (Lakafia, Manoa ou Vermulen), l’effectif du CAB convalescent après sa parenthèse challenge cup, n’est pas totalement remis avec encore 16 blessés. « La situation est encore délicate avec des piliers qui seront remplaçants en
deuxième ligne. Après, on ne va pas se plaindre. On y va pour
s’accrocher ».
Et malgré la dynamique impulsée depuis trois matchs, le coach
corrézien reste lucide sur la
position des siens. « Se sentir en danger est aujourd’hui nécessaire. Dans la difficulté chacun doit
mettre les mains dans le cambouis, en faire plus que d’habitude. Il ne faut surtout pas s’endormir sur nos lauriers d’une victoire contre Oyonnax qui n’est pas très
révélatrice » estime-t-il
Et pourtant, les Corréziens devront s’appuyer sur cette défense
déployée lors de la seconde
période face aux Oyomen pour espérer un résultat. « Si on est pas sérieux ni solide en défense on peut prendre 40 points très
rapidement. On en est conscient et on ne veut pas rééditer les
mauvais matchs réalisés à
l’extérieur en ce début de saison. Cette défense, il va encore falloir l’améliorer car Oyonnax n’est pas Toulon qui va nous poser
beaucoup plus de difficultés »
souligne Arnaud Mignardi.
Un peu plus en confiance après un réalisme offensif retrouvé lors de la coupure européenne (8 essais inscrits en deux matchs pour 6
encaissés), les Brivistes ne
s’interdisent pas de mettre « le grain de sable pour faire dérailler la machine » toulonnaise. « On sent qu’il y a quelque chose qui
commence à se passer et on espère qu’on va pouvoir le concrétiser, le reproduire sur chaque match et
notamment à Toulon » note le
pilier Damien Jourdain.
« Nous ne sommes pas favoris sur le match mais après si on peut créer la surprise, si on peut
prendre un point, se sera déjà très bien. Pour pouvoir se maintenir dans ce Top 14 il va falloir aller chercher les points partout à la maison comme à l’extérieur car désormais on en est au stade où chaque point va compter sur la saison » poursuit-il.
Au delà du plan comptable, tout l’enjeu de cette périlleuse sortie réside dans la capacité des
Corréziens à entretenir à
l’extérieur cette dynamique
amorcée sur leurs terres,  avant la réception capitale du Stade
Français pour clore ce bloc. 

 

Aujourd’hui 14h45 Brive : Germain, Lapeyre,
Mignardi, Luafutu, Masilevu ;  (o) Ulgade ; (m) Cazenaves; Hauman, Sanconnie, Hirèche ; Uys, Koyamaibole ; Jourdain, Tadjer,  Ashieshvili
Remplaçants : Brugnaut,
Acquier, Puafisi, Johnston, Le Devedec, Le Bourhis, Marques, Laranjeira.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.